Yémen Article

Dans la lutte contre le choléra, ACTED s’engage pour enrayer l’épidémie

Depuis le début du conflit au Yémen, l'accès à l'eau potable est devenu une question de vie ou de mort pour des millions de personnes. La population importante du Yémen, qui compte plus de trois millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays, reste la plus touchée en raison d'un accès réduit aux soins de santé. Les populations sont contraintes de compter sur des points d'eau surexploités et insalubres, souvent endommagés ou détruits par le conflit. Ces facteurs, combinés à de mauvaises pratiques d'hygiène, ont entraîné la propagation du choléra dans les 22 gouvernorats du Yémen, avec plus de 1,3 million de cas signalés depuis fin 2016. Avec près de 2 800 décès liés au choléra, l'épidémie de choléra au Yémen est aujourd'hui classée comme la pire épidémie de l'histoire humaine.

Aliquam mattis elit. accumsan elementum Donec