Liban Partenaire français

Région Sud et ACTED : ensemble pour la résilience des territoires

La crise syrienne qui sévit depuis près de 8 ans a entraîné de nombreuses répercussions humanitaires dans une région qui était déjà instable. Le Liban, fort de sa tradition d’accueil, a ouvert ses portes à plus d’un million de réfugiés entraînant une augmentation de sa population de près de 30%. Face à cette nouvelle configuration, le pays a dû s’adapter et créer dans l’urgence de nouvelles infrastructures. La Région Sud et ACTED ont su s'unir pour réagir efficacement à cette crise.

Appuyées par la communauté européenne et soutenues activement par des collectivités françaises et organisations non gouvernementales comme ACTED, les autorités locales ont joué un rôle déterminant. Cette coopération multilatérale a permis de fournir une aide efficace, concrète et rapide aux populations dans le pays.

Dans ce mouvement, la Région Sud, partenaire clef d’ACTED, a contribué à la réussite d’un premier projet lancé en 2016 qui visait à renforcer l’autosuffisance économique, la résilience et la stabilité sociale des populations touchées par ces déplacements aussi bien les communautés déplacées que les populations hôtes. En choisissant de s’engager à nos côtés et en faveur des pays du bassin méditerranéen la Région Sud, avec la Communauté européenne, a permis d’atteindre cet objectif.

27 300 personnes ont pu en bénéficier. Ce premier projet a permis, entre autre, la mise en place de programmes d’apprentissages, le soutien à l’accès à l’emploi des petites et micros entreprises, l’installation de 160 lampadaires solaires dans les rues de la municipalité de Dekouaneh, ou encore le réaménagement de pistes cyclables, l’installation de poubelles de tri et la plantation d’arbres dans la municipalité de Jdeideh-Baouchrieh-Sed.

Forts de cette collaboration, la Région Sud et ACTED se sont une nouvelle fois unis à travers un nouveau projet, qui a vu le jour en 2017. La priorité a alors été donnée à l’amélioration des infrastructures et installations d’Eau, d’Hygiène et d’Assainissement (EHA).  Ce projet qui vise à la fois aux communautés locales et aux réfugiés syriens sera bénéfique pour tous sur le court et long terme. Déjà 25 projets ont été mis en œuvre et sont opérationnels.  Cela se traduit par la réhabilitation des réseaux d’eau dans les écoles et les prisons. Ce projet a déjà permis d’aider un grand nombre de personnes et devra, à terme, compter plus de 100 000 bénéficiaires.

L’expertise d’ACTED au Liban et son ancrage sur le terrain depuis 2006, permet la mise en œuvre collaborative et le suivi de nombreux projets et activités définies avec les acteurs locaux. Parallèlement, le Conseil Régional de la Région Sud conduit une politique de solidarité à l’international par l’action humanitaire, centrée depuis avril 2014 sur le Bassin Méditerranéen et le Liban en particulier. Le partenariat entre ces deux acteurs a permis l’accomplissement de ces deux projets ambitieux. Les succès qui découlent de cette coopération illustrent l’important effet de levier que les collectivités territoriales françaises peuvent jouer en matière de solidarité internationale, portés, entre autre, par ACTED.

Pour cette nouvelle année 2019, ACTED ambitionne donc de poursuivre et pérenniser ce partenariat privilégié à travers de nouvelles actions au Liban, ainsi que dans d’autres territoires, privilégiés par la Région Sud, afin de travailler mutuellement à de nouveaux succès permettant un meilleur avenir pour les populations vulnérables.

«Etre partenaire d’ACTED a permis à la Région Sud de concrétiser sa volonté de renforcer ses efforts de solidarité internationale dans le bassin méditerranéen, et en particulier au Liban, en portant assistance et en contribuant à la résilience et au développement des populations les plus vulnérables de la zone. La volonté de la Région Sud alliée à l’expertise d’ACTED sur le terrain est une union enrichissante pour les deux acteurs et pour les populations. C’est un partenariat gagnant qui se concrétise à travers des projets avec un réel impact positif. »

Renaud Muselier, Président de la Région Sud

Au total, au Liban, grâce à l’alliance entre la Région Sud et ACTED, c’est plus de 130 000 personnes qui auront bénéficié d’une aide essentielle entre 2016 et 2019.

dictum sem, fringilla id commodo ipsum Praesent tempus