Skip to Content

RDC


View ACTED Base map in a larger map

Répondre aux besoins urgents des populations vulnérables affectées par les conflits armés et participer au relèvement des zones en voie de stabilisation

La République Démocratique du Congo (RDC) demeure l’un des pays les moins développés au monde. La majeure partie de la population (71% selon le PNUD) vit sous le seuil de pauvreté et ne dispose que d’un accès limité aux services essentiels. De nombreux groupes armés sont actifs à l’est du pays, entraînant d’importants mouvements de populations qui se retrouvent dépourvues de moyens de subsistance et confrontées à une insécurité alimentaire chronique. Certaines zones du pays sont épargnées par l’insécurité, néanmoins la vulnérabilité structurelle du pays demeure. L’approche d’ACTED, liant urgence, réhabilitation et développement, vise à répondre aux besoins immédiats des plus vulnérables et appuyer le développement à long terme du pays.

Répondre aux urgences dans les zones affectées par les conflits armés et cartographier les besoins des plus vulnérables

Afin de répondre aux besoins urgents des populations affectées par les conflits armés, ACTED a procédé à des distributions de biens non-alimentaires pour permettre à ces populations de retrouver leurs moyens de subsistance. Par ailleurs, les maladies hydriques dont le choléra sont prévalentes dans les provinces où les mouvements de populations consécutifs aux affrontements accentuent la pression sur les faibles ressources disponibles. Pour répondre à cette problématique, ACTED a mené des programmes d’EHA (Eau, Hygiène et Assainissement) d’urgence afin de répondre aux besoins des plus vulnérables. ACTED a également développé un système de cartographie pour mieux identifier les besoins des plus vulnérables et améliorer l’efficacité de ses interventions.

Réhabiliter les infrastructures pour faciliter l’accès aux services de base et aux points d’eau

De nombreuses zones de la RDC restent très enclavées, limitant l’accès de la population aux services de base et la capacité d’intervention des organisations humanitaires. Au Sud- Kivu, ACTED a réhabilité un tronçon routier pour soutenir le désenclavement de plusieurs localités. ACTED y a également construit des salles de classe, assuré la formation pédagogique d’enseignants et organisé des cours de rattrapage pour les enfants déplacés déscolarisés suite aux conflits. D’autre part, ACTED a assisté des communautés au Katanga, au Sud-Kivu et en Equateur par l’aménagement de sources et la réalisation d’adductions d’eau ainsi que par la construction de puits et de latrines, et les a sensibilisées à l’hygiène et à la santé pour favoriser la prévention des maladies hydriques.

Assurer la sécurité alimentaire des plus vulnérables et soutenir le relèvement économique

En décembre 2013, sept millions de personnes étaient en situation d’insécurité alimentaire en RDC. ACTED a appuyé les populations affectées par les conflits armés et privées de ressources en leur fournissant des intrants agricoles (semences et outils) et en les formant aux techniques agricoles améliorées, pour développer leur capacité de production. Des transferts inconditionnels de liquidités ont également permis de répondre aux besoins urgents des plus vulnérables et leur permettre de récupérer leurs moyens de subsistance.

Poursuivre l’assistance aux populations vulnérables et promouvoir l’implication des communautés pour faciliter la transition vers le développement

En 2014, ACTED entend poursuivre son engagement en faveur des populations les plus vulnérables de la RDC, en particulier dans les secteurs de la sécurité alimentaire et des infrastructures sanitaires et routières. Le développement d’un système de gestion de l’information permettra d’affiner l’identification des besoins des populations vulnérables pour renforcer l’efficacité des interventions entreprises par ACTED et la coordination entre organisations humanitaires. Afin de favoriser le développement à plus long terme du pays, ACTED soutiendra la structuration des organisations de la société civile congolaises pour leur permettre de jouer un rôle accru dans la transition vers le développement, et interviendra en synergie avec OXUS (acteur dans le secteur de la microfinance) en matière de relèvement économique.

Partenaires en 2013

Bureau of Population, Refugees, and Migration (BPRM), DfID, Direction Générale de l'Aide Humanitaire et de la Protection Civile (ECHO), Office of U.S. Foreign Disaster Assistance (OFDA), Programme Alimentaire Mondial (PAM), Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

Présentation - ACTED en RDC, 10 ans d'intervention

Depuis 2003, ACTED a été l’un des acteurs clés dans la réponse aux crises humanitaires en République Démocratique du Congo et a contribué à la reconstruction du pays. A l’heure actuelle, ACTED a assisté plus de 1 650 000 personnes dans 6 provinces (Maniema, Katanga, Equateur, Sud Kivu, Nord Kivu Province Orientale), à travers 10 bureaux où travaillent une quinzaine d’employés internationaux et 200 à 300 employés nationaux.

En sus de ses réponses aux besoins des communautés, ACTED met l’accent sur le renforcement des communautés locales en leur fournissant des outils, les techniques et les ressources dont ils ont besoin pour améliorer leurs conditions de vies.

Téléchargez la présentation complète ici :

Nos communiqués