Skip to Content

Tchad


View ACTED Base map in a larger map

Une réponse adaptée aux plus vulnérables pour une sécurité alimentaire et nutritionnelle durable dans la bande sahélienne

Au Tchad, la succession de crises est le premier facteur de vulnérabilité chronique pour les ménages. La fréquence et l’intensité accrues des épisodes de crises alimentaires et nutritionnelles ne permet pas aux populations vulnérables de se relever entre deux événements et contribue à une érosion progressive de leurs moyens de production. La conjonction de facteurs climatiques, sanitaires, sociaux et économiques, comme le manque d’infrastructures et services de base, explique la faible résilience des populations et leur vulnérabilité au moindre choc. ACTED s’est donc employée en 2013 à continuer à répondre aux multiples causes et conséquences de ces crises affectant les plus vulnérables.

Garantir l’accès à l’alimentation pour les plus vulnérables

La succession de chocs climatiques, couplée à la vulnérabilité économique des ménages de la bande sahélienne, entraîne régulièrement de mauvaises récoltes qui mettent en danger les populations les plus vulnérables. La période de soudure (juin à septembre) est, tout particulièrement, caractérisée par l’épuisement des stocks alimentaires des ménages pauvres qui sont confrontés dans le même temps à l’inflation des prix des denrées alimentaires sur les marchés. Pour permettre à ces ménages de subvenir à leurs besoins alimentaires essentiels et éviter une décapitalisation dangereuse des moyens de production, ACTED a apporté une assistance intégrée en vivres et argent à 26 326 personnes en 2013.

Renforcer les capacités de production des agriculteurs

Si une réponse d’urgence est nécessaire pour assister les populations en situation de vulnérabilité alimentaire sévère pendant les périodes de soudure, l’action d’ACTED s’est également concentrée sur le renforcement des capacités de production des agriculteurs et sur la diversification des sources de revenus des ménages. Il est en effet essentiel d’appuyer les ménages les plus vulnérables afin de leur permettre de développer leur production agricole et d’augmenter leurs sources de revenus. Ainsi, ACTED a formé et soutenu des groupements maraîchers, renforcé les moyens de subsistance des ménages avec la distribution d’intrants agricoles et de petits ruminants, et appuyé le développement de groupements agricoles.

Garantir un meilleur accès aux infrastructures d’eau, d’hygiène et d’assainissement

Alors que 10% seulement de la population a accès à l’assainissement et l’eau potable, cet accès est presque inexistant en zone rurale. En 2013, ACTED est intervenue pour améliorer l’accès à l’eau et promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement de 12 828 personnes. Pour cela, ACTED a mis en oeuvre dans la région du Sila, des activités d’assainissement total piloté par la communauté qui permettent aux populations de fabriquer elles-mêmes leurs latrines et de réduire l’insalubrité dans les villages et les risques de maladies qui y sont liés.

Renforcer la résilience des populations face aux crises alimentaires et nutritionnelles et aux aléas climatiques

Suite aux mauvaises récoltes en 2013 impactant la sécurité alimentaire en 2014, ACTED poursuivra son assistance d’urgence (aide alimentaire, malnutrition, choléra) tout en développant des projets de long terme pour combattre les causes multisectorielles profondes de cette vulnérabilité. Ainsi, en 2014, ACTED poursuivra ses efforts pour garantir la sécurité alimentaire dans la bande sahélienne, en intégrant une dimension de gestion des risques de catastrophes et d’adaptation aux aléas climatiques. Ces interventions s’intègreront dans une logique renforcée de développement communautaire et de gouvernance locale.

Partenaires en 2013:

Ambassade de France, Direction Générale de l'Aide Humanitaire et de la Protection Civile (ECHO), EuropeAid, Office of U.S. Foreign Disaster Assistance (OFDA), Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Programme Alimentaire Mondial (PAM).

Nos communiqués