République centrafricaine

Acted est présente en RCA depuis 2007, et exerce principalement ses activités dans le Sud-Est du pays, (préfectures de la Ouaka, Basse-Kotto, Vakaga, Mbomou et Haut-Mbomou). Acted met en place des activités multisectorielles pour répondre aux besoins des personnes vulnérables et pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion.

Contexte de la mission

Face aux besoins liés aux violences et aux déplacements fréquents en République Centrafricaine, Acted réponds aux besoins d’urgence des populations vulnérables dans les préfectures du nord et sud-est de la RCA. Le contexte sécuritaire est trop volatile dans les préfectures de la Vakaga ainsi que dans le Haut-Mbomou, la Basse-Kotto ou la Ouaka entrainant des déplacements mais aussi des retours lors des périodes d’accalmie. Les populations y sont particulièrement vulnérables notamment car leurs biens sont systématiquement pillés. Acted met en œuvre des projets d’urgence notamment avec le Mécanisme de Réponse Rapide afin d’intervenir rapidement et efficacement auprès de ces populations. Acted entreprend également des projets de résilience et développement agricole afin d’appuyer le relèvement économique des communautés.

 

ACTED en République centrafricaine

En 2023

194
staffs

dont 168 hommes et 26 femmes et 22 staffs d’IMPACT

145,242
bénéficiaires
225
projets

de différents secteurs d’activités en RCA depuis 2007 à 2023

4,179
kits agricoles distribué

Acted intervient dans les préfectures de la Ouaka, Basse-Kotto, Vakaga, Mbomou et  le Haut-Mbomou. Acted met en place des projets de réponse aux urgences humanitaires notamment le Mécanisme de Réponse Rapide (RRM) qui permet d’apporter une assistance EHA, AME et KHI aux populations déplacées dans des délais très courts. Acted met également en œuvre des projets de construction et réhabilitation de points d’eau et d’infrastructures d’hygiène (latrines, douches). Ces activités sont réalisées au sein des écoles et centres de santé afin de favoriser l’accès aux soins et à l’éducation. Enfin, Acted réalise la réhabilitation des routes et ponts pour désenclaver les communautés et favoriser l’accès humanitaire. Acted prévoit de réhabiliter entre 60 et 100km de routes en 2024.

Newsletter RCA

mai 2020

Newsletter trimestrielle Janvier - Mars 2020
Télécharger

Projets en cours

Appui à la réintégration sociale et économique des ex-combattants
Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire de la population de la commune de Pladama Ouaka à travers une assistance d’urgence

Bangui, des projets d’avenir

©Gwenn Dubourthoumieu pour ACTED RCA
Les membres de l'ONG « Femmes Moumine de Centrafrique » posent devant leur atelier situé dans le quartier Yassara de Bangui, capitale de la République Centrafricaine, le 27 janvier 2018. Elles fabriquent et vendent du savon et bénéficient du programme de relance économique mis en place par l'ONG ACTED pour aider les acteurs économiques et redynamiser les quartiers affectés par les violences entre communautés chrétiennes et musulmanes depuis 2013.
©Gwenn Dubourthoumieu pour ACTED RCA
Stéphane Madiko, président du « Groupement des Jeunes Menuisiers du Quartier Sara Blagué » travaille dans son atelier à Bangui, capitale de la République Centrafricaine, le 27 janvier 2018. Il bénéficie du programme de relance économique mis en place par l'ONG ACTED pour aider les acteurs économiques et redynamiser les quartiers affectés par les violences entre communautés chrétiennes et musulmanes depuis 2013.
©Gwenn Dubourthoumieu pour ACTED RCA
René Ngassa, propriétaire de la Briqueterie Moderne de Centrafrique (BMC), pose dans son entreprise située dans le quartier Banga 1 de Bangui, capitale de la République Centrafricaine, le 27 janvier 2018. Il bénéficie du programme de relance économique mis en place par l'ONG ACTED pour aider les acteurs économiques et redynamiser les quartiers affectés par les violences entre communautés chrétiennes et musulmanes depuis 2013. « Grâce à ACTED, mon business fonctionne mieux. Ma production a augmenté de 50 % : de 10 sacs de ciment par jour, je suis passé à 15 ! Auparavant, je pilotais mon entreprise à vue. Désormais, je tiens une comptabilité précise ».
©Gwenn Dubourthoumieu pour ACTED RCA
Cyril Yamengue (G) et Juvénal Simago (D), membres de l'Association des Artisans du Cuir en Centrafrique, travaillent dans leur atelier situé dans le quartier Bandagbi de Bangui, capitale de la République Centrafricaine, le 27 janvier 2018. Ils bénéficient du programme de relance économique mis en place par l'ONG ACTED pour aider les acteurs économiques et redynamiser les quartiers affectés par les violences entre communautés chrétiennes et musulmanes depuis 2013.
©Gwenn Dubourthoumieu pour ACTED RCA
Une femme puise de l'eau dans un puit construit par l'ONG d'aide humanitaire ACTED dans le quartier “citée Dameka” de Bangui, capitale de la République Centrafricaine, le 27 janvier 2018. Ce quartier, comme beaucoup d'autres, avait été entièrement détruit et vidé de ces habitants en décembre 2013 lors des affrontements entre communauté chrétiennes et musulmanes.
©Gwenn Dubourthoumieu pour ACTED RCA
Jules Ngama, 40 ans, reconstruit une maison, avec l'aide d'un employé d'ACTED, dans le quartier « citée Dameka » de Bangui, capitale de la République Centrafricaine, le 27 janvier 2018. « Je suis maçon et j'ai reconstruit ma maison grâce à ACTED. Le 5 décembre 2013, ma maison a été détruite. J'ai tout perdu, tout abandonné derrière moi. N'ayant pas d'armes pour me défendre, j'ai tout juste eu le temps de rassembler ma femme et mes 5 enfants. Pendant 3 ans, nous survécu grâce à l'aide des ONG dans un camp de déplacés proche de l'aéroport. En 2016, ACTED m'a remis tout le matériel, que j'avais perdu, nécessaire pour reconstruire ma maison, et j'ai pu revenir chez moi. Depuis, je travaille comme maçon pour ACTED, et j'aide mes voisins à reconstruire leurs maisons et à revenir. L'année dernière, j'ai construit 15 maisons, et cette année c'est la 4ème ».
©Gwenn Dubourthoumieu pour ACTED RCA
Des employés d'ACTED discutent avec une bénéficiaire de leur programme de reconstruction dans le quartier « citée Dameka » de Bangui, capitale de la République Centrafricaine, le 27 janvier 2018. Ce quartier, comme beaucoup d'autres, avait été entièrement détruit et vidé de ces habitants en décembre 2013 lors des affrontements entre communauté chrétiennes et musulmanes. ACTED aide les habitants de ces quartiers à reconstruire leurs maisons depuis janvier 2015.