Soudan du Sud

Avec plus de sept millions de personnes dans le besoin, la crise humanitaire au Sud-Soudan reste l'une des plus importantes au monde. Les effets conjugués de sept années de conflit ont rendu les communautés locales extrêmement fragiles. Les déplacements apparaissent comme étant à la fois l’origine et le résultat de la vulnérabilité des populations. Plus de quatre millions de Sud-Soudanais ont dû fuir leurs foyers. Parmi eux, deux millions ont franchi les frontières internationales. Si 2018 a apporté de l'espoir avec la revitalisation de l'accord de paix signé en septembre, cette paix reste fragile et les besoins humanitaires ne devraient pas diminuer.

C’est dans cet environnement complexe qu’ACTED s’efforce de soutenir les communautés affectées par le conflit à travers des programmes globaux d’urgence et de relèvement pour répondre aux besoins essentiels et soutenir la reconstruction sociale et économique.

ACTED au Soudan du Sud

S’adapter aux catastrophes et se préparer à la transition

Dans un contexte de crise prolongée, ACTED plaide pour des approches flexibles offrant à la fois une aide d’urgence et les moyens d’une stabilisation et d’une résilience rapide. Les équipes d’ACTED fournit des vivres d’urgence, des abris et une assistance WASH aux populations affectées à l’intérieur et à l’extérieur des camps dans sept des dix états du Sud Soudan. ACTED investit dans des programmes à long terme pour stimuler la capacité productive locale en restaurant les moyens de subsistance et en reconnectant les marchés. Grâce au soutien d’écoles Agropastoral Field School (APFS), ACTED fournit des intrants agricoles, des vaccins pour le bétail, des formations et du mentorat aux communautés agricoles et pastorales. Cela permit d’améliorer les niveaux de sécurité alimentaire mais aussi d’offrir des outils pour stabiliser économiquement les zones concernées. En identifiant les agriculteurs principaux dans chaque groupe, de nouvelles pratiques telles que le labourage par traction animale sont progressivement introduites via une approche « d’apprentissage par la pratique ». L’APFS est également un levier pour des activités complémentaires comme la création de sociétés d’épargne et de crédit par l’intermédiaire desquelles les entrepreneurs et les agriculteurs peuvent accéder à des capitaux pour lancer ou renforcer leurs entreprises.

Les équipes d'ACTED supervisent un transfert d'argent en espèces.
ACTED a aide des femmes réfugies a Maban a créer leur propre entreprise de restauration
Cette passerelle a Mabam permet aux agriculteurs d'acceder aux terres arables du camp de refugies pendant la saison des pluies
Les nouveaux panneaux solaires installes contribuent a alimenter le système d'approvisionnement en eau de Maban, fournissant de l'eau a plus de 140,000 réfugies.
Des paysans cultivent des pepinieres de semences avec le soutien d'ACTED

Une approche réactive face au déplacement

Parmi les deux millions de personnes déplacées à l’intérieur du Sud-Soudan, environ 80 % vivent en dehors des camps, des centres collectifs et des campements officiels. Parmi elles se trouvent les personnes les plus vulnérables du pays qui quittent leur maison et leurs biens à la hâte et qui arrivent dans des endroits souvent inconnus, éloignés et difficiles d’accès. Dans ces zones, l’aide humanitaire est limitée et ces populations dépendent souvent de la générosité de la communauté d’accueil. Consciente de la disparité de l’aide humanitaire fournie aux sites de protection civile (POC) et autres sites formels, ACTED a lancé en 2018 des interventions mobiles de coordination et de gestion des camps (CCCM) pour assister ceux déplacés en dehors de campements officiels. Au cœur de l’approche mobile se trouve le renforcement des structures locales pour assurer une meilleure gestion du site, une meilleure coordination des services et une meilleure couverture des besoins des personnes déplacées dans les campements officiels et en dehors.

Projets en cours

Déploiement d’interventions d’urgence plus rapides et mieux informées en réponse aux besoins urgents au Soudan du Sud

Services mobiles et renforcement des capacités CCCM, sécurité alimentaire et moyens d’existence, abris d’urgence et NFI pour les personnes déplacées, rapatriées et les communautés d’accueil avec des besoins humanitaires urgents

Interventions CCCM multisectorielles statiques et mobiles pour les populations concernées par les déplacements, et services d’information et de coordination humanitaire

Distribution de semences et de kits de subsistance pour soutenir 1000 ménages dans l’Équatoria-occidental

Distribution de denrées et de compléments alimentaires dans l’État du Haut-Nil

Distributions de denrées et de compléments alimentaires et Food for Assets dans l’État de Bar-El-Ghazal occidental

Améliorer l’accès aux services d’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement et promouvoir les moyens de subsistance et l’inclusion économique

Analyse de la chaîne d’approvisionnement, surveillance des prix et développement d’outils de surveillance (REACH)

Distribution de denrées alimentaires et de compléments alimentaires, food for assets et transferts de liquidités dans l’État de Jonglei

Transfert de liquidités conditionnel (CCBT-E.voucher) dans les États des Lacs

Améliorer la disponibilité alimentaire, l’accès au marché et un environnement régénératif grâce à des pratiques agricoles modernes à Akobo

Amélioration de la disponibilité d’informations sur la situation dans les zones difficiles d’accès au Soudan du Sud (REACH)

Améliorer les disponibilités alimentaires à Maridi grâce à des investissements dans les actifs de production alimentaire et les capacités locales

fringilla Aliquam ipsum porta. ut mi, quis sed risus.