Moldavie Acted

L’expérience d’Anenii Noi : pour un renforcement de la résilience de la communauté

REACH Moldova a mené une évaluation par zone (ABA) à Anenii Noi en mai-juin 2023 afin d'identifier les besoins primaires des différents groupes démographiques dans les communautés sélectionnées, d'évaluer la disponibilité et l'accessibilité des services essentiels, tels que les soins de santé ou l'éducation, et d'évaluer la cohésion sociale parmi les réfugiés et les hôtes. L'évaluation a révélé que les réfugiés et la communauté d'accueil étaient économiquement vulnérables, les ménages de réfugiés dépendant fortement de l'aide financière humanitaire. Les ménages de réfugiés ont en outre décrit l'accès aux soins de santé, à l'aide financière et à l'aide alimentaire comme des besoins prioritaires, bien que la plupart d'entre eux aient déclaré avoir accès à ces services et à cette aide. Les petits exploitants agricoles ont également été confrontés à des difficultés financières accrues, en raison de la sécheresse et de facteurs financiers liés à l'escalade de la guerre en Ukraine.

Au sein de la République de Moldavie, la région d’Anenii Noi est particulièrement vulnérable aux chocs climatiques, notamment aux sécheresses et aux inondations. L’agriculture représentant 75 % de l’utilisation des terres dans l’Anenii Noi, la population est très dépendante des moyens de subsistance sensibles au climat. Dans le contexte de l’afflux de réfugiés d’Ukraine vers la République de Moldavie causé par l’escalade du conflit le 24 février 2022, REACH, une initiative conjointe d’IMPACT Initiatives, d’Acted et du Programme d’applications satellitaires opérationnelles des Nations Unies (UNOSAT), a mené une EBA visant à fournir une compréhension approfondie des communautés d’accueil et des réfugiés résidant en dehors des centres d’hébergement de réfugiés (RAC) dans le raion Anenii Noi.

L’EBA a utilisé une approche mixte, incorporant à la fois des enquêtes quantitatives auprès des ménages de réfugiés et de la communauté d’accueil, ainsi que des entretiens semi-structurés qualitatifs avec les prestataires de services et les autorités locales, et des discussions de groupe (FGD) avec les deux groupes de population. La collecte des données s’est déroulée sur quatre sites : Anenii Noi et trois localités rurales (Bulboaca, Floreni et Gura Bîcului) entre le 8 mai et le 17 juin 2023. Les résultats doivent être considérés comme indicatifs et ne concernent que les localités évaluées.

Des taux élevés de vulnérabilité économique parmi les réfugiés et la communauté d'accueil

Les résultats montrent que les deux communautés sont économiquement vulnérables, en particulier les ménages de réfugiés, dont 86 % déclarent ne pas avoir de revenu actif. Les ménages de réfugiés ont indiqué que l’aide en espèces fournie par les agences des Nations unies, les organisations non gouvernementales (ONG) ou les organisations de la société civile (OSC) constituait leur principale source de revenus. Bien que les réfugiés aient indiqué qu’il était possible de trouver un emploi, la langue et la nécessité d’une garde d’enfants appropriée ont été citées comme des obstacles importants.

Alors qu’environ un cinquième des ménages de la communauté d’accueil ont déclaré n’avoir aucun revenu, les taux de chômage étaient plus de quatre fois supérieurs à la moyenne nationale pour la même tranche d’âge (20-64 ans).

La cohésion sociale a été bien évaluée, 84 % des ménages de réfugiés jugeant la relation  » bonne  » ou  » très bonne  » et 48 % des ménages d’accueil déclarant la même chose. Environ la moitié des ménages d’accueil interrogés ont déclaré qu’ils étaient d’accord pour que les réfugiés reçoivent un soutien continu jusqu’à la fin du conflit, tandis que 77 % ont également indiqué qu’ils pensaient que la Moldavie devrait se concentrer sur le soutien à la communauté locale. Les réfugiés interrogés ont également indiqué qu’une augmentation des revenus de la communauté d’accueil aurait une influence positive sur la dynamique entre les deux communautés.

Les petites exploitations ont subi des pertes financières et se sont heurtées à des obstacles pour bénéficier d'une aide

La sécheresse qui sévit dans la région depuis trois ans a eu des conséquences importantes sur le rendement des cultures, certains agriculteurs ayant subi des pertes totales. En outre, la pénurie de carburant causée par la guerre, ainsi que la perturbation des routes de production et d’exportation ukrainiennes d’avant-guerre, ont considérablement augmenté les coûts de production tout en diminuant les prix du marché pour les céréales et le maïs, ce qui a entraîné la vente des récoltes à perte. La plupart des agriculteurs interrogés ont souligné que la création d’une coopérative agricole était un besoin essentiel.

Les agriculteurs ont indiqué que le soutien financier et technique était disponible, mais qu’il existait des obstacles à l’accès, tels que l’obligation d’utiliser la propriété comme garantie pour un prêt bancaire, ce qui les expose potentiellement à un risque financier accru.

Les paiements et les subventions ont fait l’objet de critiques similaires. Certains n’ont pas pu demander de subventions, car le coût de la demande était trop élevé pour eux, ou parce que les exigences légales changeaient trop souvent pour qu’ils puissent s’y conformer. Ceux qui ont reçu des subventions ont indiqué qu’elles étaient insuffisantes ou que les dommages n’avaient pas été correctement évalués.

Des mesures de protection ont été signalées dans deux des localités évaluées, telles que des formations pour les membres de la communauté sur les réponses à apporter en cas de catastrophe et sur l’utilisation correcte du feu, ainsi que l’acquisition d’équipements spécialisés ou le nettoyage des déchets illégaux.

Certaines autorités locales ont également indiqué qu’elles avaient organisé des campagnes de replantation et contrôlé ou maintenu régulièrement la qualité de l’eau, mais certains ménages ont indiqué que l’eau n’était pas propre à la consommation, citant des goûts désagréables ou une mauvaise qualité.

Le logement est moins prioritaire que l'alimentation et les finances

L’assistance économique a été fortement citée comme un besoin prioritaire (100 %). Comme la plupart des ménages de réfugiés dépendaient fortement de l’aide et n’avaient pas de source active de revenus, la planification de l’avenir peut potentiellement expliquer la part élevée des besoins signalés malgré un accès élevé aux services. De manière positive, les types d’aide les plus reçus correspondent aux principaux besoins déclarés, ce qui indique que la réponse humanitaire est appropriée dans ce contexte : 98% des ménages réfugiés ont déclaré avoir reçu de l’argent liquide et 75% de la nourriture.

De nombreux ménages de réfugiés ont choisi leur lieu d’habitation pour des raisons sociales : la famille ou les amis vivaient à proximité, offrant ainsi un soutien. La majorité des ménages de réfugiés (77 %) n’ont signalé aucune difficulté à trouver un logement en louant ou en étant hébergés. Cependant, bien que la moitié des ménages réfugiés soient hébergés, la plupart des familles d’accueil (74 %) ont indiqué qu’elles ne recevaient pas d’aide pour l’hébergement. La perception de l’aide reçue par les ménages d’accueil diffère selon qu’il s’agit de ménages d’accueil ou de ménages de réfugiés.

La plupart des ménages de réfugiés interrogés ont indiqué qu’ils s’installaient à moyen terme dans leurs localités respectives : 82 % des ménages ont déclaré avoir résidé au même endroit pendant au moins six mois au moment de l’enquête, et la majorité (91 %) prévoyait de rester pendant les six mois suivants.

33 % des ménages réfugiés ont déclaré qu’ils prévoyaient de demander l’asile/la protection temporaire afin de rester sur le territoire. Le titulaire de la protection temporaire (qu’il soit Ukrainien ou ressortissant d’un pays tiers éligible) peut ainsi rester sur le territoire jusqu’à ce qu’il ait accès à un hébergement dans des centres de placement temporaire, ainsi qu’à des soins de santé primaires et d’urgence, à l’éducation des enfants et à des services d’assistance sociale. Le statut de protection temporaire a depuis été prolongé jusqu’au 1er mars 2025.

L'accès aux soins de santé figure parmi les besoins les plus importants, malgré un taux d'accès élevé

Les ménages des réfugiés et de la communauté d’accueil ont fait état d’un accès élevé aux soins de santé généraux : environ 90 % des ménages de réfugiés et 97 % des ménages de la communauté d’accueil ont déclaré y avoir accès en cas de besoin. Parmi les quelques personnes qui n’ont pas pu accéder aux soins médicaux nécessaires, les principaux obstacles signalés étaient le manque de médicaments spécifiques et le coût des consultations, bien que l’éloignement des établissements médicaux ait été évoqué lors des discussions de groupe avec les réfugiés.

Les ménages de réfugiés sont plus nombreux à déclarer avoir tenté d’accéder aux soins de santé, mais ils comptent également une plus grande proportion de membres âgés de plus de 60 ans, qui sont peut-être plus susceptibles d’avoir besoin de soins physiques.

Les réfugiés interrogés ont fait part d’un intérêt limité pour l’accès aux services de santé mentale et psychosociaux (MHPSS). Les répondants ont déclaré que 9 des 10 membres de la famille dont l’état émotionnel affectait leur fonctionnement quotidien n’avaient pas besoin d’un soutien MHPSS, et le répondant qui a décrit avoir essayé d’utiliser de tels services a mentionné que ce n’était pas financièrement faisable.

Malgré un accès élevé, lorsqu’on leur a demandé d’indiquer leurs trois principaux besoins, 73 % des réfugiés interrogés ont indiqué que la santé était un besoin prioritaire pour leur foyer. Toutefois, lorsqu’on leur a demandé d’indiquer les services spécifiques dont ils avaient besoin, seuls 34 % des ménages de réfugiés ont indiqué qu’ils avaient besoin de soins médicaux généraux et 5 % de soins d’urgence.

Les résultats de l’enquête révèlent également l’existence d’un obstacle important à l’information, à savoir comment ou où accéder aux soins de santé tels que les soins d’urgence ou les pharmacies. En outre, aucun ménage réfugié n’a indiqué savoir comment accéder aux services de santé reproductive, maternelle ou néonatale, ou aux services de soins psychologiques ou mentaux. Certains de ces services peuvent ne pas être disponibles dans les zones situées en dehors de Chişinău.

Dans l’ensemble, les ménages de réfugiés et d’hôtes ont déclaré avoir de bonnes relations, mais certains réfugiés interrogés ont indiqué que les difficultés financières étaient une source de préoccupation pour les relations entre réfugiés et hôtes. La vulnérabilité économique est élevée dans les deux groupes démographiques, en particulier chez les réfugiés, qui ont indiqué qu’ils étaient très dépendants du soutien financier humanitaire. En général, l’aide apportée aux familles de réfugiés était appropriée, les besoins et l’aide étant en adéquation.

filminifullhdizle
full film izle
adana web tasarım
donomen.com
bahis siteleri
maltepe escort ümraniye escort ataşehir escort anadolu yakası escort
freerobuxtips.com deneme bonusu veren siteler deneme bonusu veren siteler
Stepdaughter blue film download in hd fucking xxx video XNXX Homemade jija sali xxx chudai with hindi talk porn video Blonde woman thrashed by mean cock sex
bahis siteleri deneme bonusu veren siteler 2023
bonus veren siteler
deneme bonusu veren siteler
sahabet casino
casino siteleri
ümraniye eskort
bitcoin casino no deposit bonus
escort maltepe ümraniye escort bayanlar
crackstreams
https://cialisturk.blogkullan.com
casino siteleri bahis siteleri
https://www.fapjunk.com
tiktok takipçi hilesi
deneme bonusu veren siteler deneme bonusu veren siteler
Babe enjoys getting her booty aperture stretched desi lesbian cam hostels sex marsha may nude
deneme bonusu veren siteler
bonus veren siteler
casino siteleri
eryaman escort
casino siteleri
en iyi casino siteleri
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu
deneme bonusu
deneme bonusu
ankara escort
Deneme bonusu veren siteler
casino levant casino levant casino levant casino levant casino levant casino levant
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler