Kenya ACTED

Soutenir les mécanismes de surveillance et d’alerte précoce contre les infestations de criquets pèlerins

En réponse à la recrudescence des infestations de criquets pèlerins au Kenya, ACTED soutient des systèmes de surveillance aérienne dans le sous-comté de Laisamis (comté de Marsabit).

Le climat aride du comté de Marsabit constitue un terrain fertile pour la reproduction des criquets pèlerins. Depuis février 2020, les essaims ravagent les moyens de subsistance pastoraux et agro-pastoraux, et les systèmes de surveillance au sol ne suffisent pas, au vu de l’étendue du territoire. ACTED soutient la mise en place d’équipes de surveillance et de lutte contre le criquet pèlerin dans quatre comtés du Kenya, dont celui de Marsabit.

Les criquets pèlerins représentent un risque énorme pour la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance. Le criquet pèlerin est l’insecte ravageur le plus destructeur au monde. Il est très mobile et se nourrit de grandes quantités de végétaux, soit à peu près son propre poids par jour. Un essaim moyen consomme en un jour la même quantité de nourriture que 2500 personnes. Le Kenya connaît actuellement une recrudescence d’infestations de criquets, la pire en 70 ans. Les premiers essaims sont apparus dans la région nord-est du pays en décembre 2020, et se sont propagés à un rythme alarmant, menaçant les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire d’une population déjà vulnérable dans plusieurs comtés.

Supporting locust early-warning systems

Avec le soutien de la FAO, ACTED a soutenu le gouvernement et les équipes de surveillance au sol. Plus de 60 éclaireurs et 10 fonctionnaires du Ministère de l’Agriculture ont ainsi contribué à améliorer les mécanismes d’alerte précoce pour la lutte contre le criquet pèlerin, en soutenant les opérations de contrôle et de surveillance. La FAO et le gouvernement ont également mis à disposition des hélicoptères pour effectuer une surveillance dans les zones difficiles d’accès, ainsi que des rapports via l’application web Elocust 3M.

 

Grâce à l’application E-locust 3M, les équipes au sol fournissent quotidiennement des rapports sur la présence de criquets pèlerins. Ces informations sont ensuite rassemblées et partagées avec les responsables des bases. Rien qu’en juin 2020, 65 utilisateurs ont utilisé l’application pour aider l’équipe aérienne à cartographier 2000 hectares de pâturages infestés.

Dans les zones où le contrôle au sol n’est pas possible, les zones touchées sont cartographiées par hélicoptère. Avec le soutien des leaders communautaires qui ont une bonne connaissance géographique de la zone et de la langue locale, ACTED contribue à la collecte des données et à leur diffusion. L’équipe atterrit à différents endroits pour vérifier les informations reçues avec les habitants. Grâce à cette intervention, ACTED contribue au renforcement de la résilience des moyens de subsistance face aux menaces et aux crises dans quatre comtés touchés par les criquets pèlerins.

nec in mattis elit. non adipiscing Praesent elit. suscipit dolor commodo Lorem