Somalie ACTED

Les femmes, actrices essentielles de l’amélioration des camps

La gestion et la coordination du camp n’existent que grâce à ses résidents, et particulièrement les femmes. Au fur et à mesure que l'on donne des responsabilités aux habitants du camp, ils développent progressivement un sentiment d'appartenance. C'est pour cela qu'ACTED a créé des Comités de Maintenance du Site (CMS), des groupes composés de résidents, qui sont essentiels à la participation communautaire et au bien-être dans le camp de Mooge-B. ACTED, soutenue par le Fonds Humanitaire Somalien, travaille depuis 2018 à l'amélioration des infrastructures et de la gestion des camps en Somalie par le biais des Comités de Maintenance du Site (CMS). ACTED fournit aux CES des conseils techniques, des salaires quotidiens et des outils pour répondre aux besoins immédiats des communautés, tout en renforçant leur résilience aux chocs futurs.

Le camp Mooge-B est situé à la périphérie de la plus grande ville du Somaliland, Hargeisa. Le camp abrite actuellement 235 familles somaliennes déplacées. Amina, Hinda et Nura, trois habitantes du lieu, font partie du Comité de Maintenance du Site (CMS). Soucieuses de la gestion et de l’amélioration du camp, elles prennent part aux discussions portant sur les problèmes d’incendie et le système de sécurité récemment mis en place par ACTED, en raison des feux qui ont démarrés ces dernières semaines. Amina, vice-présidente du CMS, est responsable de l’amélioration des conditions du camp, tandis que Hinda est membre du comité et Nura est un membre ‘mobilisateur’ du comité. Tous les matins, les trois femmes font le tour du camp en faisant attention aux installations communales qui ont besoin de réparations, aux ordures à jeter et à tous les dommages à signaler à ACTED. Malgré les problèmes existants face à des ressources limitées, Amina continue de travailler à l’amélioration du camp afin de le rendre plus agréable à vivre pour tous les résidents.

Nura (droite), Hinda (centre) and Amina (gauche) se tiennent devant le centre communautaire de Mooge-B à Hargeisa. Elles ont travaillé sans relâche à l'amélioration de l’apparence du camp et afin de le rendre habitable pour tous.

Les femmes et les filles du camp se sentent libres de venir nous voir tous les jours. Si une installation a besoin d'être réparée, elle nous est signalée immédiatement. Nous avons assez de matériel fourni par ACTED. Nous passons donc immédiatement à l'action et réglons le problème. Nous engageons un membre qualifié du comité pour résoudre le problème et ACTED fournit l'argent pour le travail

Amina, vice-présidente du SMC

À la recherche d'une aide

Ce sont autant les sécheresses régionales que les conflits en cours qui ont forcé les familles à fuir leur foyer, parcourant des centaines de kilomètres pour trouver refuge dans des camps de personnes déplacées autour des centres urbains. Ces camps sont constitués de maisons de fortune parsemées de terres, avec des services et des ressources limitées.

Pour assurer le bien-être général des communautés déplacées et réduire les problèmes d’insécurité et de violence, le Comité de Maintenance du Site identifie les risques, coordonne ses activités avec les autres organisations opérant dans le camp et partage ses commentaires par le biais des rapports communautaires à ACTED. En réponse, ACTED a installé des lampadaires solaires pour assurer la sécurité dans le camp à la tombée de la nuit. En particulier, ces lumières réduisent les risques de violence basé sur le genre pour les femmes et les filles lorsqu’elles sortent de leur abri la nuit, par exemple pour aller aux toilettes. Grâce aux efforts des communautés, les conditions des installations communales se sont améliorées et des environnements plus sûrs ont été créés pour tous, en particulier pour les femmes et les enfants.

Amina, vice-présidente du CMS, se tenant devant sa maison de fortune dans le camps Mooge-B

La communauté des personnes déplacées est très reconnaissante de ces améliorations qui facilitent les conditions de vie dans le camp. Le camp est maintenant en meilleur état. Nous sommes également fières de participer à l'action visant à améliorer la condition générale du camp. Nous sommes très reconnaissantes envers les organisations de nous écouter d'abord avant de passer à l'action", Amina, vice-présidente du SMC

Amina, Vice-présidente du CMS

efficitur. Donec risus mattis eleifend Sed felis ante. id dictum ut