Skip to Content

Sri Lanka

Renforcer la société civile pour une meilleure gouvernance et un développement inclusif et durable

Le changement de gouvernement en 2015 a contribué au développement d’un environnement plus favorable au respect de l’état de droit et des droits de l’homme au Sri Lanka. Depuis, ACTED a travaillé avec des médias, des avocats et des organisations de la société civile dans le but de renforcer une gouvernance efficace et le respect des droits et libertés fondamentaux. ACTED poursuit son travail de renforcement des organisations de la société civile pour soutenir leur participation effective aux processus de développement ainsi que leur plaidoyer en faveur des besoins de leurs communautés. ACTED travaille en outre au renforcement de la résilience et de la réponse aux urgences, contribuant à la réponse à des catastrophes naturelles toujours plus fréquentes et plus intenses, conséquences du changement climatique.

Après 26 années d’un conflit qui a pris fin en 2009, la société civile et la gouvernance demeurent limitées au Sri Lanka, malgré d’importants progrès au cours des dernières années. En conséquence, les services publics sont faibles ou inadaptés, et le développement économique inégal. En parallèle, le besoin de soutenir les efforts engagés par le gouvernement pour faciliter la réconciliation, renforcer la démocratie et garantir le respect des droits de l’homme persiste. À ces défis s’ajoutent catastrophes naturelles récurrentes, inondations et sécheresses qui ne cessent d’affecter les communautés les plus vulnérables. ACTED répond à ces défis avec une attention particulière portée à la faible capacité des organisations de la société civile à plaider en faveur des besoins de leurs communautés, ainsi qu’au manque de connaissances des populations quant aux droits et libertés fondamentaux.

Sensibiliser à la question de la liberté d’expression et de l’accès à la justice

ACTED a profité de l’évolution du contexte politique en 2015 et des nouvelles perspectives qui se profilent depuis lors en matière de liberté d’expression pour travailler à l’amélioration de la qualité des services juridiques et à augmenter l’accès à la justice. Ces activités visent à favoriser une meilleure compréhension et un respect accru des droits et libertés fondamentaux de tous les citoyens sri lankais. ACTED contribue à la formation de juges, d’avocats, de journalistes, de fonctionnaires et, plus largement, des communautés, pour accroître leurs connaissances en matière de droits et libertés fondamentaux, tout en apportant une aide juridique à ceux qui y ont difficilement accès grâce à des cliniques juridiques mobiles.

Renforcer la société civile pour de meilleurs services publics

Les organisations de la société civile, en particulier communautaires, sont très nombreuses au Sri Lanka. Pourtant, leur capacité à plaider en faveur des besoins de leurs communautés demeure faible. ACTED soutient ces organisations dans le but d’améliorer leurs capacités organisationnelles et opérationnelles afin qu’elles puissent devenir des acteurs clefs des processus de développement au niveau local. Ainsi, en participant à l’élaboration de plans de développement pour les villages, qui identifient les risques, les membres, leaders et fonctionnaires locaux travaillent ensemble pour identifier les besoins en services sociaux, via une approche ascendante («bottom up») qui garantit la prise en compte des besoins des communautés.

 

Partenaires en 2016 :

EuropeAid, United Nations Children’s Fund (UNICEF), Handicap International

 

 

Nos communiqués