République Démocratique du Congo ACTED

ACTED favorise l’accès au financement des initiatives économiques locales

Le département de la Bouenza, est considéré comme le grenier du Congo de par la fertilité de ses sols. Le développement économique de l’agriculture est très important pour la population. D’octobre 2016 à septembre 2018, ACTED améliore les conditions d’accès à des crédits pour les promoteurs d’initiatives locales Congolais, en partenariat avec le Cercle pour la Promotion et le Développement de la Micro-finance (CPDM), une ONG locale. Ils ont été accompagnés dans la rédaction des plans d’affaire et des demandes de crédits auprès des différentes institutions de microfinance.

Fin de la table ronde réunissant les institutions de Microfinance, promoteurs des initiatives économiques locales et groupement d'intérêt économique de Madingou.
Fin de la table ronde réunissant les institutions de Microfinance, promoteurs des initiatives économiques locales et groupement d'intérêt économique de Madingou.

Des besoins importants mais un grand potentiel agricole

Les districts de Loudima, Kayes et de Madingou ont été sélectionnés pour recevoir l’aide des deux ONG, de par leurs hauts niveaux de vulnérabilité suite aux différentes guerres civiles et leurs conséquences : chômage des jeunes, pauvreté de la population rurale, désarticulation des circuits commerciaux, etc. La proximité de l’industrie sucrière est un des facteurs de fragilité car cette dernière recrute des travailleurs, au détriment du travail agricole. Le potentiel de développement économique est un facteur encourageant pour la stabilité des districts, malgré la faiblesse des revenus des activités productives rurales.

Renforcement des capacités des groupements communautaires sur les techniques agricoles améliorées dans le village Moubotsi Favre, district de loudima
Renforcement des capacités des groupements communautaires sur les techniques agricoles améliorées dans le village Moubotsi Favre, district de loudima

L’accès au crédit pour le développement de l’économie locale

En partenariat avec le Cercle pour la Promotion et le Développement de la Micro-finance (CPDM), ACTED a appuyé les promoteurs d’initiatives locales dans le renforcement de leurs capacités managériales, en gestion simplifiée, marketing, techniques agricoles améliorées et les a accompagnés dans la rédaction des microprojets et demande des crédits auprès des institutions de microfinance. En parallèle, ce projet permet de renforcer les capacités des institutions et leur structuration en réseau, ce qui permet d’accroitre leur rôle dans la lutte contre la pauvreté et leur implication dans la diversification du tissu économique de la Bouenza.

Les communautés ont bénéficié de formations techniques agricoles pour l’amélioration de leur rendement. Certains de leurs membres ont pu bénéficier de crédits pour l’achat des intrants agricoles.

NZAOU Hermann

Formation des membres des institutions de microfinance à une meilleure analyse de la demande des crédits faite par les promoteurs d’initiatives économiques locales.
Formation des membres des institutions de microfinance à une meilleure analyse de la demande des crédits faite par les promoteurs d’initiatives économiques locales.

120 projets soutenus

Deux groupes de filières agricoles ont été soutenues grâce aux crédits octroyés par les institutions de microfinance. Il s’agit de la filière « transformation et commercialisation des produits agricoles » et la filière « production des produits agricoles ». Les activités mises en place ont permis de construire des relations collaboratives entre les  membres de la communauté et de lancer une dynamique de commercialisation et de valorisation des produits agricoles. Les personnes soutenues par ce projet ont exprimé le besoin d’être soutenus à plus grande échelle pour augmenter le rayonnement en zones rurales des institutions de micro-finance.

Les avancées sont multiples et touchent différents domaines. On peut parler d’augmentation des cheptels, de peuplement des étangs, de la bonne gestion des revenus/bénéfices qui facilitent les crédits pour le développement des activités.

NZAOU Hermann

ut non mattis nunc in risus. elit. lectus efficitur. ut commodo