Irak ACTED

Répondre aux besoins des familles touchées par le conflit

En octobre 2017, quelque 60 000 habitants des districts de Hawiga et de Shirqat, dans le nord de l’Irak, ont pu rentrer chez eux, après. Forcées de fuir le conflit, beaucoup ont passé trois ans à vivre sous l’occupation de l’ISIL. Pour répondre à leurs besoins, depuis la reprise des districts, ACTED a été un acteur de première ligne pour répondre aux besoins des familles les plus vulnérables, avec un financement de l’Union européenne (ECHO) et en collaboration avec People in Need, partenaire de l’Alliance2015.

 

Besoins critiques dans les gouvernorats de Kirkouk et de Salah al-Din

Selon l’OIM, plus de 100 000 personnes qui ont fui ces zones étaient toujours déplacées à la fin novembre 2017, et il y aura d’autres mouvements de retour dans ces districts. Or les familles qui vivaient dans ces zones pendant l’occupation étaient déjà vulnérables, ayant connu des conditions de vie difficiles. Comme le rapporte l’initiative REACH, elles ont été confrontées à un manque de services médicaux, à une pénurie d’eau potable et à un système scolaire en ruine. Les prix des denrées alimentaires et des articles ménagers étaient élevés en raison de l’inflation et les articles introduits clandestinement étaient de mauvaise qualité. Le même rapport a constaté que, pour fuir les conflits, certaines familles ont été introduites en contrebande vers des lieux sûrs, devant payer un lourd coût pour être dirigées vers des itinéraires sûrs ou en étant transportées par des passeurs.

ACTED staff work to unload items in preparation for distribution, ACTED Iraq, 2017

Atteindre les familles vulnérables au retour difficile

Alors que les familles rentrent chez elles, beaucoup ont trouvé leurs maisons pillées et endommagées par le conflit, les forçant à vivre dans des conditions inadaptées avec la baisse des températures. A Hawiga, jusqu’à 70 % des maisons ont été pillées et aucun article ménager n’est disponible, forçant les habitants à se déplacer – et donc à avoir besoin d’argent et de carburant – pour en acheter. A Shirqat, beaucoup vivent dans des logements inachevés ou abandonnés, sans isolation et sans les moyens de couvrir leurs besoins de base. ACTED et People In Need ont distribué des articles de première nécessité à presque 5000 personnes touchées par le conflit.

Se préparer pour l'hiver

En hiver, les températures nocturnes en Irak peuvent descendre jusqu’à 2 degrés Celsius, certaines nuits tombant en dessous de zéro : les familles ont besoin d’un endroit sûr et chaud pour dormir. Nombreux sont ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter des biens pour se réchauffer, et il est essentiel que les acteurs humanitaires interviennent rapidement.Pour cette raison, People In Need et ACTED ont distribué des articles essentiels pour l’hiver, notamment des matelas et des couvertures pour répondre aux besoins immédiats des familles vulnérables touchées par le conflit dans la région et leur permettre de vivre dans la dignité. De plus, comme les familles ont vu leurs biens détruits ou volés et n’ont pas les moyens d’en acheter davantage, beaucoup manquent d’articles essentiels. ACTED et PIN ont également distribué des kits d’hygiène, de stockage d’eau et des kits pour bébés.

Les deux ONGs, dans le cadre de l’Alliance 2015, continueront à intervenir en première ligne dans les situations d’urgence complexes, en cherchant à atteindre les plus vulnérables rapidement et efficacement.

Ce projet est financé par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité d’ACTED et ne peut aucunement être considéré comme reflétant le point de vue de l’Union européenne.

ultricies ut massa Praesent venenatis, id quis, elementum