ACTED Global ACTED

Être volontaire de l’aide de l’Union européenne, un engagement pour la solidarité !

Comment devenir volontaire de l’aide de l’Union européenne ?

L’initiative des volontaires de l’aide de l’Union européenne (EUAV – European Union Aid Volunteers) a été lancée par la Commission européenne pour permettre à des Européens de s’engager sur des projets de solidarité internationale au sein d’ONG partenaires comme ACTED pour une période allant de 8 à 18 mois.

Ce sont plus de 4000 volontaires qui seront déployés au cours de la période 2016-2020 par des organisations humanitaires pour partenaires contribuer à leurs projets dans le monde entier, en plus de 10 000 postes de volontariat en ligne. Vous souhaitez vous engager, mais depuis chez vous ? Rapide, facile et efficace, le volontariat en ligne est pour vous ! Il permet de s’engager partout dans le monde et à partir de n’importe quel appareil pour répondre aux défis du développement durable.

Vous aussi, vous souhaitez vous engager sur le terrain avec une ONG partenaire ?

Les candidats au programme des volontaires de l’aide de l’Union européenne doivent avoir plus de 18 ans et être citoyens ou résidents de longue durée d’un État membre de l’Union européenne, ou citoyens de pays candidats ou potentiels candidats à l’entrée dans l’Union européenne, les pays de l’Espace Économique Européen (EEE) ou de la politique européenne de voisinage peuvent postuler, sous condition qu’un accord bilatéral ait été conclu entre l’Union européenne et ces pays, permettant leur participation à l’initiative.

L’initiative est ouverte à une variété de profils, de candidats juniors souhaitant acquérir une expérience dans le secteur humanitaire, à des candidats disposant de plus de cinq ans d’expérience professionnelle pertinente et désireux de mettre à contribution leurs acquis dans le domaine de l’humanitaire. Néanmoins, si le poste requiert des compétences précises, elles seront spécifiées dans la description de la mission.

Les volontaires bénéficient d’une indemnité de séjour en fonction du pays de déploiement, d’un logement et d’une couverture de leurs frais de voyage et d’assurance.

Cinq étapes pour devenir volontaire de l’aide de l’Union européenne

  1. Candidater en réponse à une offre publiée sur le site de la Commission européenne ou de l’organisation partenaire comme ACTED ;
  2. Passer le processus de sélection propre à l’organisation (entretien avec les ressources humaines, entretien technique, test…) ;
  3. Participer à la formation de l’UE qui comprend 30h de cours en ligne ainsi que neuf jours de formation dans une ville européenne avec pour modules l’action humanitaire, la politique d’aide humanitaire de l’UE, la santé et sécurité du travailleur humanitaire, la gestion de projet et la conscience interculturelle. Cette formation se conclut par une mise en application des connaissances lors d’une mise en situation dans un pays fictif avec scénario ;
  4. À la fin de la formation, la candidature du volontaire est validée par l’UE et la décision finale est rendue par l’ONG partenaire. Dans le cas d’une décision défavorable de la part de l’ONG, le volontaire sera enregistré sur la plateforme de recrutement de l’UE en vue des prochaines positions auxquelles il pourrait prétendre ;
  5. En cas de décision favorable, le volontaire peut prendre part éventuellement à une formation supplémentaire organisée par l’organisation avant son déploiement sur le terrain.

Plus d’informations ici et toutes les étapes pour devenir volontaire !

"Pourquoi je suis devenue volontaire de l’aide de l’Union européenne"

Juliette, volontaire de l’aide de l’Union européenne avec ACTED depuis décembre 2016, contribue aux missions des équipes finance et logistique au siège de l’ONG, avant de rejoindre l’équipe d’ACETD au Liban. Elle raconte ce qui l’a poussé à s’engager comme volontaire de l’aide de l’Union européenne avec ACTED:

« Décrocher son premier emploi dans le domaine de l’humanitaire et du développement n’est pas chose aisée. Beaucoup de jeunes se heurtent à l’éternel problème : vouloir partir sur le terrain mais ne pas avoir suffisamment d’expérience (notamment de terrain) pour décrocher une mission avec un organisme d’aide humanitaire et de développement. C’est dans ce contexte que selon moi, l’initiative des Volontaires de l’aide de l’Union européenne est utile car elle permet d’établir un lien entre les organisations et les jeunes professionnels du milieu de manière constructive et durable.

Être volontaire de l’aide de l’UE, c’est bénéficier d’une formation, qu’elle soit dispensée par la Commission européenne durant le processus de sélection, ou par l’ONG partenaire, ou par des consultants externes dans le cadre du plan d’apprentissage et de développement personnel mis en place par le volontaire et son mentor. Le but est de permettre à des jeunes Européens d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences, d’agir en s’engageant dans l’humanitaire, la solidarité internationale et d’avoir leur première expérience de terrain.

Sur le plan des idées, ce volontariat me permet de promouvoir des valeurs importantes véhiculées par l’UE, mises à mal dans le contexte actuel: la solidarité, l’engagement, la tolérance, l’unité, le respect de la dignité humaine, l’ouverture que ce soit auprès d’autres jeunes européens mais aussi des personnes que je côtoie dans mon travail quotidien.

Je suis devenue une EUAV suite au désir de comprendre davantage le milieu de l’aide humanitaire d’urgence, de vouloir travailler avec une ONG compétente et de qualité telle qu’ACTED et de voir certains aspects (dans mon cas finance et logistique) que je n’avais jusqu’alors pas vraiment exploré pour une durée conséquente (dans mon cas un an). »

Curabitur Donec dictum Nullam quis elementum luctus quis, felis nunc