Irak Article

Des élèves de Mossoul reprennent enfin de chemin de l’école

Avec l’arrivée de DAESH en 2014 à Mossoul, les salles de classe de la ville se vidées. Aujourd’hui, les efforts de ceux qui sont restés et de ceux qui sont revenus ont permis à ces salles de classe de reprendre vie.

ACTED et ses partenaires ont contribué au relèvement de Mossoul et de ses infrastructures, détruites. Les efforts de sont concentrés sur la réouverture des écoles, une étape cruciale pour aider les communautés déplacées à reconstruire leur avenir dans leur ville.

Des besoins énormes après 3 ans d’occupation et de conflit

Trois ans d’occupation par DAESH, qui a fait de Mossoul un de ses principaux bastions en Irak,  ont réduit les bâtiments à la ruine. Des milliers de personnes se sont retrouvées sans accès aux services de base tels que l’eau, l’électricité et les soins de santé.

En 2017, la Mossoul reprise à DAESH était marquée par les profondes cicatrices du conflit, de son centre-ville jusqu’à sa périphérie.

Quatre ans plus tard, les efforts de reconstruction se poursuivent. Alors que les familles reviennent après des années de déplacement, les organisations humanitaires mettent tout en œuvre pour leur permettre de revenir dans un environnement sûr.

Avec ses partenaires de consortium Welthungerhilfe, People in Need et Polish Humanitarian Action, soutenues par le fonds MADAD de l’Union européenne, ACTED a mis en œuvre une série de « projets à impact rapide »(QIPs) pour améliorer l’accès des communautés affectées par le conflit aux services de base et aux infrastructures communales.

Entre autres, le consortium s’est attelé à la réhabilitation de l’école primaire Al-Kuwait, achevée en novembre 2019. Aujourd’hui, les élèves ont repris le chemin de l’école Al-Kuwait, pourvue d’électricité, de services d’accès à l’eau et d’espaces d’enseignement sécurisés.

Avant, les élèves d’Al-Kuwait devaient se contenter de la lumière naturelle pour éclairer leur salle de classe. L’eau y était marron, insalubre.

Des réhabilitations essentielles

Les travailleurs commencent à paver la cour de récréation à côté des salles de classe

Without electricity and a safe water supply, at first the children who attended Al-Kuwait Primary School in East Mosul had to rely on natural window light each day to illuminate their classrooms. The water which ran from taps in the school bathrooms ran brown with dirt.

Overcrowding was also an issue. In a city where conflict brought such high levels of destruction to buildings, caravans made of plastic and metal were used to create make-shift classrooms. On average, 50 students were crammed into one caravan ‘classroom’ with little room to move around comfortably. Outdoor areas were often flooded and there were no safe areas for the children to play.

Pour contrer le manque d’eau, les élèves devaient amener de l’eau de chez eux pour pouvoir boire ou aller aux toilettes pendant la journée d’école.

Ali, parent d’élève

C’est en s’entretenant avec la communauté locale qu’ACTED et ses partenaires ont pu élaborer un plan d’action pour répondre au mieux aux besoins.

En plus des travaux de réhabilitation, le consortium a également construit un terrain de sport, des caravanes supplémentaires pour palier au surpeuplement des salles de classe, ainsi que des points d’eau et toilettes supplémentaires.

Les travailleurs nivellent le ciment pour la nouvelle installation sportive

Aujourd’hui les conditions sont bien meilleures, on se sent beaucoup plus en sécurité, on a accès à une eau propre, et nous avons de l’électricité.

Rima, enseignante à l’école Al-Kuwait

Aujourd’hui, on entend les cris joyeux des enfants qui jouent dans leur cour de récréation toute neuve Les équipes d’ACTED sont retournées à Al-Kuwait quelques semaines après les travaux pour rencontrer les familles et les parents d’élèves. Beaucoup d’enfants ont pu se réinscrire, et les conditions se sont considérablement améliorées dans cette école aujourd’hui fonctionnelle.

De nouveaux robinets d'eau sont installés à l'école

Grâce au soutien du fonds MADAD de l’Union européenne, ACTED a pu mettre en place quatre autres projets à impact rapide comme celui-ci afin de répondre aux besoins identifiés par les communautés de la ville de Mossoul, dans l'espoir de reconstruire un environnement sûr et stable pour tous.

libero odio in ut velit, dapibus Donec pulvinar massa vel,