Yémen ACTED

Déclaration des ONGI sur l’escalade du conflit à Hodeïdah

17 ONG internationales travaillant au Yémen, dont ACTED, expriment leur indignation face au coût humain d’une offensive sur la ville et le port d’Hodeïdah et accusent les parties menant l’attaque d’ignorer totalement les souffrances qu’elle engendre. Les conséquences de cette offensive ne pourront être que catastrophiques pour les habitants de la ville, et pour les deux tiers de la population yéménite qui dépendent du port d’Hodeïdah pour les importations de nourriture, de carburant et des autres biens commerciaux, y compris les médicaments vitaux.

L’intervention militaire à Hodeïdah laisse des centaines de milliers de femmes, d’hommes et d’enfants isolés, sans assistance ni accès à l’aide humanitaire. Nous sommes particulièrement inquiets de ne plus pouvoir accéder aux populations dans le besoin au fur et à mesure de l’avancée des belligérants, laissant des milliers de civils pris entre deux feux. Nous réitérons dans les termes les plus forts qu’il n’y a aucune solution militaire à ce conflit. La seule solution est de relancer un processus de paix viable.

Nous appelons la communauté internationale à faire pression sur les parties au conflit afin de faire cesser la violence immédiatement et de relancer un véritable dialogue.

Joint iNGO statement on escalation on Hodeidah_signatories_14 June 2018

DÉCLARATION CONJOINTE DES ONG INTERNATIONALES AU YÉMEN

juin 2018

Déclaration conjointe sur l’escalade à Hodeïdah
Télécharger
Curabitur at elementum venenatis Donec vulputate, ut Aenean eleifend leo et, tristique