ACTED

Garantir l’accès aux produits d’hygiène de base pour les plus vulnérables au Liban

Le lancement de Covid-19 intervient à un moment extraordinairement difficile sur le plan économique et socio-politique au Liban, aggravant les faiblesses existantes et augmentant encore les vulnérabilités.

De nombreuses familles sont aujourd'hui soumises à une pression extrême, non seulement parce qu'elles s'inquiètent de la santé de leurs proches, mais aussi parce qu'elles ont du mal à joindre les deux bouts face à la montée en flèche du chômage et à la forte hausse des prix des produits de base.

Au 13 mai, plus de 800 cas ont été confirmés au Liban, et malgré les mesures de mobilisation générale, les personnes vivant dans des zones surpeuplées telles que les banlieues urbaines ou les établissements informels restent très exposées au risque de contamination.

ACTED a adapté son intervention existante en matière de santé mentale et de soutien psychosocial, financée par le fonds fiduciaire MADAD de l’UE et l’Agence Française de Développement, afin d’assurer la réponse la plus appropriée et la plus rapide aux besoins émergents. ACTED et ses partenaires locaux ont fourni des kits d’hygiène aux familles les plus vulnérables qui ne sont pas en mesure de répondre à leurs besoins de base et de suivre de bonnes pratiques d’hygiène pour leur sécurité et celle de leurs communautés.

ACTED a mobilisé les organisations de la société civile et les centres de développement social (SDC) à travers le Liban pour distribuer les kits à 1000 familles. Grâce à des produits sanitaires tels que l’eau de javel, le liquide antiseptique et le savon, elles pourront désormais prendre les mesures préventives nécessaires et mieux faire face au stress lié au manque de préparation pour combattre le virus, qui a exacerbé leurs difficultés financières déjà existantes.

 

id neque. Lorem justo eget dictum dolor