Somalie Article

Une aide respectueuse de l’environnement pour les communautés de Magalo-cad au Somaliland

Les effets du changement climatique et du surpâturage constituent un risque pour les communautés de Magalo-cad, dans l'ouest du Somaliland, qui dépendent de l'agriculture et de l'élevage pour survivre.
Des années de modification du régime des pluies, souvent attribuée au changement climatique, continuent de faire des ravages dans les pratiques agricoles traditionnelles, menaçant ainsi les moyens de subsistance dans toute la région. ACTED a travaillé avec plus de 800 familles pour aider à restaurer les terres devenues incultivables en raison des conditions climatiques et des mauvaises pratiques de gestion.

Améliorer les moyens de subsistance des communautés de Magalo-cad

Les sécheresses et les inondations récurrentes sont une combinaison mortelle pour l’agriculture, car elles affaiblissent la structure du sol et chassent les éléments qui rendent la terre cultivable.

Il existe toutefois des moyens de prévenir ce phénomène.

Afin de protéger les moyens de subsistance des communautés de Magalo-cad, ACTED a travaillé avec les membres de la communauté pour créer des  » Terrassements « . Ce terme désigne une série de techniques permettant de réduire la vitesse de l’écoulement des eaux de pluie et de l’infiltration dans le sol, ce qui entraîne une diminution du taux d’érosion du sol.

Les communautés ont créé des travaux de terrassement qui limitent la désertification et augmentent la production alimentaire. Les avantages de ces travaux seront visibles après la prochaine saison des pluies. Le programme REVIVE d’ACTED a fourni aux bénéficiaires des solutions immédiates et à plus long terme à l’insécurité alimentaire à Magalo-Cad, par la création de rigoles.

La création de ces terrassements a également représenté une forme d’emploi rémunéré à court terme pour les membres de la communauté, offrant aux familles les moyens financiers et la flexibilité d’acheter des biens pour répondre aux besoins du ménage.

Avant le lancement du projet par ACTED, ma vie était difficile et je n'étais pas en mesure de fournir trois repas par jour à mes enfants. Heureusement, j'ai été sélectionné comme l'un des bénéficiaires et je suis maintenant en mesure de nourrir suffisamment mes enfants. Je peux aussi me permettre d'acheter des vêtements et de les emmener à l'école.

Fardawsa Muhamed Ahmed, une mère de cinq enfants et seul soutien de famille.

L’approche REVIVE (Regenerative Earthworks and Vegetation In Vulnerable Ecosystem) d’ACTED vise à soutenir les agro-pasteurs de la région tout en stoppant la désertification. Vous pouvez en savoir plus sur cette approche ici.

Envoyer 13 enfants à l'école était très difficile, surtout quand on n'a pas de revenus suffisants pour gérer les besoins de la famille. Cependant, ma vie a changé quand ACTED a lancé le projet et que j'ai été sélectionné comme bénéficiaire de l'argent pour le travail. (…). J'ai pu acheter des uniformes et payer les frais de scolarité de mes enfants ; et effacer ma dette. Je suis reconnaissante du soutien apporté par ACTED à travers le financement de la DDC pour améliorer nos vies.

Qaasim Abdi Gaani, un des bénéficiaires d'ACTED

lectus dolor. dapibus fringilla ut consequat. Praesent ultricies libero. diam neque. mi,