République centrafricaine ACTED

ACTED répond à la crise à Bangassou et Alindao dans le sud-est de la Centrafrique

ACTED 2017

Mi-mai, Alindao et Bangassou, petites villes du sud-est de la Centrafrique ont été prises pour cibles par des groupes armés. Les maisons ont été incendiées, les biens pillés et de violentes exactions ont été commises.

Plus de 300 corps ont été retrouvés dans les jours suivant les attaques et le nombre augmente chaque jour. Des cadavres ont aussi été jetés dans des puits pour contaminer l’eau et forcer les habitants à quitter les lieux définitivement.

Près de 19 000 personnes se sont enfuies et ont trouvé refuge sur des sites de déplacés à l’extérieur de la ville. Depuis une semaine les familles survivent sur ces terrains vagues avec de faibles réserves d’eau et de nourriture. Quelques-unes ont pu construire des abris de fortune avec des bâches et de la paille. Mais, au début de avec la saison des pluies, ces matériaux ne suffisent pas pour protéger les familles et les biens avec lesquels elles se sont échappées.

En plus de cela, les sites ne disposent d’aucune structure sanitaire (toilettes, douches) et l’eau commence à manquer.

Le 20 mai dernier, ACTED, avec le soutien du Fond Start, a déployé ses équipes ainsi que du matériel dans les deux villes pour construire des latrines sur les sites de déplacés et approvisionner les personnes en eau.

Pour la construction des latrines ACTED a recruté des personnes déplacées sur les sites et les rémunère pour le travail fournit.

Tandis qu’à Alindao ACTED répare les points d’eau pour permettre aux familles de puiser ce dont elles ont besoin, à Bangassou la source d’eau la plus proche est la rivière qui se situe à 5 km. Pour éviter que les femmes et les enfants – traditionnellement en charge de ces tâches ménagères – n’aient à parcourir cette distance avec de lourdes charges, ACTED a organisé l’approvisionnement des sites en eau avec des cuves transportées par camions. L’eau est ensuite chlorée et déversée dans des containers afin que les familles puissent s’approvisionner sans danger pour leur santé.

ACTED a aussi distribué des bâches supplémentaires et des articles ménagers et sensibilise les familles au respect des pratiques d’hygiène essentielles pour éviter des épidémies.

ACTED considère que les femmes, les enfants et les personnes âgées retireront un bénéfice particulier des activités mises en œuvre dans la mesure où ces groupes sont particulièrement vulnérables aux risques de protection et aux maladies.

libero. quis venenatis libero libero elementum vel, justo