Soudan du Sud Article

Une équipe mobile pour former les personnes déplacées au Soudan du Sud

Cinq années de conflit et de crise économique au Soudan du Sud ont plongé plus de la moitié de la population dans une grave insécurité alimentaire, provoquant des déplacements massifs de population. Suite au lancement de l’équipe mobile d’ACTED en 2018, les personnes déplacées sont formées pour pouvoir répondre aux besoins de leur communauté sur les lieux d’accueil informels.

Un membre de l'équipe d'ACTED cartographie le camp de réfugiés de Gendresa au Sud-Soudan
63 leaders communautaires formés
en 2018 entre Mangateen et Akobo, à l'est du pays

Des équipes mobiles de coordination et de gestion des camps

Afin de permettre aux communautés déplacées de définir et de trouver leurs propres solutions, ACTED a mis en place une équipe mobile de coordination et de gestion de camp. Cette équipe propose une formation et des outils facilitant une meilleure coordination des services dans les lieux d’accueil provisoires ou durables.

Équipe mobile travaillant à Akobo, dans le nord-est du Soudan du Sud.
84%
de la population déplacée à l'intérieur du pays n'a pas accès aux services essentiels comme l’eau potable, la nourriture et l’assistance médicale

Obligés de fuir en urgence

Lorsqu’elles fuient une zone en urgence, les populations s’installent dans un camp ou dans un lieu informel : une tente, une maison inachevée ou bien une école désaffectée. « La plupart des personnes déplacées ont été contraintes à fuir très rapidement, dans l’urgence, en emportant avec elles peu de fournitures ou d’argent pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles », témoigne le responsable du projet. Elles ont donc besoin d’une assistance immédiate. Les personnes qui ne peuvent rejoindre les camps ont généralement un accès extrêmement limité aux services de base comme l’eau potable, la nourriture et l’assistance médicale. Ils constituent 84% de la population déplacée à l’intérieur du pays.

 

Les personnes déplacées ont été contraintes de fuir dans l'urgence, en emportant avec elles peu de fournitures ou d'argent pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles.

Responsable du projet, Soudan du Sud

Akobo, northeastern part of South Sudan.

Cartographier les sites de déplacement

En plus de ces activités, l’équipe mobile joue un rôle direct dans la cartographie des sites de déplacement afin de surveiller si les services sont correctement assurés. L’équipe partage ensuite ces informations entre les parties prenantes, telles que les autorités locales et les ONG, afin d’éviter que les mêmes actions soient entreprises par différentes personnes. De plus, ACTED a œuvré pour impliquer les ONG soudanaises dans toutes les activités quotidiennes de gestion des sites, en facilitant la transition vers l’autogestion et en assurant un soutien en cas de besoin.

L’équipe mobile d’ACTED a un réel impact positif au Soudan du Sud

L’équipe mobile permet d’améliorer la coordination de l’aide de première nécessité. Elle veille à ce que les communautés déplacées puissent être à l’initiative de la conception, de la mise en œuvre, de la gestion et de l’amélioration des lieux d’accueil provisoires ou durables.

Praesent felis et, sed libero. Lorem Sed sem,