Skip to Content

Historique

ACTED est la deuxième ONG humanitaire française. Apolitique et non-confessionnelle, ACTED a été fondée en Afghanistan en 1993. Les premiers projets ont été mis en œuvre à Kaboul pour porter assistance aux populations touchées par plus de quinze années de conflit.

Très rapidement, ACTED a élargi ses activités à l’ensemble du pays puis aux pays voisins à partir de 1996 (Tadjikistan, Ouzbékistan et Kirghizistan), afin de développer une véritable stratégie d’intervention régionale à travers l’Asie Centrale.

ACTED a poursuivi son développement avec l’ouverture de nouveaux bureaux en Afrique centrale en 1997 pour venir en aide aux populations affectées par le conflit au Congo-Brazzaville, en Amérique Centrale en 1998 suite au passage de l’ouragan Mitch, dans les Balkans après le conflit au Kosovo et au Moyen-Orient depuis 2003 pour œuvrer auprès des populations en Irak.

ACTED a poursuivi son engagement en Afrique centrale en 2004 en ouvrant des missions au Tchad et au Soudan en réponse à la crise du Darfour.

En 2005, ACTED est intervenue sur des opérations d’urgence en Asie du sud suite aux ravages du tsunami, et travaille encore aujourd’hui auprès des populations en Inde, en Indonésie et au Sri Lanka.

Nous sommes présents au Proche-Orient depuis 2007 avec des programmes d’aide d’urgence et de réhabilitation pour les populations au Liban et dans le Territoire palestinien occupé.

Depuis 2008, ACTED intervient en République Centrafricaine, au Kenya et en Somalie. Nos équipes sont présentes auprès des populations du Myanmar touchées par le cyclone Nargis et mènent des projets au Vietnam depuis 2008.

ACTED intervient depuis octobre 2009 au Zimbabwe, en réponse aux problématiques de sécurité alimentaire, ainsi qu'au Cambodge sur des projets de prévention du HIV et du SIDA.

En 2011, ACTED a débuté des programmes opérationnels en Jordanie et est intervenue suite aux urgences en Libye et en Côte d'Ivoire.

La tempête tropicale Bopha en 2012 pousse ACTED à intervenir aux Philippines, en parallèle de l'ouverture d'une base régionale à Bangkok qui dessert également des projets de soutien aux réfugiés du Myanmar en Thaïlande, et de la réponse aux crises de réfugiés au Soudan du Sud et en Jordanie.

De 2013 à 2015, ACTED a répondu de manière croissante aux besoins humanitaires en réponse à la crise syrienne en Jordanie, en Irak et au Liban. Nous avons apporté une réponse d’urgence aux destructions causées par le typhon Haiyan, l’un des cyclones tropicaux les plus violents jamais enregistrés aux Philippines. Sur le continent africain, ACTED a renforcé ses programmes d’alerte précoce, de préparation aux catastrophes naturelles et de renforcement de la résilience dans la zone sahélienne au Tchad, au Niger, mais aussi au Kenya et en Ouganda. ACTED a également été mobilisée sur deux urgences humanitaires majeures qui ont frappé l'Afrique centrale : la RCA et le Soudan du Sud. En 2015 ACTED s'est mobilisée au Népal suite au séisme dévastateur de magnitude 7,8 qui a fait plus de 9000 morts. Nos équipes ont répondu à l'urgence une semaine après le premier séisme et poursuit aujourd'hui des activités de réhabilitation.

ACTED est aujourd’hui présente dans 35 pays (Afghanistan, Cambodge, Côte d'Ivoire, Haïti, Inde, Indonésie, Irak, Jordanie, Kenya, Kirghizistan, Liban, Libye, Mali, Myanmar, Népal, Niger, Ouganda, Ouzbékistan, Pakistan, Philippines, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo (Kinshasa), République du Congo (Brazzaville), Sénégal, Somalie, Sri Lanka, Sud Souan, Syrie, Tadjikistan, Tchad, Territoire palestinien occupé, Thaïlande, Turquie, Ukraine et Yémen), et met en œuvre plus de 450 projets chaque année.

ACTED en 2015 : une approche régionale et intégrée des besoins

L’organisation s’efforce, lorsque les conditions le permettent, de développer une approche régionale aux problématiques de crise dans des pays où les mouvements transfrontaliers sont importants.

Cette approche régionale est doublée d’une approche intégrée permettant à l’association d’œuvrer notamment dans des domaines comme le micro-crédit, la santé publique ou l’action culturelle.

L’association emploie plus de 400 employés internationaux et plus de 4300 travailleurs nationaux. Le siège de l’association est basé à Paris.