Afghanistan Article

Vidéo : Mise à jour sur le statut actuel de Covid-19 en Afghanistan

Alors que les taux d'infection en Afghanistan semblaient à première vue faibles par rapport aux autres États, le mois de mai a vu une multiplication par huit à dix des cas confirmés de Covid-19.

La faible capacité de test du pays indique également que les chiffres confirmés ne sont que la partie émergée de l'iceberg.

Les régions qui connaissent les taux d'infection les plus élevés restent des centres de population comme Kaboul et Herat, ainsi que des communautés vivant vers la frontière occidentale avec l'Iran.

Déjà affaiblis par des décennies de guerre, les services de santé sont aujourd'hui débordés par cette nouvelle crise : "Les services de santé du pays ont atteint leur capacité maximale en termes de patients", a déclaré le ministre afghan de la santé, Ahmad Jawad Osmani, dans une interview au journal français Le Monde la semaine dernière.

More than ever, the Afghan population is in need of support.

Ecoutez ce que François Hericher, directeur pays d'ACTED, a à dire sur la situation actuelle (en anglais):

 

ACTED a travaillé ces derniers mois pour réduire la pression sur les infrastructures sanitaires limitées de l’Afghanistan. Notre travail comprend :

– Production et distribution à grande échelle de masques aux prestataires de services gouvernementaux de première ligne.
– Séances de sensibilisation dans les zones urbaines et rurales éloignées afin de promouvoir les types de pratiques d’hygiène qui réduisent les taux d’infection.
– Intégrer les pratiques d’hygiène et la distanciation sociale dans nos programmes de sauvetage des moyens d’existence, WASH, abris, etc.

adipiscing justo pulvinar leo vulputate, Aliquam ut Curabitur mi,