République du congo Article

Un soutien multisectoriel pour les personnes déplacées du Pool

ACTED apporte une aide multisectorielle à 9000 personnes vulnérables dans le département du Pool

Présente depuis plus de 20 ans en République du Congo, ACTED a récemment mis en place un programme d’envergure pour répondre aux conséquences humanitaires de la crise politique qui secoue le département du Pool depuis 2016 et qui a entraîné le déplacement de près de 170 000 personnes.

En synergie avec les distributions alimentaires réalisées en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial depuis avril 2018, ACTED met actuellement en œuvre un projet complémentaire d’assistance multisectorielle financé par OFDA permettant de venir en aide à plus de 9000 personnes vulnérables dans le département du Pool.

Avec ce projet, ACTED parvient à soutenir les déplacés du Pool en leur assurant de meilleures conditions de vie, en distribuant des articles ménagers essentiels, des kits de dignité intime pour les femmes, mais également en facilitant l’accès aux services de base, tels que l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

Le 10 juillet 2018, à l’occasion du lancement des premières distributions, le Ministre des Affaires Sociales et Humanitaires de la République du Congo, l’Ambassadeur des États-Unis en République du Congo et le Représentant régional d’OFDA/USAID de la République Démocratique du Congo se sont rendus à Mindouli pour assister à cette première distribution.

« Le Pool retrouve petit à petit la paix après la signature des accords de cessez-le-feu fin 2017. Les besoins les plus urgents sont liés à la sécurité alimentaire, la nutrition, et l’accès aux services de santé de base », d’après la Ministre  des Affaires Sociales et Humanitaires.

Cette visite officielle a également été l’occasion d’organiser une conférence de presse sur la nouvelle base opérationnelle d’ACTED de Mindouli, l’occasion de rappeler les besoins humanitaires persistant dans le Pool et l’urgence de lancer des interventions de relèvement précoce, maintenant que la situation sécuritaire dans la zone est stabilisée.

elementum amet, justo elit. Praesent consectetur facilisis Phasellus non in ut mattis