Sénégal Article

Comment planifier un assainissement durable? Le défi de la participation citoyenne au Sénégal

ACTED Sénégal met en œuvre le projet PLANISSIM, qui vise à développer des modèles d’assainissement adaptés au contexte local. Ce projet est réalisé en partenariat avec l’Union européenne et l’État sénégalais, par le biais du 10ème Fonds européen de développement (FED), et l’Irstea, l’Institut français de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture.

L’assainissement : une thématique réservée aux experts?

Pas seulement ! Au Sénégal, la planification de l’assainissement est généralement l’affaire d’une poignée d’experts. Pourtant, la mauvaise gestion des eaux usées est une réalité qui frappe en premier lieu le quotidien des populations locales. Qu’en est-il du rôle des citoyens sur cette question ? ACTED et son partenaire Irstea (Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture) sont convaincus de leur rôle prépondérant et de la nécessité de leur mobilisation. C’est pourquoi depuis octobre 2017, les deux partenaires ont fait le pari de travailler avec 18 organisations de la société civile (OSC) des localités de Rufisque (région de Dakar) et de Ranérou-Ferlo (région de Matam), afin de trouver ensemble, avec les habitants, des solutions participatives et durables pour l’amélioration de leurs systèmes d’assainissement.

ACTED au Sénégal
ACTED
Une représentante d'OSC se familiarise avec les nouveaux éléments de l'outil WasteWAG destinés à permettre aux habitants de la zone de planifier leur assainissement

Mais comment faciliter la mobilisation citoyenne ?

Via la formation de relais locaux aux démarches participatives. En mars-avril 2018, les représentants de 18 OSC ont ainsi participé à une formation sur les techniques d’assainissement et sur les méthodes participatives. L’outil WasteWAG (développé par Irstea), présente sous forme de plateau de jeu les situations vécues par les populations en milieu rural comme en milieu péri-urbain sur la question de l’assainissement. Cet outil facilite la compréhension des problèmes liés au secteur de l’assainissement, tout en permettant à tous de participer.

Après les formations, les OSC ont réuni des habitants de chaque zone lors de séances d’information. L’occasion pour les habitants de soulever des problèmes et difficultés auxquels ils sont confrontés via l’outil  WasteWAG : absence de toilettes, manque de moyens pour effectuer la vidange régulière de la fosse septique, maladies engendrées par la mauvaise gestion des eaux usées, etc. Les OSC ont ainsi un rôle essentiel de relais entre les composantes techniques du secteur et la mobilisation citoyenne.

ACTED à Ranérou, sénégal
ACTED
A Ranérou, les participants travaillent sur les solutions techniques envisageables dans leur village

Quels rôles les citoyens ont-ils à jouer ?

Les populations sont pleinement actrices du projet, et pas seulement destinataires : de la diffusion d’informations à la planification de systèmes d’assainissements, le projet est une démarche de co-construction entre citoyens, OSC et services techniques locaux.

En juillet 2018, les OSC et un certain nombre de participants aux sessions d’information se sont nouvellement rencontrés pour planifier ensemble les systèmes d’assainissement qu’ils envisagent pour leur quartier. Les OSC ont animé trois jours d’atelier par petits groupes afin de permettre à tous de partager leur vision du système le plus adapté. Chaque groupe a ainsi pu échanger  sur les questions de la récupération, du transport, du traitement et de la valorisation des eaux usées et des boues de vidange, dans une démarche participative. La jeunesse sénégalaise s’est particulièrement approprié la thématique : la moitié des participants avaient en effet moins de 30 ans.

Les autorités locales et techniques comme la Direction de l’Assainissement, les services départementaux du développement local, représentants des conseils de quartier ou encore de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal ont également été conviées afin d’engager une discussion avec leurs citoyens sur la question stratégique de la planification. Venues en tant qu’experts techniques, ces personnes ont conseillé et répondu aux questions des OSC et des participants.

ACTED missions d'assainissement au Sénégal
ACTED
Une membre de l'équipe ACTED et un participant échangent sur les modèles d'assainissement en cours de développement

Il y a beaucoup de débat, parce que nous sommes face à des spécialistes en assainissement, mais c’est intéressant. Cela permet d’enrichir les discussions !

Un participant venu de Santa Yalla, à Rufisque

Comment s’assurer que les propositions de schéma d’assainissement sont réellement adaptées au contexte et durables ?

Au-delà des aspects techniques liés à l’assainissement, ces trois jours d’atelier ont permis aux participants d’échanger et de proposer des solutions sur les aspects financiers, environnementaux et institutionnels : quelle stratégie adopter pour proposer un plan d’assainissement ? Quelles ressources financières sont nécessaires ? À quelle structure gouvernementale s’adresser – si besoin –  dans un premier temps ?

Par la suite, les systèmes d’assainissement développés pendant l’atelier seront intégrés à l’outil participatif WasteWAG, et testés par simulation avec une tranche plus large de population de chaque zone, afin de vérifier leur viabilité. Les modèles vérifiés deviendront de nouveaux outils de discussion et plaidoyer au niveau communautaire et auprès des autorités, pour ensuite planifier leur mise en œuvre.

Le présent document a été élaboré avec l’aide financière de l’Union européenne. Le contenu de ce document relève de la seule responsabilité d’ACTED et ne peut aucunement être considéré comme reflétant le point de vue de l’Union européenne.

felis commodo quis, dictum ultricies pulvinar