Skip to Content

Philippines

Accroître la résilience et la croissance à long terme en améliorant les systèmes de gestion des risques

Aux Phlippines, ACTED adopte une approche intégrée qui répond aux besoins des populations en eau, hygiène et assainissement, abris et moyens d’existence pour faire face aux situations d’urgence, tout en poursuivant ses efforts dans le sens du développement, en intégrant une dimension de gestion des risques des catastrophes à l’ensemble de ses interventions.

Ces interventions constituent des bases solides pour les communautés et autorités locales et soutiendront la résilience et la croissance sur le long terme. ACTED promeut une approche globale et communautaire, et travaille pour cela de concert avec les collectivités locales pour identifier les insuffisances et les besoins, et pour mobiliser des ressources au niveau local. ACTED met à profit son expertise en matière d’amélioration des capacités opérationnelles des acteurs locaux, afin qu’ils puissent gérer les différents défis auxquels ils sont confrontés et renforcer les mécanismes de gestion des risques de catastrophes.

Une approche continue entre atténuation, préparation et réponse d’urgence

Les communautés touchées par le typhon Haiyan, qui a frappé les Philippines en 2013, vivent toujours dans les zones les plus exposées aux catastrophes, notamment les communautés des Visayas Orientales. ACTED s’engage à répondre aux besoins importants jusque-là non satisfaits en termes d’eau, hygiène, assainissement, moyens d’existence ou abris, tout en renforçant le niveau de préparation des communautés à répondre aux catastrophes naturelles et à en atténuer les impacts. ACTED a notamment construit des habitations permanentes destinées à reloger des familles vulnérables dans le Samar oriental, la première région touchée par Haiyan en 2013. ACTED travaille également avec les collectivités locales pour appuyer les efforts des municipalités du Samar Oriental contre la pratique de la défécation en plein air. ACTED et ses partenaires de l’Alliance2015 apportent également un soutien aux agriculteurs de la région du Samar Oriental confrontés à des taux de production et de productivité faibles, et dont l’accès aux marchés est limité

Répondre aux urgences dès leur déclenchement

Les Philippines sont particulièrement exposées aux phénomènes météorologiques extrêmes. En 2016, l’archipel a été confronté aux effets particulièrement violents du changement climatique. Les effets du phénomène El Niño à son plus haut degré d’intensité ont affecté près de 305 000 personnes dans 16 provinces, suivis par une vague intense du phénomène La Niña qui a aggravé la situation de familles déjà vulnérables. 14 typhons sont entrés dans la zone de responsabilité des Philippines en 2016, dont six typhons d’une extrême violence, de catégorie 4 ou 5. Les familles touchées sont dans un état de vulnérabilité extrême, et, le plus souvent, ont perdu leurs proches, leur maison, leurs moyens d’existences, et se retrouvent dépourvus. ACTED a déployé des équipes d’évaluation et de réponse d’urgence quelques heures seulement après le passage de typhons violents comme Melor, Haima et Nock-ten. La réponse d’ACTED s’est concentrée sur les besoins vitaux des populations en matière d’abris, d’eau, d’hygiène et de biens de première nécessité. Pour ce faire, les équipes ont distribué des kits d’urgence, tout en veillant à déployer une réponse d’urgence qui aille dans le sens du renforcement de la résilience en travaillant en collaboration étroite avec les autorités locales.

Travailler pour une agriculture et des agriculteurs prospères

ACTED travaille aussi à la réduction des contraintes d’accès à des marchés compétitifs en soutenant l’autonomisation des agriculteurs et des groupements d’agriculteurs touchés par les typhons dans la région du Samar Oriental. ACTED contribue à rendre les agriculteurs de la région plus autonomes, et à recouvrer et améliorer leurs moyens d’existence en augmentant la production, la productivité et le potentiel commercial de leurs produits. Cela contribue à son tour à renforcer leur résilience à de futurs chocs et fragilités, dans le cadre de l’approche dite « M4P », « Making Markets Work for the Poor ». Les prestataires de service locaux apportent leur soutien aux agriculteurs pour qu’ils acquièrent des connaissances et capacités relatives aux techniques agricoles améliorées et des compétences commerciales, tour en leur permettant un accès facilité à des intrants et des services de qualité. Cette approche permet aux agriculteurs de relancer leur activités agricole et d’améliorer leurs pratiques, devenant ainsi plus compétitifs, et leur permettant ainsi de générer des revenus plus élevés et plus durables.

Partenaires en 2016 :

Agence de l’Eau Seine-Normandie, France Agence Française de Développement (AFD), Fondation Alstom, Helvetas Swiss Intercooperation, IMPACT Initiatives, LafargeHolcim, Samaritan's purse, Shelter Box United Nations Children’s Fund (UNICEF)

 

 

Nos communiqués