Skip to Content

Jordanie

Fournir une assistance aux communautés réfugiées et  d’accueil, ainsi que des programmes de réhabilitation et de développement

Avec l’arrivée de plus de 630 000 réfugiés syriens en Jordanie depuis le début de la crise en 2011 jusqu’à 2015, ACTED est intervenue pour répondre aux besoins humanitaires vitaux des réfugiés dans les camps et dans les communautés d’accueil, notamment en matière d’eau, d’assainissement, de nourriture et d’abris. En outre, afin d’atténuer la pression sur les institutions publiques jordaniennes, particulièrement sur les systèmes éducatif et de santé, ACTED a réhabilité des infrastructures, apporté un soutien social et s’est engagée auprès de la société civile et des autorités gouvernementales. Dans le cadre d’une initiative commune avec ACTED, REACH a mené des évaluations, déployé de solides outils statistiques et d’analyse des données, tout en cartographiant les données collectées.

Subvenir aux besoins des réfugiés en termes d’eau, d’hygiène et d’assainissement et de sécurité alimentaire

Après six ans de crise, la majorité des quelques 1,4 million de réfugiés syriens résidant en Jordanie dépend toujours de l’aide humanitaire vitale. Pour faire face aux besoins urgents des réfugiés syriens, ACTED a amplifié ses interventions en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement pour subvenir aux besoins de 100 703 réfugiés dans les camps de Za’atari, Azraq, King Abdullah Park et Cyber City. De plus, ACTED a été le principal fournisseur d’aide alimentaire dans le camp d’Azraq : ACTED a distribué du pain et de la nourriture sèche, des packs de bienvenue pour les réfugiés les plus vulnérables arrivant de Syrie, des aliments spécifiques pour les jeunes enfants, et des coupons alimentaires pour les réfugiés pour qu’ils puissent prioriser leurs propres besoins et diversifier leur alimentation.

Améliorer les infrastructures de gestion de l’eau potable et  des eaux usées

L’arrivée massive de réfugiés syriens dans les communautés d’accueil au nord de la Jordanie a augmenté la pression sur les services, à savoir les infrastructures de gestion de l’eau potable et des eaux usées. Les autorités locales manquent de ressources financières et/ou de capacités techniques pour assurer l’expansion et/ou l’entretien adéquats des infrastructures pour répondre aux besoins grandissants. ACTED a donc conduit des activités de réhabilitation pour améliorer la fonctionnalité, l’efficacité, et la capacité des systèmes d’approvisionnement en eau et de gestion des eaux usées, bénéficiant à 658 000 Jordaniens et réfugiés syriens dans les communautés d’accueil.

Renforcer la sécurité alimentaire et la nutrition des plus vulnérables

Depuis le début de la crise syrienne, la demande croissante en biens et services  a affecté le prix des produits alimentaires, des logements et des services. En Jordanie, ACTED a mis en place des projets de production alimentaire à l’échelle des foyers et des communautés, pour faciliter l’accès et la disponibilité d’aliments nutritifs pour les Jordaniens et les réfugiés syriens vulnérables. Les foyers jordaniens ont ainsi pu bénéficier

d’une opportunité potentiellement génératrice de revenus, tandis que les réfugiés syriens ont pu compléter l’aide alimentaire extérieure avec des produits cultivés à domicile. ACTED a ciblé les organisations communautaires pour permettre aux foyers qui n’ont pas accès à un terrain ou aux ressources nécessaires pour jardiner d’en bénéficier également.

Faire le lien entre l’aide d’urgence et le développement pour améliorer la résilience des communautés

En 2016, ACTED entend lier ses programmes d’aide d’urgence à une plateforme de résilience et de développement en travaillant de paire avec le  gouvernement, la société civile et d’autres acteurs clefs. ACTED continuera de répondre aux besoins vitaux des Jordaniens et Syriens vulnérables à la fois dans les camps et dans les communautés d’accueil. En outre, ACTED travaillera au renforcement de l’émancipation et du développement économique local et à l’amélioration de l’accès à des moyens de subsistance durables et aux services, notamment en matière d’eau, d’hygiène et d’assainissement. ACTED travaillera au développement de l’agriculture avec des programmes de renforcement des capacités à destination des femmes dans les communautés d’accueil et les organisations communautaires, avec une attention particulière aux femmes vulnérables. 

Lier l’aide d’urgence au développement pour une résilience accrue des communautés

En 2015, ACTED a continué à apporter une aide humanitaire en réponse aux besoins vitaux des réfugiés vulnérables syriens et des populations jordaniennes en situation de précarité. En liant son programme d’aide d’urgence à une approche en renforcement de la résilience et en appui à un développement durable, ACTED a travaillé à la fois avec le gouvernement, la société civile et d’autres parties prenantes clefs pour soutenir les communautés qui en ont le plus besoin. Les activités qui développées par ACTED en 2015 ont compris l’autonomisation et le développement économique de la région, l’appui aux infrastructures communautaires, l’eau et les installations sanitaires, le développement agricole et d’autres priorités spécifiques.

Partenaires en 2015 :

Department for International Development (DFID) - United Kingdom, European Commission Humanitarian Aid & Civil Protection (ECHO), Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO), Handicap International (HI), Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA), Office of U.S. Foreign Disaster Assistance (OFDA), U.S. Agency for International Development (USAID), United Nations Children's Fund (UNICEF), United Nations Educational, Scientific, and Cultural Organization (UNESCO), United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR), World Bank, World Food Programme (WFP) 

Nos communiqués