Skip to Content

RDC

Entre réponse aux urgences et réhabilitation à long terme

En 2016-2017, la mission d’ACTED en République démocratique du Congo (RDC) s’est consacrée en priorité aux actions d’urgence mobiles, visant à consolider le caractère multisectoriel de sa réponse, tout en mettant l’accent sur les actions renforçant la résilience des populations, ainsi que les projets de développement, s’inscrivant dans la continuité des partenariats avec la société civile destinés à renforcer les initiatives existantes dans le pays. ACTED en RDC continue ainsi à renforcer son implication dans plusieurs partenariats stratégiques, tels que les consortiums, l’Alliance2015, ou les échanges avec les ONG locales.

La RDC reste ébranlée par des décennies de chocs successifs. Les populations souffrent des conflits armés récurrents, de flambées épidémiques et de l’insécurité alimentaire chronique. La présence de groupes armés dans l’est du pays continue de forcer les populations à fuir, et le contexte humanitaire général est aggravé par les tensions politiques et le ralentissement de l’économie. Avec plus de 2,1 millions de personnes déplacées, la problématique des mouvements de populations représente plus de la moitié des besoins humanitaires. Dans ce contexte, ACTED programme des interventions d’urgence pour soutenir les plus vulnérables, tout en appuyant le relèvement du pays.

Une aide d’urgence mobile et multisectorielle pour les personnes réfugiées, déplacées et retournées

ACTED soutient les personnes déplacées et nouvellement retournées ainsi que les populations hôtes qui les accueillent dans l’est du pays, mais aussi les réfugiés centrafricains dans le nord-ouest du pays. Les déplacements de population exercent une pression accrue sur les ressources et infrastructures déjà insuffisantes et vétustes après des décennies de guerre. ACTED intervient sur un mode mobile auprès des populations les plus vulnérables en rénovant les infrastructures hydrauliques, en approvisionnant les familles en articles ménagers essentiels et en biens alimentaires, ou en assurant des transferts monétaires inconditionnels, tout en sensibilisant les populations pour développer leur résistance face aux chocs futurs.

Préparer le terrain de la résilience et du développement à plus long terme du pays

Le pays peine à sortir d’une situation d’urgence chronique. En effet, chaque année, de nouveaux déplacements de populations bouleversent les équilibres précaires et aggravent les besoins urgents. En combinant la mise en place d’activités génératrices de revenus et la réhabilitation d’infrastructures de base, tels que les centres de santé, les infrastructures d’assainissement communautaires et routières, les interventions d’ACTED visent à renforcer la résilience des populations. Par ailleurs, ACTED appuie le dialogue entre les organisations de la société civile afin de contribuer à l'amélioration de la gouvernance interne en RDC.

Alimenter la coordination et coopération avec les partenaires humanitaires

ACTED s’engage dans la consolidation de la coordination humanitaire en RDC. En effet, ACTED est non seulement reconnue pour le travail à large diffusion de ses équipes d’enquête et d’évaluation visant à la gestion participative de l’information et à l’appui à la décision (bulletins, cartes), mais également pour sa capacité logistique à se rendre dans des zones difficiles d’accès. Les équipes d’ACTED assurent des travaux logistiques et d’infrastructures importants pour la réhabilitation d’axes routiers empruntés par les acteurs humanitaires pour leurs interventions, en coordination avec les acteurs humanitaires, clusters et groupes de travail.

 

Partenaires en 2016 :

Bureau of Population, Refugees, and Migration (BPRM), Concern Worldwide, Direction Générale pour la protection civile et les opérations d'aide humanitaire européennes de la Commission européenne (ECHO), EuropeAid, Global Affairs Canada (GAC), Office of U.S. Foreign Disaster Assistance (OFDA), United Nations Development Programme (UNDP)

 

 

 

 

Nos communiqués