République Démocratique du Congo ACTED

Territoire de Shabunda : histoire d’une crise dans une zone enclavée et oubliée

En 2017, la recrudescence des conflits et des tensions intercommunautaires ont encore aggravé la crise humanitaire qui ébranle la République démocratique du Congo. Plus de 1,7 million de personnes ont dû fuir leur foyer, laissant tout derrière elles.

Le 20 octobre 2017, les Nations-Unies déclaraient le niveau de crise L3, soit le plus élevé, dans trois régions du pays, dont le Sud-Kivu. L’insécurité alimentaire prolifère au Sud-Kivu, entre mouvements de population à répétition et climat d’insécurité qui compromettent les moyens de subsistance et les activités agricoles. Le pillage des terres et des villages et la destruction des cultures et de l’élevage impactent largement la disponibilité en nourriture et l’accès aux biens et services de base, un défi majeur notamment dans l’est du pays.

ACTED 2018
Séance de sensibilisation à Mulongo avant la distribution du 05 au 06 avril 2018

Dans les crises les plus complexes, un plan de mobilisation maximale du système humanitaire est activé pour garantir une réponse efficace aux besoins avec les moyens appropriés : ACTED a contribué à définir une stratégie commune et à apporter des solutions de première urgence en distribuant des vivres.

Depuis 2003 déjà, ACTED développe des programmes d’aide d’urgence au Sud-Kivu pour lutter contre l’insécurité alimentaire, avec le soutien de la Direction générale de la protection civile et des opérations humanitaires européennes (ECHO) de la Commission Européenne et des agences OFDA et Food for Peace de USAID.

Les produits alimentaires peinent à être acheminés vers le territoire de Shabunda, enclavé, et desservi par des routes en état de délabrement qui réduisent fortement les contacts avec le reste du pays.

Le territoire de Shabunda ne reçoit pas d’aide depuis des décennies, et ce malgré les crises récurrentes.

Un chef de groupement

Seule ONG présente dans le territoire de Shabunda, ACTED intervient de manière flexible et mobile grâce à son système d’alerte et d’évaluation, pour s’adapter au mieux au contexte et aider les populations vulnérables à faire face à la crise et à se relever. ACTED apporte une aide immédiate aux personnes vulnérables réfugiées, déplacées et autochtones.

ACTED 2018
Photos de Suzana, bénéficiaire interviewée après la distribution en avril 2017

Les équipes d’ACTED ont rencontré Suzana, une mère de famille contrainte de fuir son village du territoire de Shabunda avec ses dix enfants pour échapper aux affrontements entre groupes armés. La famille s’est réfugiée auprès d’une famille d’accueil, mais peine à trouver de quoi se nourrir – dans cette situation, familles déplacées comme d’accueil n’en sont que plus vulnérables.

Je travaillais aux champs, ce qui me permettait de nourrir mes enfants, mais le conflit a réduit tous mes efforts à néant. J’ai perdu toutes mes économies.

Suzana

Suzana a reçu une aide d’urgence dans le cadre des opérations d’ACTED au Sud-Kivu, notamment des vivres et des articles ménagers, ainsi que des informations essentielles sur les pratiques nutritionnelles,  l’allaitement maternel et l’assainissement.

lectus adipiscing libero. quis, Sed ultricies pulvinar elit. ut at quis