Skip to Content

Sénégal

Aider les populations rurales les plus vulnérables et soutenir la société civile

Comme de nombreux pays africains, le Sénégal jouit d’une croissance économique importante depuis plus d’une décennie. Cependant, la croissance ne profite qu’à un petit nombre et la majorité de la population vit toujours sous le seuil de pauvreté. En 2015, l’action d’ACTED a porté sur un soutien aux populations dans la région de Matam, une des régions les plus pauvres, située à la frontière avec la Mauritanie et essentiellement agropastorale, ainsi que sur l’accompagnement de deux importants réseaux d’organisations de la société civile d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale, pour qu’elles puissent jouer leur rôle d’acteurs du développement au sein de leurs pays respectifs.

Développer une réponse structurelle aux crises récurrentes

En 2015, à la suite des mauvaises récoltes, conséquence de la faible saison des pluies, les équipes d’ACTED au Sénégal se sont mobilisées pour faire face à l’urgence de la crise alimentaire. En partenariat avec l’ONG canadienne CECI, ACTED a apporté une aide sous forme d’un transfert monétaire et de suppléments nutritionnels aux 3435 ménages les plus pauvres du département de Ranerou. ACTED a également contribué à la mise en place du Collectif pour le Renforcement de la Réponse à l’Insécurité Alimentaire au Sénégal (CORRIANS) afin de faire le lien avec les filets sociaux développés par le gouvernement et apporter à terme une réponse structurelle aux plus démunis.

Appuyer les réseaux d’ONG pour influencer les politiques publiques

ACTED soutient le réseau des plateformes d’ONG d’Afrique de l’ouest (le REPAOC, basé à Dakar) et le réseau des ONG d’Afrique centrale (le REPONGAC, basé à Kinshasa), représentant plus de 4000 organisations non-gouvernementales africaines. Le projet, lancé en 2013, vise à renforcer la structuration de la société civile dans ces deux régions, et à développer le dialogue entre les acteurs du développement. En 2015, des efforts particuliers ont été portés sur l’amélioration des outils de communication interne de ces réseaux et sur le renforcement de leur autonomie financière.

Réponse à l’urgence alimentaire et nutritionnelle et renforcement de l’autonomie des ménages et de la société civile

Les populations d’Afrique de l’ouest ont besoin de coalitions fortes, structurées et capables de les représenter, ainsi que d’une aide sociale pour soutenir les plus vulnérables lors des crises qui sévissent dans le Sahel. ACTED poursuivra donc en 2016 son appui à la société civile de la région, et continuera également de venir en aide aux plus pauvres par des activités d’aide d’urgence et de renforcement de la résilience des ménages, tout en engageant un plaidoyer pour une réponse globale à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition au Sénégal.

Redevabilité en marche

Dans le cadre des programmes de réponse à la crise alimentaire en 2015, malgré tous les efforts déployés par les équipes pour se rendre dans tous villages de la zone de couverture du projet, certains hameaux très enclavés et non cartographiés sont restés en marge. Grâce à un système de numéro vert mis en place par ACTED, ces oublis ont très vite été signalés par les communautés et ces hameaux ont pu être intégrés au programme.

Soutenir le développement de la société civile et apporter une réponse structurelle aux plus vulnérables

Les populations d’Afrique de l’Ouest ont besoin de coalitions fortes, structurées et capables de les représenter ainsi qu’une aide sociale pour soutenir les plus vulnérables lors des crises qui sévissent dans le Sahel. ACTED a poursuivi en 2015 son appui à la société civile, mais a aussi continué à soutenir les plus pauvres par des activités de réponse d’urgence tout en engageant un plaidoyer pour une réponse globale à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition au Sénégal.

Partenaires en 2015

European Commission Humanitarian Aid & Civil Protection (ECHO), European Commission Directorate-General for International Cooperation and Development (DG DEVCO)

Nos communiqués