Yémen Article

La route vers l’espoir

À l'extrémité de la montagne du district de Sagain, dans le nord-ouest du Yémen, se trouve un petit village de maisons en pierre. Pour se déplacer, les habitants doivent emprunter des chemins rugueux et périlleux, si tortueux que même les personnes les plus valides et les plus agiles luttent pour atteindre le prochain campement. Un tel isolement fait de l'accès aux installations de base comme les cliniques, les marchés, les écoles et les sources d'eau un véritable défi. Pour résoudre ce problème, ACTED s'est engagée avec des personnes locales volontaires, qualifiées ou non dans les travaux de restauration, pour réhabiliter la route et permettre aux habitants du village et aux visiteurs de se déplacer facilement.

« La seule façon de passer en portant des choses est d’utiliser des ânes. Malheureusement, beaucoup d’ânes glissent et sont tués à l’automne », a déclaré Ala’a, l’assistant de projet d’ACTED.

La vie était dure avant le conflit, et elle l'est devenue encore plus après. Les services sont presque inexistants aujourd'hui ; il nous faut deux heures pour atteindre le seul établissement de santé qui doit répondre aux besoins de deux districts. Il n'y a qu'une seule école pour le village et elle a besoin de personnel de réhabilitation et d'enseignement.

Zayid, 40 ans, vivait avec sa famille dans le village situé dans le gouvernorat de Sa'ada

Zayid, comme une grande partie des hommes yéménites en âge de travailler, lutte pour trouver un emploi, laissant sa famille sans revenus. Alors que la guerre fait monter en flèche les prix des produits de base, la famille de Zayid est obligée de réduire la taille de ses repas. Avec un régime alimentaire composé uniquement de pain, de haricots et de café en quantité de plus en plus réduite, un de ses enfants souffre de malnutrition.

Mon voisin a deux enfants souffrant de malnutrition. Nous ne pouvons pas acheter de viande ou de fruits et j'ai une dette que je ne peux pas rembourser.

Zayid

Le district de Sagin a été ciblé par le projet du consortium ACTED, Comprehensive and Integrated Response to Address Malnutrition, financé par le DFID. Cette intervention multisectorielle soutient les causes et les conséquences directes et indirectes de la malnutrition dans les communautés de trois gouvernorats du Yémen. L’une des activités a consisté à fournir du travail contre rémunération à 66 travailleurs de Sagyen pour la réhabilitation de la route d’accès d’un village afin de faciliter l’accès de tous les résidents et visiteurs, et d’accroître leur accès aux services disponibles. Zayid a participé à l’activité à Sa’ada en tant qu’ouvrier non qualifié.

Rehabilitating the road in the Sagain district

La nouvelle route a également permis le transport des marchandises des fermes au marché, ce qui encourage les gens à retourner sur leurs terres et facilite l'accès à d'autres parties de Sa'ada. C'est une petite activité, mais nous avons fait du bon travail et nous avons obtenu quelque chose qui a eu un impact immédiat.

Zayid

luctus Nullam libero. mattis tempus consectetur Aenean felis fringilla ipsum venenatis, leo.