République centrafricaine Article

Histoire d’un succès : comment Jean-Pierre est devenu Directeur d’école

À Obo, dans le Sud-Est de la République centrafricaine (RCA), un projet d'ACTED a permis à Jean-Pierre, un Parent-Enseignant, de devenir Directeur de l'école où il enseignait déjà. Ce projet mené par ACTED a permis la formation de 43 Parents-Enseignants. L'objectif : redynamiser le secteur éducatif afin de créer de meilleures conditions d’apprentissage pour les élèves de la région.

Être promu directeur a vraiment été pour moi une grande réussite.

Jean-Pierre, directeur d'école à Obo

Qu’est ce qu’un Parent-Enseignant?

  • Un « Parent-Enseignant » est un parent d’élève de la communauté qui enseigne.

Dans beaucoup de localités en République centrafricaine (RCA), ce sont les parents d’élèves qui enseignent du fait du manque de professeurs qualifiés. Dans le cadre de ses projets, ACTED propose à ces « Parents-Enseignants » expérimentés ou non, de suivre une formation. Ils sont alors formés à la pédagogie et à l’enseignement afin de pouvoir faire classe de la meilleure façon possible.

Les débuts dans le secteur de l’enseignement : la formation au métier de Parent-Enseignant

Tout a commencé par une formation de 35 jours au métier de Parent-Enseignant. Jean-Pierre a suivi cette formation organisée par ACTED en 2016, en même temps que d’autres Parents-Enseignants venus de toute la Préfecture. Cette formation avait lieu à Zémio, une ville à l’Ouest d’Obo, toujours dans la Préfecture du Haut-Mbomou (dans le Sud-Est du pays). « Avant 2016, les enseignants étaient à plat, n’avaient rien, pas de renforcement de capacités » nous rappelle Jean-Pierre.  Cette formation leur avait ainsi permis d’obtenir un certificat et du matériel pédagogique. De retour à Obo, Jean-Pierre enseigne en classe de CM1 à l’école Centre 1, dans une classe de 85 élèves.

Avant 2016, les enseignants étaient à plat. Ils n’avaient accès à aucune formation,
leurs capacités n'étaient pas renforcées.

Jean-Pierre, directeur d'école à Obo

Semi durable school building, CAR
ACTED a ouvert sa mission en RCA en 2007 en réponse aux épisodes de violence survenus dans le pays. L’ONG met en œuvre des mécanismes de réponse rapide aux urgences, un appui intégré au retour durable des personnes déplacées, et travaille au renforcement de la résilience.

Une formation déterminante

Au début du projet financé par l’Union Européenne, Jean-Pierre a reçu une nouvelle formation de 5 jours, du 23 au 27 juillet 2018, uniquement destinée aux Parents-Enseignants expérimentés. Cette formation était composée de 15 modules, dont la gestion d’une école, du matériel, des activités socio-récréatives, mais également sur l’adaptation nécessaire de l’enseignement aux élèves handicapés. « Je me suis éveillé lors de cette formation » nous explique Jean-Pierre. Il est désormais capable de gérer des situations complexes dans sa classe qu’il ne pouvait pas gérer avant, comme l’inclusion d’enfants handicapés.

Un tournant dans la vie de Jean-Pierre

Cette formation a constitué un tournant pour Jean-Pierre. « L’inspecteur et le chef secteur ont observé ma conduite et mon enseignement et ont décidé de me nommer Directeur. J’ai donc commencé en septembre 2018 à l’École Bonne Semence d’Obo ». Grâce à ce projet, Jean-Pierre a eu le sentiment de progresser et de rattraper le temps perdu, notamment au niveau intellectuel. « Être promu directeur a vraiment été pour moi une grande réussite » conclut-il.

 

Création d'un accès handicapé dans une école d'Obo réhabilitée. © ACTED 2018
1,4 millions de personnes
sont dans le besoin d’une aide humanitaire dans le secteur de l’éducation selon le Plan de Réponse Humanitaire 2019

Les problèmes d’accès et de qualité de l’éducation, couplés à la situation socioéconomique précaire et aux fréquents déplacements de population sont la cause majeure d’abandon scolaire au niveau primaire (taux d’abandon de 51%) et de faible taux d’achèvement au niveau du Fondamental 2 et secondaire général (11% et 6% – avec une très faible participation moyenne des filles, près de 3%) alors que les enfants de 13-18 ans constituent environ 20% de la population totale du pays.

Plan de Réponse Humanitaire 2019

Ce panneau se trouve devant chacune des 4 écoles réhabilitées par le projet d’ACTED à Obo en 2018 financé par ECHO. Il a été implanté afin d’assurer la sécurité des enfants au sein de l’école et d’éviter le passage de véhicules.

Ce projet a été financé par

Praesent leo. elit. in massa adipiscing sit justo libero