Mali Article

Soutenir l’émancipation économique des femmes maliennes

Contre la pauvreté, soutenir des activités génératrices de revenue durable à Gao et Ménaka - Avec le soutien de USAID/OFDA, ACTED soutient des femmes vulnérables vers l’émancipation économique et l’auto-suffisance.

La moitié de la population malienne toujours en dessous du seuil de pauvreté

Depuis la crise politique, économique et sécuritaire de 2012, le Mali continue de faire face à de nombreux obstacles qui empêchent à sa population de se relever. Les commuautés du nord du Mali comptent parmi les plus pauvres, tandis que la moitié de la population vit encore sous le seuil de pauvreté, avec moins de 2 dollars américains par jour.

La région de Ménaka, où la crise humanitaire et sécuritaire continue de provoquer des conflits et des déplacements de population, est particulièrement touchée. Le manque d’opportunités économiques et l’insécurité mettent les moyens de subsistance en péril, et forcent de plus en plus les populations vulnérables à vendre leur bétail ou leur commerce, et à opter pour des aliments moins chers, mais aussi moins nutritifs, pour s’adapter à cette situation.

Les femmes chefs de ménages sont particulièrement vulnérables, et beaucoup d’entre elles ont cessé leur activité pour pouvoir survivre. ACTED leur a apporté une aide alimentaire, mais aussi un soutien à la relance économique : une solution à plus long terme pour briser le cycle de pauvreté.

Appuyer le développement d’activités génératrices de revenu

Pour relancer les moyens de subsistance, les équipes ont identifié quelques filières stratégiques sur les marchés locaux, et soutenu 70 femmes dans le lancement de leur activité dans l’un de ces domaines.

Chacune a reçu un kit de démarrage d’activité adapté aux différentes filières identifiées : petit commerce, élevage, restauration, couture, filière laitière… Certaines ont reçu des chèvres pour reconstituer leur troupeau, d’autres une machine à coudre pour lancer leur entreprise, d’autres encore un lot de conserves pour lancer leur petit commerce.

En parallèle, les participantes ont pris part à deux jours de formation théorique et pratique spécifique à chaque filière, où elles ont notamment pu acquérir des compétences de base en gestion de commerce et d’entreprise, et des techniques de production innovantes.

Avec ces nouvelles compétences en main, ces femmes pourront générer des revenus pour subvenir aux besoins de leur famille, mais aussi investir pour l’avenir, pour une économie locale plus forte.

Avant, je n’avais vraiment pas les moyens de continuer mon activité – un commerce de vente au détail. Je n’arrivais pas à couvrir les besoins de mes trois enfants. Le soutien d’ACTED et USAID/OFDA m’a permis de développer mon activité, avec les articles reçus, et d’accroître mes revenus. Aujourd’hui, je peux nourrir mes enfants, leur acheter des vêtements, et même mettre de l’argent de côté

Aichata, une des bénéficiaires du projet

ACTED Mali Women
Women's empowerment in Mali
ACTED
ACTED Mali Women
Women's empowerment in Mali
ACTED
ACTED Mali Women
Women's empowerment in Mali
ACTED

Avec le soutien de USAID/OFDA

suscipit ipsum non nec tempus commodo massa sed libero