République centrafricaine Article

Birao : répondre aux besoins essentiels des familles déplacées

Depuis septembre 2019, la ville de Birao, dans le nord de la Centrafrique, connaît des affrontements entre deux ethnies rivales qui ont déjà entraîné de nombreux morts et blessés, ainsi que des dégâts matériels importants. Depuis février 2020, ces affrontements se sont intensifiés et ont poussé des milliers de familles à fuir Birao.

Plus de 24 000 personnes ont fui vers des sites de personnes déplacés en quête de sécurité.

Ces familles vivent depuis dans des sites d’accueil de personnes déplacées – une situation qui engendre une pression croissante sur les ressources, alors qu’elles sont déjà limitées. Les équipes d’ACTED se sont mobilisées en urgence pour apporter une aide essentielle à ces familles, avec le soutien financier du Fonds Humanitaire coordonné par OCHA.

Répondre aux besoins essentiels de 12 000 familles

Sans abris ni accès à l’eau potable, ces familles se retrouvent dans la plus grande précarité.

La première étape pour les équipes d’ACTED a été de les relocaliser dans des sites aménagés et sécurisés gérés par l’ONG, afin de garantir leur protection.

Les équipes organisent des distributions d’articles ménagers essentiels, comme des ustensiles de cuisine, des seaux ou des jerrycans, dans les sites d’accueil mais aussi dans les quartiers alentours. Un total de 1500 kits d’articles essentiels ont été distribués.

Afin de réduire les risques sanitaires inhérents aux sites de déplacés, les équipes ont réhabilité des points d’eau équipés de pompes à motricité humaine et construit ou réhabilité des blocs de latrines et de douches. Au total, 5 blocs de latrines et 4 blocs de douche ont été construit ou réhabilités. Enfin, les équipes ont distribué des couvertures, des nattes et des bâches servant à construire des abris, ainsi que 2500 kits d’hygiène.

Cette intervention a beaucoup soulagé Amdjifane et sa famille :

 

 

 

 

Nous avons presque tout perdu dans les affrontements à Birao, notre maison et presque tous nos biens. Nous n’avons pu sauver que le peu de choses que nous avons pu emporter dans notre fuite – quelques vêtements et quelques outils. Grâce aux bâches et aux ustensiles de cuisines qu’on a reçu d’ACTED, nous avons maintenant un abri au-dessus de nos têtes, nous pouvons faire la cuisine et retrouver un quotidien décent

Amdjifane, bénéficiaire du soutien d'ACTED

Un travail de collaboration avec les communautés locales

La clé de la réussite réside dans l’implication des communautés à chaque étape du processus de relocalisation. Pour ce faire, ACTED a pris soin d’organiser des réunions d’information, de répondre à toutes les interrogations des communautés et de tenir compte de leurs retours afin d’ajuster les interventions là où cela est nécessaire.

ACTED travaille conjointement avec le HCR, TGH et Intersos, en coordination avec OCHA, et en collaboration avec les autorités locales de Birao.

leo. quis et, amet, elementum tristique venenatis,