Acted

Après le conflit, construire la résilience au Kurdistan irakien

Cinq ans après la prise de contrôle des monts Sinjar par ISIL, des milliers de yézidis déplacés vivent encore au nord de l’Irak, dans des habitations et conditions très précaires. Logés dans des camps de réfugiés ou des habitations de fortune, ces populations n’ont accès qu’à une aide limitée pour faire face à leur conditions de vie difficiles.
ACTED, par l'intermédiaire de son partenaire d'exécution Women Empowerment Organization (WEPO), apporte un soutien psychosocial à plus de 2 000 filles et femmes du nord de l'Irak à travers des sessions de yoga.

EN 2014, ENVRION 7 000 FEMMES ET FILLES YÉZIDIES, PARFOIS SEULEMENT ÂGÉE DE 9ANS, ONT ÉTÉ KIDNAPPÉES ET TRANSFÉRÉES EN IRAQ ET SYRIE
300 000
YÉZIDIS VIVENTS DANS DES CAMPS DE DÉPLACÉS ET DES ABRIS DE FORTUNE
SEULEMENT 3% DE LA POPULATION DÉPLACÉE DES MONTS SINJAR COMPTE REVENIR DANS LES 12 PROCHAINS MOIS
Levi Clancy
Une route au Sinjar montrant l'étendue de la destruction

À la recherche de l'espoir : cinq ans après ISIS

Azeezah, une yézidie de 22 ans, fut capturée par des militants à Sinjar en 2014. La jeune femme ensuite emmenée par ISIL en Syrie, fut forcée de se convertir à l’Islam. Après quatre années de captivité, Azeezah réussit enfin à s’échapper pendant que ses gardes étaient partir combattre au côté des Forces démocratiques syriennes (FDS). Retrouvant sa petite sœur, elles partirent alors habiter ensemble dans la région kurde d’Irak.

Azeezah, qui a témoigné à ACTED des abus physiques et psychologiques qu’elle a subi, fait partie de ces milliers de femmes yézidies soumises aux mains de leurs ravisseurs :

En quatre ans, j'ai été vendue trois fois et j'ai subi toutes sortes d'abus sous le joug d'ISIL. Ils m'ont forcé à me convertir à l'Islam, à prier pendant le Ramadan et à apprendre les prières islamiques. J'ai découvert plus tard qu'ils ont fait la même chose à ma petite sœur

Azeezah

Azeezah n’a eu aucun contact avec sa famille pendant son séjour en Syrie. Plus tard, elle a appris que des militants avaient également enlevé deux de ses sœurs. Pendant ce temps, ses parents et ses autres frères et sœurs se sont enfuis dans la région du Kurdistan irakien.

Malgré une sécurité relative de la région, les conditions étaient trop précaires pour que la famille d’Azeezah puisse y rester. Ils ont donc décidé de s’installer en Allemagne, où ils restent jusqu’à ce jour.

Après mon arrivée au Kurdistan, j'ai cru pouvoir retrouver ma famille, mais j'ai vite compris qu'ils n'étaient plus là. J'ai pleuré pendant trois jours

Azeezah

À ce jour, la plupart des yézidis qui ont fui dans les montagnes Sinjar n’ont pas tenté de retourner chez eux, ayant vu leurs maisons pillées et les infrastructures environnantes détruites. Azeezah reste donc dans ce petit village au Kurdistan irakien avec sa jeune sœur. Elles éprouvent toutes deux des difficultés à s’intégrer dans ce nouvel environnement et ces nouvelles conditions alors que les souvenirs du passé demeurent.

C'est très dur pour deux jeunes femmes dans cet environnement. On a du mal à dormir et on continue à penser à ce qui nous est arrivé en Syrie

Azeezah

Les défis rencontrés par ces personnes déplacées qui vivent hors des camps officiels restent souvent invisible. Non pris en charge par une aide externe, de nombreux yézidis se sont sentis rejetés par leur propre communauté après avoir fui ISIL. Les femmes, elles, n’étaient plus considérées comme digne d’être marier.

Des sessions de yoga et d’accompagnement social aident les femmes irakiennes à faire face aux expériences extrêmes passées

Depuis son retour en Irak, Azeezah sent que sa participation aux activités l’aide beaucoup. Lors de celles-ci, elle peut partager certaine de ses expériences et rencontrer plus facilement des amies parmi les autres femmes déplacées de Sinjar et de Ninewa qui y participent.

C’est en mai 2019 que Azeezah et sa sœur ont commencé à suivre des cours de yoga et d’artisanat. En complément, elles peuvent parler avec un accompagnateur social dans le cadre du soutien fourni par l’organisation Women Empowerment Organization (WEPO).

 

Un des villages reclus dans lequel WEPO est présent

Nous assistons à toutes les séances. Il nous aide à nous évader de notre réalité en pratiquant des activités intéressantes comme le yoga. Je me suis fait des amis là-bas. Ils m'ont invité chez eux et je les ai invités chez moi

Azeezah

ACTED qui a travaillé avec WEPO a fourni des renforcements des capacités et de sous-subventions pour faciliter leurs activités. WEPO travaille actuellement avec plus de 2 000 femmes en Iraq ayant subi des violences basées sur le genre.

Les femmes ici ont un grand besoin d'exprimer leurs sentiments, de construire leurs propres mécanismes d'adaptation et de devenir plus fortes et résistantes. Je suis ici pour leur offrir un soutien mental et un psychologique. Mélanger ces sessions entre communautés est quelque chose d'unique que l'OMPI réussit à faire ici, en Irak !

Kajeem, psychologue, WEPO

Ces séances de yoga et de relaxation sont destinées à des groupes de 20 filles et femmes de différentes communautés du gouvernorat de Dohuk se réunissant toutes les deux semaines. Les accompagnateurs sociaux et les animateurs de yoga de WEPO offrent des séances de santé mentale et de soutien psychosocial ainsi que des séances de relaxation par le yoga. Ces séances sont destinés aux femmes seulement. C’est aussi un endroit sûr où ils peuvent discuter de leurs préoccupations, faire de l’exercice, parler de leurs sentiments et créer un nouveau réseau social dans leur situation de déplacement.

Les séances informent également sur les risques de protection dans le contexte local. Il s’agit notamment du mariage des enfants, de l’exploitation sexuelle et d’autres formes d’abus auxquelles les femmes sont confrontées au Kurdistan. L’OMPE fournit également des conseils sur l’accès à l’aide et les ONG qui peuvent leurs venir en aide.

J'ai appelé ma mère et je lui ai dit que j'allais aux séances de yoga, que j'allais voir une accompagnatrice sociale de l'OMPI et que je me portais mieux. Elle était heureuse pour moi. Même si nous ne sommes pas ensemble, le temps de la souffrance est terminé

Azeezah

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien de l’Agence Francaise De Développement

filminifullhdizle
full film izle
adana web tasarım
donomen.com
bahis siteleri
maltepe escort ümraniye escort ataşehir escort anadolu yakası escort
freerobuxtips.com deneme bonusu veren siteler deneme bonusu veren siteler
Stepdaughter blue film download in hd fucking xxx video XNXX Homemade jija sali xxx chudai with hindi talk porn video Blonde woman thrashed by mean cock sex
bahis siteleri deneme bonusu veren siteler 2023
bonus veren siteler
deneme bonusu veren siteler
sahabet casino
casino siteleri
ümraniye eskort
bitcoin casino no deposit bonus
escort maltepe ümraniye escort bayanlar
crackstreams
https://cialisturk.blogkullan.com
casino siteleri bahis siteleri
https://www.fapjunk.com
tiktok takipçi hilesi
deneme bonusu veren siteler deneme bonusu veren siteler
Babe enjoys getting her booty aperture stretched desi lesbian cam hostels sex marsha may nude
deneme bonusu veren siteler
bonus veren siteler
sweet bonanza
casino siteleri
eryaman escort
Casino siteleri
casino siteleri
en iyi casino siteleri
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
deneme bonusu veren siteler
Deneme bonusu
deneme bonusu
deneme bonusu