Soudan du Sud Covid-19 response

Préparer le pays à l’épidémie de Covid-19

31 mars 2020 - Au Sud Soudan, où des années de guerre civile ont entravé le développement d'infrastructures essentielles et où les systèmes de santé sont déjà mis à rude épreuve et incapables de répondre aux besoins de la population, il est essentiel que le gouvernement, l'ONU et les acteurs humanitaires soient bien préparés et prêts à intervenir.

ACTED Sud Soudan déploie un plan de préparation et de réponse Covid-19 à l’échelle du pays afin de poursuivre ses opérations de sauvetage sans exposer le personnel et les bénéficiaires à des risques, en étroite coordination avec les autorités et les autres acteurs de l’aide. A cette fin, un certain nombre de mesures clés sont mises en œuvre dans les programmes d’ACTED :

  • Catégorisation des activités du projet en fonction de leur caractère essentiel / besoin vital, et planification d’urgence pour les meilleures mesures pratiques d’adaptation en cas d’épidémie de Covid-19.
  • Préparation physique : tous les bureaux, les sites de mise en œuvre des projets (en particulier les sites de distribution qui seront réaménagés) disposent d’installations complètes pour le lavage des mains et d’autres structures nécessaires à la distanciation sociale et aux moyens de limiter les foules.
  • Sensibilisation de masse des bénéficiaires sur tous les sites du projet, en les sensibilisant régulièrement au risque de Covid-19 et aux stratégies de prévention personnelle.

De plus, ACTED, en tant qu’agence de gestion des camps sur les sites de Juba et Bor Protection of Civilian (POC), où plus de 30 000 personnes déplacées internes résident dans des abris surpeuplés, va mettre en place des pratiques de réduction des risques par le biais

  • L’utilisation des bureaux d’information d’ACTED pour sensibiliser les communautés à l’importance du lavage des mains et de l’assainissement grâce aux travailleurs de proximité et aux réseaux communautaires existants ;
  • Le soutien à tous les partenaires opérant dans les sites des POC pour une diffusion précise et efficace de l’information ;
  • Un partenariat avec les acteurs de la santé pour s’assurer que toutes les installations communautaires et sanitaires des sites des POC seront équipées de stations de lavage des mains adéquates.

Ces premières mesures doivent être complétées de toute urgence afin d’accroître la préparation et les capacités de réaction dans ce pays meurtri par la guerre. A cette fin, ACTED prévoit une intensification majeure de ses activités Covid-19 dans les semaines et les mois à venir.

lectus luctus consectetur commodo diam risus ut commodo venenatis ante. leo id,