Liban Emergency

Explosion à Beyrouth : la réponse d’ACTED

Alors que les équipes de secours continuent de sillonner les ruines de la zone portuaire de Beyrouth à la recherche de survivants, trois jours après la double explosion qui a ravagé la capitale libanaise, ACTED mobilise ses équipes sur place pour apporter une aide immédiate aux personnes les plus touchées.

Nos équipes ont déjà réalisé un premier rapport d'évaluation rapide des besoins qui montre l'ampleur et la portée des dommages structurels dans les quartiers, les besoins humanitaires des personnes touchées et l'impact économique. C'est sur ces conclusions qu'a été construit notre plan de réponse immédiate.

Cliquez ICI pour lire le rapport d’ACTED sur l’évaluation rapide des besoins suite à l’explosion du 4 août à Beyrouth (en anglais)

Une image montrant l'étendue des dégâts dans les rues d'Achrafieh.

Notre intervention

Les quartiers situés dans un périmètre de 2 km autour du lieu de l’explosion ont été largement détruits – jusqu’à 70 % des zones d’habitations ont été détruites ou partiellement détruites. De nombreux autres quartiers ont subi des dégâts similaires. Dans les jours à venir, ACTED va cibler les familles les plus vulnérables avec des transferts de  liquidités pour qu’ils puissent payer les matériaux et la main d’œuvre nécessaires à la réhabilitation de leurs maisons.

Beaucoup de volontaires de tout le pays se sont rendus à Beyrouth pour soutenir les habitants et contribuer au déblayage des rues. ACTED soutient de nombreuses initiatives locales et des organisations de la société civile qui coordonnent le déblaiement des décombres et des débris des rues de Beyrouth. Ces organismes fournissent également des soins médicaux et de la nourriture aux familles déplacées et aux volontaires.

 

Des volontaires de tout le Liban sont arrivés pour aider aux efforts de nettoyage.

Selon notre évaluation, la plupart des marchés de Beyrouth fonctionnent toujours. ACTED opte ainsi pour une aide en espèces aux familles qui n’auraient autrement pas les moyens d’acheter de la nourriture, de l’eau et des articles d’hygiène.

D’après nos équipes terrain et des sources OCHA, cinq des 16 hôpitaux de Beyrouth ont été endommagés par l’explosion et trois ont été fermés. Seule une autre ONG (Caritas) est actuellement en mesure d’apporter un soutien en matière de santé mentale et de soutien psychosocial pour les cas de traumatismes psychologiques. ACTED est donc intervenue pour apporter une aide immédiate sous forme de santé mentale et de soutien psychosocial. ACTED distribue également des kits de dignité aux femmes et filles contenant des articles d’hygiène et de santé adaptés à leurs besoins spécifiques.

Notre prochaine priorité sera de commencer une évaluation de la situation des entreprises afin de pouvoir en soutenir la relance.

 

ACTED fera le point sur la situation à Beyrouth dans les prochains jours.

ut lectus odio libero venenatis leo elementum