Skip to Content

RDC

Bulletins d'information et cartes

Lire les bulletins d'information publiés par nos équipes en RDC

Entre réponse aux urgences et réhabilitation à long terme

La République Démocratique du Congo (RDC) demeure ébranlée par les conséquences de décennies de guerre civile. La situation sécuritaire est instable à l’est, où les populations fuient leurs villages en raison de la présence de groupes armés. En septembre, 1,6 million de déplacés internes y étaient enregistrés. Le délitement de l’État et l’inexistence ou la dégradation des infrastructures entravent l’accès aux services de base. En situation précaire, les déplacés souffrent d’insécurité alimentaire chronique ou de maladies liées au manque d’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement. Dans ce contexte, ACTED mise sur les interventions d’urgence visant à aider les plus vulnérables, tout en soutenant le relèvement du pays.

Apporter une aide d’urgence mobile et multisectorielle aux personnes réfugiées, déplacées et retournées

En 2015, ACTED a aidé les personnes déplacées, nouvellement retournées et les populations hôtes qui les accueillent à l’est du pays, mais aussi les réfugiés centrafricains au nord-ouest. Les déplacements de population exercent une pression accrue sur les ressources et infrastructures, déjà insuffisantes et vétustes après des décennies de guerre. Ces ménages démunis doivent s’adapter au détriment de leur santé, de l’éducation, de leur sécurité ou de leur dignité. ACTED intervient sur un mode mobile auprès des plus vulnérables en fournissant des vêtements, ustensiles et outils ménagers ou agricoles, de la nourriture, en rénovant les infrastructures d’hygiène, d’assainissement et d’accès à l’eau existantes et en sensibilisant les populations pour diminuer les risques épidémiques.

Préparer le terrain de la résilience et du développement à plus long terme du pays

Le pays peine à sortir d’une situation d’urgence chronique. En effet, chaque année, de nouveaux déplacements de populations bouleversent les équilibres précaires et accroissent l’urgence des besoins. Dans certaines zones des provinces du Sud Kivu et de l’ex-Katanga connaissant des accalmies, ACTED a initié des activités plus durables visant à renforcer la résilience de la population, comme des formations à l’utilisation d’intrants agricoles qui ont touché 17 475 individus ou le développement d’activités génératrices de revenus pour 9 associations de petits commerçants. Par ailleurs, l’année 2015 marque le renforcement de l’implication d’ACTED dans les processus de stabilisation du pays aux côtés des membres de l’Alliance2015 et le démarrage d’un projet de 5 ans pour l’appui à la structuration de la société civile congolaise.

Alimenter la coordination et la coopération avec les partenaires humanitaires

ACTED s’engage dans la consolidation de la coordination humanitaire dans le pays. En effet, ACTED est non seulement reconnue pour le travail à large diffusion de ses équipes d’évaluation visant à la gestion participative de l’information et à l’appui à la décision (bulletins, cartes), mais également pour sa capacité logistique à se rendre dans des zones difficiles d’accès. En 2015, les équipes d’ACTED ont mené des travaux logistiques et infrastructurels importants dans le Sud Kivu pour la réhabilitation d’axes routiers pratiqués par les acteurs humanitaires pour leurs interventions, après concertation de ces derniers et des clusters ou groupes de travail.

En 2016, vers la résilience des populations vulnérables

La mission d’ACTED dans le pays a continué de se centrer principalement sur les actions d’urgence mobiles en 2015, et a appris des bonnes et mauvaises pratiques pour enrichir ses propositions pour 2016. Par ailleurs, la tendance pour 2016 est celle d’un accent plus marqué sur les actions renforçant la résilience des populations, voire de développement, s’inscrivant dans le sillage des partenariats avec la société civile établis en 2015 afin de renforcer les initiatives existantes dans le pays. La mission va continuer de renforcer son implication dans plusieurs consortiums stratégiques.


Présentation - ACTED en RDC, 10 ans d'intervention

Depuis 2003, ACTED a été l’un des acteurs clés dans la réponse aux crises humanitaires en République Démocratique du Congo et a contribué à la reconstruction du pays. A l’heure actuelle, ACTED a assisté plus de 1 650 000 personnes dans 6 provinces (Maniema, Katanga, Equateur, Sud Kivu, Nord Kivu Province Orientale), à travers 10 bureaux où travaillent une quinzaine d’employés internationaux et 200 à 300 employés nationaux.

En sus de ses réponses aux besoins des communautés, ACTED met l’accent sur le renforcement des communautés locales en leur fournissant des outils, les techniques et les ressources dont ils ont besoin pour améliorer leurs conditions de vies.

Téléchargez la présentation complète ici :

Nos communiqués