Yémen Photo Story

Comment ACTED travaille au Yemen ?

Compte tenu des immenses difficultés d'accès auxquelles sont confrontés les acteurs humanitaires au Yémen qui est déchiré par la guerre, les observateurs extérieurs peuvent se demander comment des organisations comme ACTED continuent à fonctionner dans un tel contexte. ACTED a créé ce reportage photo suivant pour faire la lumière sur le travail quotidien des équipes nationales d'ACTED au Yémen qui œuvrent à sauver des vies.

Femmes travaillant sur le béton Au Yémen

Des femmes arrosent le béton d’une nouvelle route pour l’humidifier dans le district d’Al Gafariyah. Afin de favoriser la participation et l’acceptation sociale des femmes et des personnes vivant avec un handicap, ACTED désigne des activités spécifiques pour ces groupes qui sont physiquement et socialement appropriées. Comme pour les participants masculins, l’horaire de travail est flexible pour permettre aux femmes bénéficiaires de poursuivre leurs tâches domestiques, réduisant ainsi la probabilité que des pressions familiales empêchent leur participation.

Les projets d'ACTED au Yémen ont ciblé : routes, écoles, centres de santé, infrastructures agricoles, puits peu profonds, réseaux d'eau communautaires (y compris l'eau potable) et stockage d'eau. ACTED est également active dans le déblaiement quotidien des décombres et des débris qui résultent du conflit.

Les projets d’ACTED au Yémen sont ciblés : routes, écoles, centres de santé, infrastructures agricoles, puits peu profonds, réseaux d’eau communautaires (y compris l’eau potable) et stockage d’eau. L’organisation est également active dans le déblaiement quotidien des décombres et des débris qui résultent du conflit.

Réhabilitation d'une route au Yémen

Le conflit, les conditions météorologiques et le manque d’investissements ont causé des dommages considérables aux infrastructures vitales comme les routes, coupant souvent les communautés éloignées des services locaux comme les hôpitaux. ACTED emploie de la main d’œuvre locale par le biais de bons d’achat et de paiements en espèces pour qu’elle réalise elle-même les travaux de réhabilitation. Un tel soutien donne aux plus vulnérables et à ceux qui souffrent d’insécurité alimentaire les moyens de subvenir aux besoins de leur famille et leur apporte un sentiment de dignité pour avoir contribué à des travaux publics essentiels.

Who decides where ACTED intervenes?

Sensibilisation des communautés Yémen 2019

Dans la mesure du possible, ACTED forme et coordonne ses projets avec les comités communautaires de chaque localité. Les avantages de cette approche sont innombrables :

  • Il permet de sélectionner les projets en fonction des priorités définies par la communauté.
  • Il favorise l’adhésion de la communauté.
  • Elle permet à ACTED de mieux comprendre les compétences préexistantes et les approches locales, contribuant ainsi à définir l’approche globale.
Comités communautaires entièrement féminins

Des comités communautaires entièrement féminins

Pour renforcer le rôle des femmes et des jeunes dans la gestion des ressources communautaires, ACTED consulte les comités communautaires entièrement féminins pour guider la sélection des projets d’infrastructures communautaires.

Les atouts de la communauté yéménite

Projets de durabilité à long terme

ACTED privilégie les infrastructures qui sont utilisées par l’ensemble d’une communauté plutôt que les biens qui sont utilisés par une population particulière. Cela contribue également à la viabilité à long terme des projets, car de nombreuses familles estiment qu’elles ont intérêt à ce qu’ils continuent de fonctionner.

Qui bénéficie du projet et comment ?

Yemen 2019  Beneficiary Selection

Lors de la sélection des membres de la communauté qui bénéficieront d’une intervention, ACTED cible les ménages qui sont les plus vulnérables à l’insécurité alimentaire, ceux qui sont dirigés par une femme ou encore qui ont un nombre élevé d’enfants de moins de cinq ans et comptent des femmes enceintes ou allaitantes.

Yémen 2019 Formation aux premiers secours

Avant de commencer le travail, les membres de la communauté reçoivent une formation en secourisme pour s’assurer qu’ils comprennent les mesures de sécurité nécessaires à prendre.

Heures de travail Yemen 2019

L’horaire de travail quotidien est convenu avec les membres de la communauté à chaque endroit afin de s’assurer qu’il reflète les réalités locales (comme les temps de déplacement jusqu’au site). Cela doit aussi offrir aux hommes la flexibilité nécessaire pour choisir le nombre de jours pendant lesquels ils travaillent sur un projet.

Yemen 2019 travailler près de chez soi

ACTED s’efforce de s’assurer que les activités du projet se déroulent uniquement pendant la journée et le plus près possible du domicile des participants.

Yemen 2019 distribution de bons alimentaires

ACTED distribue des bons de travail et de l’aide alimentaire dans les espaces publics pendant la journée, et sélectionne ces sites en fonction de la proximité des foyers des personnes ciblées afin de minimiser la distance à parcourir.

Comment ACTED s'assure-t-elle que la communauté puisse prendre le relais ?

Yemen 2019 la gestion des biens de la collectivité

Avant le transfert des projets d’infrastructures communautaires, ACTED met également en place des comités de gestion des actifs, dont au moins 30% des membres sont des femmes. Une fois formés, ces groupes veilleront à ce que les collectivités puissent maintenir de façon indépendante l’entretien des biens remis en état pendant la durée du projet.

Yemen 2019 route achevée

Une route réhabilitée à Al Salala’ah Ash Shuayb : De nombreuses communautés rurales du Yémen dépendent d’une seule route pour accéder au monde extérieur, d’où l’importance cruciale du maintien de ces infrastructures.

Yemen 2019 passation

Une fois le travail terminé, ACTED remet les outils aux Comités de Gestion des Actifs et crée un panneau de visibilité pour faire connaître localement le travail d’ACTED et de ses donateurs.

Le Yémen est confronté à une crise humanitaire prolongée en raison de l’escalade du conflit depuis mars 2015.  Selon le BCAH, les perspectives humanitaires au Yémen ne cessent de se dégrader avec le temps ; plus de 22 millions de personnes ont besoin d’aide, dont environ 11 millions ont des besoins urgents. La menace la plus grave à laquelle sont confrontés les Yéménites est la faim ; en 2019, près de 10 millions de personnes souffrent d’une faim extrême et près de 240 000 personnes connaissent des écarts catastrophiques de consommation alimentaire.

non consectetur et, leo ut ut