Irak Success Story

Mossoul sur la voie de la reprise

Trois ans depuis que Mossoul a été reprise à DAESH, les efforts des habitants pour réhabiliter leur ville, avec le soutien des ONG, commencent à porter leurs fruits. Les rues ont pu être déblayées, les amas d'ordures ont disparu et de l'eau propre coule enfin des robinets.

Les rues sont aujourd’hui le théâtre de la renaissance progressive de Mossoul : un boucher qui affiche ses prix, des enfants qui marchent en file indienne vers leur école enfin rouverte, le ronronnement d'un nouveau générateur qui amène la lumière dans un quartier.

Les équipes d’ACTED ont réalisé ce reportage photo au cœur de Mossoul suite à la réouverture du centre de santé Al Mamoon, qui fournit désormais des services de santé essentiels à plus d'un millier de familles.

À Mossoul, il n'y a qu'un lit d'hôpital pour 3000 personnes.

Les murs extérieurs portent les cicatrices du conflit qui é sévi à Mossoul.

Les salles de soin à l’intérieur du centre de santé en ruines.

Le centre de santé n’était plus que débris et décombres.

ACTED a engagé des travailleurs issus des communautés locales pour effectuer des travaux de réhabilitation.

Avec la reconstruction des murs, le bâtiment commence à prendre forme.

Construction de la nouvelle allée.

Les centres de santé sont peu nombreux, et la réhabilitation du centre Al Mamoon a été particulièrement cruciale pour les habitants. Non seulement le centre est plus sécurisé, mais il peut aussi accueillir davantage de patients et fournir des traitements adéquats de santé maternelle, de maladies comme la rougeole ou encore de problèmes de vue.

Ahmad, propriétaire d'une entreprise à Mossoul

Les travaux effacent les marques du conflit.

Les murs extérieurs du centre de santé après les réparations.

Ce projet a rendu les soins de santé beaucoup plus accessibles à de nombreuses familles, grâce à sa proximité, qui évite d’engager des frais de transport pour se rendre à l’hôpital général.

Yasin, propriétaire d'une entreprise à Mossoul

Ce projet est financé par l'UE via MADAD en réponse aux crises syriennes, le Fonds Madad de l'UE.

id commodo Phasellus mattis eleifend in Aenean consequat. nec