Skip to Content

Mali

Entre urgence et développement, la résilience au cœur de l’action d’ACTED au Mali

Depuis 2012, le Mali fait face à une crise multidimensionnelle qui a atteint son paroxysme avec les conflits armés dans le nord. L'insécurité alimentaire et nutritionnelle, la pauvreté chronique et le changement climatique ont contribué à détériorer la situation humanitaire. ACTED participe à la réponse d’urgence en soutien aux populations les plus vulnérables, tout en favorisant leur capacité de résilience. En réponse aux défis structurels et conjoncturels, ACTED opte pour une réponse globale permettant de faire le lien entre urgence et développement en agissant sur les problématiques de santé, nutrition, sécurité alimentaire, eau, hygiène, assainissement et protection sociale.

La crise politico-sécuritaire a fragilisé l’État malien et les populations civiles. 3,53 millions de personnes sont affectées par les crises alimentaires et la malnutrition, ainsi que par une diminution du pouvoir d’achat et des capacités de production. En réponse à ces enjeux, ACTED intervient pour améliorer la sécurité alimentaire, la prise en charge de la malnutrition et l’accès à l’eau des personnes vulnérables. En réponse à l’intensification des tensions intercommunautaires et des problèmes de gestion des ressources naturelles, ACTED met en place des activités de renforcement de la cohésion sociale et travaille avec des agriculteurs pour améliorer la gestion des ressources et de leur production.

Une approche intégrée pour répondre aux défis alimentaires et nutritionnels

Avec la crise, les populations se retrouvent en situation précaire ; en 2016, 2,5 millions de personnes avaient besoin d’une aide humanitaire qui, face aux carences structurelles aggravées par la crise, ne suffit pas à couvrir les besoins des plus vulnérables. La malnutrition demeure un problème de santé publique majeur au Mali, exacerbé par l’insécurité alimentaire. Depuis 2016, ACTED soutient les ménages très pauvres avec un programme intégré associant transferts monétaires et des projets d’accompagnement dans la région de Menaka afin de lutter contre les causes de la malnutrition et des vulnérabilités alimentaires.

Une approche transfrontalière pour une solution durable en faveur des réfugiés et rapatriés maliens

L’instabilité sécuritaire et politique a engendré des déplacements de populations massifs : plus de 520 000 personnes ont été déplacées depuis 2013, dont une partie est encore aujourd’hui réfugiée au Niger.. Une approche transfrontalière a été mise en place par ACTED au Mali et au Niger pour soutenir ces réfugiés. Au Mali, ACTED a apporté une aide d’urgence avec des kits de première nécessité aux ménages rapatriés. Certains ont également bénéficié de formations professionnelles et d’accès à des activités génératrices de revenus, favorisant leur réinsertion économique et sociale.

 

Partnaires en 2016

Ambassade de France au Mali, Direction Générale pour la protection civile et les opérations d'aide humanitaire européennes de la Commission européenne (ECHO), Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Handicap International, Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR), International Refugee Council (IRC), Office Of U.S. Foreign Disaster Assistance (OFDA), Office of Food for Peace (FFP) - U.S. Agency for International Development (USAID), Programme alimentaire Mondial (PAM), Solidarités International, Swiss Agency For Development And Cooperation (SDC)

 

Nos communiqués