Libye Récit-photo

ACTED Réhabilite des écoles et des hôpitaux en Libye

Le conflit en Libye a entraîné d'importants dégâts sur les infrastructures publiques, entravant ainsi l'accès aux services de base tels que l'éducation et les soins de santé. L'infrastructure électrique, qui a subi de graves dommages, est l'un des dommages collatéraux les plus importants de la ville.

Les écoles et les hôpitaux n’ont pas été épargnés. Quelque 200 000 enfants en Libye auraient été contraints de quitter l’école en raison des attaques contre les bâtiments scolaires et des menaces de violence, selon l’estimation de l’UNICEF début 2020.

Dans le cadre du relèvement post-conflit, la réhabilitation des infrastructures est cruciale pour rétablir l’accès aux services essentiels. ACTED a réhabilité les espaces publics et les infrastructures par le biais de Projets à Impact Rapide. Ces projets à petite échelle et à faible coût sont mis en œuvre dans un délai court pour répondre aux besoins spécifiques des communautés.

ACTED a notamment contribué aux travaux de réhabilitation de trois écoles dans la région Est (Benghazi) et la région Sud (Wadi Shati).

1625 enfants suivent désormais des cours dans des locaux améliorés et plus sûrs

L’école Omar Al Farouq

Située dans l’une des zones les plus détruites de Benghazi, l’école Omar Al Farouq était recouverte de débris. La cour de récréation est devenue dangereuse pour les enfants.
En réhabilitant la cour de l’école ACTED a non seulement permis aux enfants de jouer en toute sécurité, mais a aussi rétabli un accès sécurisé à l’éducation. Evoluer dans un environnement sûr et accueillant leur permet de commencer à guérir après des années de conflit et de traumatisme, aggravé par les mesures d’enfermement de Covid-19.

 

 

Libye réhabilitation structures
Cour de l'école Omar Farouq avant l'intervention d'ACTED
Cour de l'école Omar Farouq après l'itervention d'ACTED

Maintenant que l’aire de jeux est enfin réhabilitée, des activités collectives peuvent commencer à avoir lieu, et contribuer à la reconstruction d’une cohésion sociale plus forte.

Le conflit a profondément affecté la santé mentale et le moral des résidents, jeunes et vieux. Cette situation a été aggravée par la Covid-19 et les circonstances environnantes difficiles. Ce projet a fourni un espace sain pour les personnes de tous âges.

Sena School : créer un espace sûr pour les enfants autistes

Le conflit a causé de graves dommages structurels au bâtiment de l’école Sena. L’école disposait d’un espace dédié aux activités pour les enfants autistes, qui a été détruit. La clôture et les murs de la cour ont été endommagés, et la cour de récréation était couverte de débris et peu sûre pour les enfants.

 

Libye reconstruction
Cours de l'école à Sena avant l'intervention d'ACTED
Libye reconstruction
Cours de l'école à Sena après l'intervention d'ACTED

La réhabilitation de l’école comprenait le nettoyage et la rénovation de la cour avant avec la réparation des murs et des clôtures. La communauté locale a décidé de planter des arbres afin de créer des espaces verts dans la cour de récréation. Les infrastructures sanitaires et électriques ont également été restaurées. Pour remplacer les anciens espaces dédiés aux enfants autistes, ACTED a installé de nouveaux conteneurs avec des salles de bain, afin qu’ils aient leur propre espace aménagé dans l’école.

Grâce aux travaux de réhabilitation et aux améliorations apportées, 370 enfants disposent désormais d’un environnement d’apprentissage et de loisirs sûr.

L’école Al Yarmouk

L’école Al Yarmouk avait besoin d’interventions de réhabilitation conséquentes afin d’offrir aux élèves et aux enseignants un environnement sûr et amélioré pour les activités d’apprentissage et d’enseignement.

ACTED a notamment installé de nouveaux éclairages, des portes et des fenêtres, et a repeint les salles de classe et les allées intérieures.

L’école d’Al Yarmouk est désormais conforme aux normes des écoles amies des enfants (UNICEF, 2009) et prête à offrir à ses 680 élèves et 75 enseignants un environnement sûr et amélioré.

De l'énergie verte pour des infrastructures durables

ACTED a encouragé l’utilisation d’énergie verte dans le cadre des travaux de réhabilitation.

Les coupures d’électricité à long terme et la pénurie de carburant ont affecté les établissements de santé de Sebha depuis août 2019, faisant appel à des sources d’énergie alternatives en utilisant l’infrastructure du toit de la polyclinique.

Après avoir débarrassé le toit de tous les débris résultant d’années de mauvais entretien et de manque d’investissement dans les infrastructures , ACTED a installé des panneaux solaires pour alimenter la polyclinique avec une source d’énergie verte et renouvelable.

Sebha : toit de la polyclinique avant l'intervention d'ACTED
Libye réhabilitation de centres de santé
Sebha : toit de la polyclinique après l'intervention
Libye panneaux solaires
Installation de panneaux solaires à la polyclinique (Sebha)

Grâce à ce nouveau système d’énergie solaire, tous les habitants de Sebha auront accès à des services médicaux d’urgence efficaces et à plein temps, et le personnel médical travaillera dans un environnement fonctionnel pour s’occuper des patients.

Réhabilitation des hôpitaux pour mieux lutter contre le Covid-19

À Brak, près de Sabha, l’hôpital général est confronté à des lacunes dans la gestion de la pandémie de Covid-19, en raison du manque d’investissement dans les infrastructures et du manque d’équipement et d’installations qui en résulte.

ACTED a contribué à la réhabilitation des sections médicales et des patients, et à l’amélioration des installations électriques et d’éclairage. ACTED a également restauré le plafond, les portes et les fenêtres, et fait la peinture.

L’hôpital général de Brak a maintenant une capacité améliorée pour traiter efficacement les cas de Covid-19, et pour fournir de meilleurs services médicaux dans un environnement sûr et réhabilité.

*Cette publication a été réalisée avec l’aide du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR). Le contenu de cette publication relève de la seule responsabilité d’ACTED et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant le point de vue du HCR.
Au total, ACTED a mis en œuvre 8 Projets à Impact Rapide à travers 12 sites différents dans l’Est et le Sud du pays en 2020, avec le soutien du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés. Tous ces projets contribuent à améliorer l’accès aux services et à favoriser la stabilisation des communautés et la cohésion sociale.