Ouganda Article

Les pépinières d’arbres redonnent de la vie dans les camps de réfugiés

Pour les dizaines de milliers de réfugiés qui ont fuit le conflit en République démocratique du Congo et se sont réfugiés en Ouganda, le prochain défi est souvent de continuer à nourrir votre famille étant donné les rares opportunités de trouver une source de revenu fiable.

L’action d’ACTED dans le camp de réfugiés de Kyaka II a permis de former et d’équiper les résidents pour la création de pépinières. Gérées par un groupe communautaire composé d’hommes et de femmes réfugiés, ces pépinières ont eu un impact significatif sur la vie dans le camp: la vente des arbres a donné un revenu aux résidents et a renforcé la sécurité alimentaire locale, tout en améliorant l’environnement du camp.

L'ÉTABLISSEMENT DE RÉFUGIÉS DE KYAKA II ACCUEILLE PLUS DE 90 000 RÉFUGIÉS
LES ARBRES AIDENT À PURIFIER L'AIR QUE NOUS RESPIRONS, À FILTRER L'EAU QUE NOUS BUVONS ET À FOURNIR UN HABITAT À PLUS DE 80 % DE LA BIODIVERSITÉ TERRESTRE DU MONDE

Mama et Papa ont été obligés de fuir la RDC à cause du conflit. Depuis leur déplacement, ils se sont déplacés entre trois colonies en Ouganda, avant de s’installer dans la colonie de réfugiés de Kyaka II. Aujourd’hui, ils hébergent une pépinière importante sur leur terrain qui, selon eux, contribue à promouvoir la régénération du camp.

Mama et Papa assis dans leur parcelle. « Nous sommes très heureux qu’ACTED construise une pépinière sur notre parcelle car nous savons combien l’environnement est important. Nous avons des petits-enfants, et nous voulons qu’ils jouent sous les arbres, comme nous l’avons fait chez nous au Congo « .

ACTED a construit une pépinière qui peut contenir jusqu’à 20 000 plants. Les bénéfices iront au groupe communautaire qui gère la pépinière. Le comité de gestion est composé de 8 femmes et de 7 hommes, dont Maman et Papa. Ils sont chargés de planter les graines chaque saison, de les cultiver jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à être transplantées, puis d’organiser un marché pour les plants.

Les arbres comprennent des espèces à croissance rapide (à utiliser pour la construction), des arbres fruitiers (pour la sécurité alimentaire) et des arbres médicinaux (comme le Neem, qui est utilisé comme pesticide naturel). Chaque plant peut être vendu entre 0,30USD et 0,50USD, générant un revenu vital pour les comités de gestion.

Nous avons déménagé tant de fois - et maintenant nous sommes enfin chez nous. Nous voulons enseigner aux gens combien il est important de planter un nouvel arbre après en avoir abattu un. Ils ne viennent pas d'eux-mêmes, alors nous devons les sensibiliser à l'importance de cette démarche

Papa

vulputate, dolor venenatis Nullam vel, sem, libero.