Skip to Content

Kenya

Télécharger la brochure de présentation ACTED Kenya (anglais)

Préparer à faire face aux urgences et améliorer les capacités de gestion des risques de conflits

ACTED au Kenya intervient dans un contexte de tensions croissantes causées par la sécheresse et la pression sur les ressources naturelles, en apportant également un soutien aux efforts de consolidation de la paix et de dialogue entre les communautés vulnérables. ACTED contribue également à l’amélioration des plans communautaires de réduction des risques pour renforcer la résilience des communautés aux chocs futurs. ACTED apporte en outre son soutien aux familles déplacées par la sécheresse dans le comté de Mandera, dans le nord-est du pays, avec des transferts monétaires inconditionnels voués à améliorer leur situation alimentaire et nutritionnelle.

ACTED met en œuvre des activités d’alerte précoce dans les régions arides et semi-arides du nord du Kenya pour améliorer la capacité de réponse communautaire et renforcer la résilience des populations touchées par la sécheresse. En partenariat avec l’Initiative REACH, ACTED apporte un soutien institutionnel à l’autorité nationale de gestion des sécheresses (NDMA, National Drought Management Authority), afin d’améliorer les processus de collecte de données dans le cadre des systèmes d’alerte précoce au niveau des comtés. ACTED répond aux besoins urgents causés par les épisodes de sécheresse en mettant en place des transferts monétaires, avec pour objectif d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des personnes touchées.

Prévention et atténuation des conflits : améliorer la cohésion sociale des communautés pastorales

Dans les régions arides et semi-arides du Kenya, les pâturages sont rares et l’eau insuffisante, si bien que les rivalités pour l’accès aux ressources augmentent. Dans ce contexte, les mouvements de transhumance génèrent souvent des conflits entre différentes communautés. Dans les comtés de Samburu et Mandera, les conflits intercommunautaires sont les principaux vecteurs d’insécurité alimentaire, de dislocation des moyens d’existence et de déplacements. ACTED se mobilise ainsi auprès des communautés en soutenant des initiatives de dialogue et de solutions positives aux conflits. En lien avec les administrations des comtés de Samburu et Mandera, ACTED travaille avec des comités de partage des ressources qui, depuis 2012, sont en charge de mettre en œuvre un Accord sur le partage des ressources communautaires. Cet Accord a facilité le partage de ressources entre communautés, la gestion des ressources naturelles et des zones de pâturage, et a également permis d’encourager le recours à des mécanismes alternatifs de règlement des différends.

Renforcer les capacités d’adaptation des communautés et des institutions pour renforcer la résilience

Pour améliorer la résilience des communautés aux catastrophes naturelles, ACTED mène un travail d’identification et de localisation des acteurs communautaires de la réduction des risques de catastrophes, en parallèle d’un soutien à l’harmonisation des mécanismes de réduction des risques de catastrophes dans les comtés de Mandera et de Samburu, en lien avec la NDMA. Avec cet appui, les groupes communautaires ont pu proposer des plans de préparation et d’atténuation des catastrophes naturelles qui sont venus nourrir les plans de contingence des comtés. ACTED contribue également à rapprocher comités de gestion des catastrophes et représentants de l’administration des comtés, pour une participation collective à l’élaboration des budgets du comté et à l’intégration des plans communautaires aux processus de planification des comtés.

 

Partenaires en 2016 :

Ambassade de France au Kenya, OXFAM, Vétérinaires Sans Frontières (Germany)

 

Nos communiqués