Yémen

ACTED est présente au Yémen depuis 2012, avec un bureau de coordination dans la capitale Sanaa et cinq bases opérationnelles à Ibb, Sa’ada, Al Hudaydah, Al Dhalee et Aden. L’ONG intervient dans sept gouvernorats en réponse au conflit qui secoue le pays depuis 2015 avec des projets de réponse à l’urgence, de réhabilitation mais aussi de développement. Les équipes mettent en place des interventions dans les secteurs de la sécurité alimentaire et l’agriculture pour limiter la crise alimentaire généralisée, et dans le secteur de l’eau, l’hygiène et l’assainissement pour garantir l’accès à de l’eau potable et limiter la progression du choléra. Avec le début du conflit, l’ONG s’est concentrée sur la mise en œuvre de programmes d’urgence, tout en poursuivant ses programmes de soutien aux moyens de subsistance à long terme.

Contexte de la mission

A cause d’une combinaison de conflits, de choléra, d’extrême insécurité alimentaire et de pauvreté généralisée, la situation au Yémen s’est détériorée en 2018 à tel point qu’elle est maintenant considérée comme la pire crise humanitaire. Plus de 24 millions de Yéménites, soit environ 80 % de la population, ont besoin d’une forme d’aide humanitaire et jusqu’à 12 millions de personnes risquent de souffrir de la faim.

ACTED est engagée dans un programme humanitaire conséquent (concernant principalement la sécurité alimentaire, l’eau, l’assainissement, l’hygiène et la prévention du choléra) pour répondre à ces besoins d’urgence, tout en maintenant l’accent sur des projets destinés à répondre à la dégradation de la situation socio-économique.

ACTED au Yémen

Le conflit en cours au Yémen provoque d’importants déplacements de population. Les familles fuient les flambées de violence, sans avoir le temps ni les moyens de transporter leurs biens. L’économie en lambeaux et les taux élevés de vulnérabilité économique font que la plupart des Yéménites n’ont pas les ressources financières nécessaires pour subvenir à leurs propres besoins dans les communautés ou les sites de déplacement où ils trouvent refuge. L’effondrement des services de base dû aux infrastructures endommagées et au non-paiement des salaires des fonctionnaires fait que les besoins des familles yéménites déplacées ne sont pas satisfaits.

En 2018, ACTED est devenue l’un des principaux partenaires du Mécanisme de Réponse Rapide (MRR), une réponse coordonnée par l’ONU pour apporter une aide d’urgence aux familles immédiatement après leur déplacement. A travers le MRR, ACTED a distribué des kits de transit, des kits d’hygiène de base et des rations alimentaires prêtes à être consommer à plus de 25 000 familles déplacées dans six gouvernorats du nord, de l’ouest et du centre du Yémen. Comme les kits du MRR sont conçus pour servir une semaine, cette première phase d’aide d’urgence est ensuite suivie d’une deuxième phase consistant en une aide d’urgence reposant sur l’argent. Ainsi, ACTED a fourni une aide d’urgence en espèces à plus de 14 000 familles en 2018.  Par la suite, ACTED a mis en place les projets concernant  les ménages éligibles, comme l’ont fait d’autres organisations partenaires.

Projets en cours

Sécurité alimentaire à Saada grâce à la distribution de bons alimentaires

Rapid Response Mechanism (RRM)

Mécanisme de réponse rapide

Reconstruire la gouvernance au Yémen

Emergency Food Security Programme in Yemen (YEFA III)

Approche multisectorielle pour fournir une aide d’urgence

suscipit adipiscing elementum massa quis mattis libero. odio id elit.