Liban Article

Assurer un avenir meilleur à la jeunesse libanaise grâce au développement du Web

Alors qu'un visiteur de la capitale libanaise peut être stupéfait par le nombre de grues de construction qui surplombent l'horizon de Beyrouth, donnant l'impression inébranlable que l'économie reste tenace et résistante malgré tous les articles de presse qui disent le contraire, tout n'est pas comme il paraît.

Les grands projets de construction servent de camouflage pour une économie en crise et endettée, où les jeunes sont les plus touchés par les difficultés économiques et souffrent d'un taux de chômage de 37%.

Pour faire face à la situation économique, ACTED s'efforce d'exploiter une partie de la persévérance et de l'ingéniosité pour lesquelles les Libanais sont connus dans le monde entier, en soutenant les opportunités de formation numérique (développement du Web) qui peuvent aider la jeunesse à sortir de l'impasse de l'emploi.

23 000 demandeurs d'emploi entrent sur le marché du travail chaque année pour seulement 3 400 postes vacants, selon les estimations
1 Libanais sur 3 est au chômage
La récente croissance de l'emploi reste limitée aux secteurs à faible productivité tel que le bâtiment et l’agriculture et qui emploient principalement des travailleurs peu qualifiés

Une réalité économique choquante avec des opportunités limitées

Huda, une jeune femme vivant à Beyrouth, est passionnée, enthousiaste et déterminée à trouver des prespectives de croissance et à créer, pour elle et sa famille, une vie meilleure. Après avoir terminé sa première année dans une université privée en informatique, elle a dû faire face à de nombreuses difficultés financières qui l’ont empêchée d’obtenir son diplôme. Le monde numérique étant sa passion, Huda a persévéré contre vents et marées : elle a ainsi travaillé jour et nuit dans une pharmacie locale pour pouvoir payer ses études.

Après avoir obtenu un diplôme en informatique à l’école technique, Huda a dû faire face à la dure réalité de l’économie libanaise et à de difficiles conditions de vie. Afin de développer ses compétences pour faire face aux défis croissants qu’elle rencontrait, Huda s’est alors lancée à la recherche de formations et de certificats qui pourraient lui fournir des compétences supplémentaires. Cependant, avec ses ressources financières limitées, elle n’a pu avoir accès à aucune formation en raison des coûts extrêmement élevés de celles-ci, mais aussi de leurs emplacements difficiles d’accès et des contraintes horaires.

Huda a été la première à s’inscrire à la formation de développement numérique (Web Development) d’ACTED au Ghobeiry Social Development Center. L’endroit était très pratique et l’horaire des séances, l’après-midi et le soir, convenait à ceux qui avaient en parallèle un emploi à temps plein.

 

Une classe au Ghobeiry Social Development Center

En plus de mon emploi à temps plein, j'avais un emploi à temps partiel dans une pharmacie pour pouvoir apporter un soutien financier à ma famille. J'ai quitté (cet emploi à temps partiel) dès que j'ai vu l'énorme valeur ajoutée des formations. C'était une énorme opportunité pour moi que je me devais de saisir.

Huda

Répondre à son ambition grâce au développement de compétences

Huda a insisté sur les conditions de travail favorables des formations : un enseignant agréable, serviable et encourageant, répondant à toutes les questions et permettant ainsi aux participants d’acquérir de nombreux avantages au niveau professionnel. L’objectif de Huda était de devenir indépendante afin de devenir indépendante financièrement ; une ambition qu’elle a pu réaliser grâce aux formations d’ACTED. Une fois les formations terminées, Huda a réussi à créer deux sites internet professionnels, dont l’un pour un cabinet d’avocats.

Ouvrir les portes du monde numérique

Dans le futur, Huda souhaite créer une société de développement numérique qui ferait également du marketing numérique. Elle encourage vivement toute personne intéressée par le développement numérique à participer à de telles formations et à poursuivre son rêve, car elles ont, sans aucun doute, améliorer sa vie.

Toute ma vie, j'ai eu l'impression d'être contrôlée par des facteurs et des individus extérieurs. Après avoir appris le développement numérique, je sens que, non seulement, la qualité de mes services s'est améliorée, mais également que, maintenant, je n'ai plus besoin de besoin de compter sur personne pour poursuivre mes projets et me développer

Huda

Ce programme de renforcement des capacités est mis en œuvre par ACTED dans le cadre du Consortium Alliance2015 Liban avec le financement du Fonds de lutte contre les causes profondes du Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas sur une période de trois ans, de 2017 à 2019. Ce projet national intitulé « Construire des communautés résilientes au Liban : Une approche intégrée des moyens de subsistance et de création de revenus pour les populations vulnérables » vise à résoudre les causes profondes du conflit et de l’instabilité au Liban, en créant des possibilités durables de création de revenus et de moyens de subsistance pour les populations vulnérables.

vel, tristique Sed amet, risus. dolor. elementum id Donec eget dictum felis