Tadjikistan

ACTED est présente au Tadjikistan depuis 1996 et contribue à répondre aux principales problématiques du pays en favorisant le développement inclusif et durable, principalement dans les communautés rurales et isolées. Au fil des années, ACTED a utilisé une approche participative, inclusive et multi-sectorielle pour agir face aux urgences, aider à la résilience des communautés, renforcer la société civile et encourager l’inclusion des femmes et des groupes marginalisés.

Contexte de la mission

Le Tadjikistan fait face à de nombreux défis humanitaires et de développement. Le pays est particulièrement exposé aux effets du changement climatique. Les catastrophes naturelles (inondations, sécheresses, glissements de terrains et coulées de boue par exemple) détruisent régulièrement les terres, les cultures, les infrastructures publiques et amputent sévèrement les revenus des populations rurales. Le Tadjikistan reste fortement dépendant de l’agriculture à petite échelle : 53% de la population est employée dans ce secteur. Plus de 80% des terres arables dépendent uniquement des précipitations. La  grande vulnérabilité du pays aux catastrophes rend les populations rurales vulnérables en proie à l’insécurité alimentaire et à l’alimentation insuffisante qui touche en particulier les femmes et les enfants. Les inégalités de genre et l’exclusion des groupes marginalisés restent un problème. De plus, l’instabilité continue en Afghanistan, le pays voisin, continue d’affecter le Tadjikistan et d’accroître le nombre de réfugiés qui arrivent dans le pays.

ACTED au Tadjikistan

+94 900
personnes ont bénéficié des activités d'ACTED en 2021
23
projets ont été menés en 2021
+1,5M€
de budget annuel en 2021

Grâce à des projets de développement économique, ACTED Tadjikistan agit positivement sur les opportunités génératrices de revenus et contribue à faire diminuer l’émigration économique et la dépendance aux transferts d’argent. ACTED cherche aussi à améliorer l’environnement, en particulier pour les petites entreprises, à travers des projets de tourisme de proximité et à participer à la création d’une chaîne de valeur dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. De plus, dans le but de permettre aux populations de faire face aux fréquentes catastrophes naturelles et de promouvoir les moyens de subsistance locaux, ACTED tâche d’améliorer la gestion des ressources naturelles en eau et en terres. Au niveau communautaire, ACTED Tadjikistan travaille à l’adaptation et la mitigation climatiques à travers la gestion intégrée des ressources naturelles et des bassins versants. ACTED Tadjikistan est également engagée auprès de la société civile pour coconstruire une gouvernance effective et pour rendre effectifs les principes du développement durable. Enfin, ACTED Tadjikistan promeut l’égalité des genres et soutient les survivantes et victimes de violence domestique.

ACTED Tadjikistan a la particularité d’être à l’origine de  la création en 2001 du Centre de culture Bactria, qui soutient et met en place une large variété d’activités éducatives et culturelles dans le pays.

Le 3Zéro au Tadjikistan

Afin de mieux répondre aux défis et problèmes auxquels la société tadjike actuelle fait face, ACTED Tadjikistan et son organisation partenaire le Centre Culturel Bactria ont construit la « Maison 3Zéro Dushanbe », un espace unique et novateur visant à encourager l’entreprenariat social et diverses interventions basées sur les synergies avec une multitude d’organisations.

Conformément à la stratégie programmatique 3Zéro d’ACTED, l’idée de la « Maison 3Zéro Dushanbe » a été développée il y a un an quand ACTED Tadjikistan a renforcer l’effectivité de l’Agenda 3Zéro. Au Tadjikistan, la Maison 3Zéro aura trois objectifs : rassembler, renforcer et développer. La Maison 3Zéro Dushanbe sera donc un hub collectif où ACTED et Bactria réuniront divers acteurs pour créer des synergies et travailler ensemble à un Tadjikistan « Zéro exclusion, zéro carbone et zéro pauvreté ». Afin d’atteindre cet objectif, ACTED et Bactria se transformeront structurellement et fusionneront à nouveau leurs opérations pour créer une Maison 3Zéro collective propice à l’entreprenariat social et au partenariat.

Exemple de méthodologie agricole rentable et respectueuse de l’environnement, qui est répliquée par les fermiers locaux à travers résistantes à la sécheresse pendant un an dans les zones pluvieuses de Isfana au Tadjikistan © ACTED.
Visite d’une TPE de tourisme local dans la région reculée montagneuse de la Vallée Rasht, Tadjikistan © ACTED.
Agriculteurs du village de Yangiobod, chute d’eau d’Isfana qui sème la variété « Elite » de fleurs dans les zones pluvieuses. Février 2022 © ACTED.
Dans le village de Khishekat, les agriculteurs dans la zone en amont de la ligne de partage des eaux d’Aksu ont commencé à semer de l’esparcette sur des champs couverts par la neige et arrosés par la pluie, en prenant en compte l’efficacité de cette méthode pour atteindre un grand rendement d’herbe utilisé comme nourriture pour le bétail. Mars 2022, Tadjikistan © ACTED.

Fiche d'information

juin 2022

Country Factsheet June 2022
Télécharger

Fiche d'information

Silk Road CBT Initiative
Télécharger

Factsheet

Fiche d'information
Télécharger

Fiche d'information

Effective Governance for Economic Development (EGED)
Télécharger

Fiche d'information

Strenghtening the Capacity of Civil Society to Ensure Protection of Women at Risks and Survivors of Domestic Violence in Central Asia
Télécharger

Projets en cours

Sayohati Sabz

Renforcement et diversification de la capacité de programmation et d’organisation du Centre culturel Bactria 2022

Promouvoir l’efficacité énergétique et la production d’énergie renouvelable dans le secteur du tourisme communautaire en Asie centrale

Initiative CBT de la route de la soie : Connecter le tourisme communautaire d’Asie centrale et les marchés européens

Bactria Cultural Center

En 2001, ACTED, a fondé le Centre culturel Bactria. Depuis sa création, le centre a non seulement facilité l’accès du grand public à la culture, à l’information et à la formation professionnelle au Tadjikistan, mais il a également soutenu les membres de la communauté artistique qui ont été marginalisés pendant les bouleversements sociaux et politiques qui ont suivi la guerre civile.

Au fil des ans, le Bactria Culture Centre a construit un réseau d’artistes, de conservateurs, de producteurs de musique, de gestionnaires, d’étudiants et d’autres membres de la communauté culturelle d’Asie centrale et les a mis en contact avec le public de la région.

EN savoir plus