Libye Covid-19 response

Soutenir la Libye face au Covid-19 et dans le cadre du conflit actuel

28 mars 2020 - Le premier cas de Covid-19 en Libye ayant été confirmé le 25 mars : des mesures d'endiguement sont désormais en vigueur dans tout le pays. Alors que l'épidémie continue de se propager dans la région, le conflit en Libye s'intensifie, accroissant la pression déjà existante sur les systèmes de santé locaux : il faut désormais gérer l'épidémie ainsi que les pertes massives de vies humaines dues au conflit.

Un cas de Covid-19 confirmé à ce jour (25 mars 2020) en Libye

Adaptation de l'aide pour la prévention contre le Covid-19 en Libye

Forte d’une grande expérience dans l’aide aux populations touchées par le conflit libyen, ACTED adapte désormais sa réponse pour aider à prévenir la propagation de Covid-19 parmi les populations les plus vulnérables.

La ligne d’assistance téléphonique d’ACTED à Benghazi diffuse les mesures de prévention du Covid-19 auprès des ménages. L’organisation produit également des affiches pour sensibiliser les communautés locales, à destination des pharmacies et épiceries. Ces informations vitales sont également diffusées par le biais de campagnes sur les réseaux sociaux avec des organisations partenaires locales sur des messages de prévention et de soutien psychosocial.

Le travail de réhabilitation et de cohésion sociale d’ACTED a été réorienté pour soutenir les établissements et services de santé, en collaboration avec les organisations de la société civile et les autorités locales pour identifier les besoins les plus urgents et développer une réponse adaptée pour les communautés vulnérables.

To maintain lifesaving assistance to vulnerable families, ACTED’s cash transfers now take place on an individual basis to avoid big gatherings at distribution sites. Staff also hand out key Covid-19 prevention messaging.
quis Aenean et, Nullam ut libero elit. felis pulvinar at