Kenya Article

Sécheresse au Kenya : Comment le Kenya Cash Consortium améliore le bien-être des familles affectées

En août 2022, dans le comté de Marsabit, environ 95 % des sources d'eau ouvertes étaient épuisées dans toutes les zones de subsistance. Les quatre déficits pluviométriques successifs et la migration intense du bétail ont accéléré la détérioration rapide des pâturages dans toutes les zones de subsistance. La situation risque de s'aggraver à mesure que les conditions de sécheresse persistent, et les ménages sont plus susceptibles de recourir à des stratégies d'adaptation négatives pour faire face au déficit alimentaire immédiat. Ces stratégies peuvent consister à réduire le nombre de repas et la taille des portions, à envoyer les enfants manger ailleurs, à réduire les dépenses de santé, à vendre plus d'animaux que d'habitude et à emprunter de la nourriture.

Soutenir les ménages gérés par des femmes

Nous roulons vers le sud pendant soixante kilomètres, de Marsabit Town vers le village d’El-bor. Le long de la route, des tas de rochers gisent sous le soleil impitoyable. Les vents latéraux qui poussent à travers les plaines dénudées, parsemées d’acacias, rendent le silence dans notre voiture plus lourd à mesure que nous approchons du village.

La voiture s’engage sur un chemin de terre cahoteux de la route Marsabit-Moyale pour rencontrer Abdia Noor, qui habite le village d’El-bor, dans le nord de Marsabit. Cette femme de 67 ans est veuve et mère de quatre enfants. Fidèle à son style de vie nomade, Abdia indique qu’elle s’occupera de ses chèvres tout en s’installant dans sa propriété. Mais nous remarquons que l’éclat de son visage s’estompe lorsqu’elle nous raconte que la sécheresse a décimé son bétail. Elle explique que les trente animaux restants se trouvent à une centaine de kilomètres, dans les plaines de Dukana, près de la frontière entre le Kenya et l’Éthiopie. Cela a directement affecté l’accès aux produits alimentaires d’origine animale qui contribuaient à la sécurité alimentaire de la famille. En outre, ils ne peuvent plus vendre d’animaux pour compléter leurs revenus.

La sécheresse à Marsabit, juillet 2022
La sécheresse à Marsabit, la mort du bétail, juillet 2022

Mme Noor bénéficie du soutien d’ACTED, par le biais du Consortium Cash du Kenya, pour faire face aux impacts de la sécheresse. Grâce à l’argent liquide qui lui a été fourni, Abdia Noor est en mesure de subvenir à ses besoins alimentaires, d’obtenir les soins médicaux nécessaires à son âge et de soutenir ses enfants qui vont à l’école. Elle mentionne également que le projet de transfert d’argent lui a permis de rembourser sa dette au magasin local du village. Sa cote de crédit s’est améliorée, ce qui lui permet d’acheter des articles à crédit dans le magasin en attendant le prochain cycle de transferts monétaires.

A la fin de notre entretien, Mme Noor déclare que la sécheresse a causé de la douleur et du stress aux personnes âgées, mais que l’intervention en espèces a amélioré le bien-être de sa famille.

 

*Le prénom de la bénéficiaire a été changé pour des raisons de protection.

Mme Noor et le personnel d'ACTED lors d'une visite de suivi dans le village d'El-Bor dans le comté de Marsabit en juillet 2022.
Mme Noor et le personnel d'ACTED lors d'une visite de suivi dans le village d'El-Bor dans le comté de Marsabit en juillet 2022.

Fournir une aide en espèces pour répondre aux problèmes d'insécurité alimentaire, de nutrition, de santé et de protection

Grâce à la fourniture d’une aide en espèces à usages multiples, l’action s’attaque aux obstacles économiques à la sécurité alimentaire et produit des résultats positifs en matière de nutrition, de santé et de protection, puisque le montant du transfert en espèces est dépensé par la famille pour répondre à ses besoins fondamentaux. En tant que femme, Mme Noor doit fournir de l’eau, de la nourriture et du combustible pour cuisiner et se chauffer, tout en s’occupant de ses enfants. La soutenir signifie donc aussi veiller à ce que ses quatre enfants soient en meilleure santé et répondent à leurs besoins nutritionnels. En plus des tâches ménagères et des soins aux enfants, les femmes participent activement à la production de moyens de subsistance, effectuant la plupart des travaux agricoles et contribuant à la production pour la consommation et la vente.

Cibler les cinq comtés les plus touchés par la sécheresse au Kenya

Avec le soutien d’ECHO, l’intervention a ciblé les cinq comtés comptant le plus grand nombre de ménages ayant un besoin urgent d’aide humanitaire : Garissa, Mandera, Marsabit, Turkana et Wajir. 7 567 ménages – soit un total de 44 776 personnes – ont reçu cinq transferts en espèces de janvier à mai 2022, car c’est la période où l’insécurité alimentaire est généralement la plus grave.

filminifullhdizle
full film izle
adana web tasarım
donomen.com
bahis siteleri
maltepe escort ümraniye escort ataşehir escort anadolu yakası escort
freerobuxtips.com deneme bonusu veren siteler deneme bonusu veren siteler
Stepdaughter blue film download in hd fucking xxx video XNXX Homemade jija sali xxx chudai with hindi talk porn video Blonde woman thrashed by mean cock sex
bahis siteleri deneme bonusu veren siteler 2023
bonus veren siteler
deneme bonusu veren siteler
sahabet casino
casino siteleri
ümraniye eskort
bitcoin casino no deposit bonus
escort maltepe ümraniye escort bayanlar
crackstreams
https://cialisturk.blogkullan.com
casino siteleri bahis siteleri
https://www.fapjunk.com
tiktok takipçi hilesi
deneme bonusu veren siteler deneme bonusu veren siteler
Babe enjoys getting her booty aperture stretched desi lesbian cam hostels sex marsha may nude
deneme bonusu veren siteler
bonus veren siteler
sweet bonanza
casino siteleri
eryaman escort
Casino siteleri
casino siteleri
en iyi casino siteleri
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu
deneme bonusu
deneme bonusu