Ukraine Article

Inondation des mines de charbon dans l’est de l’Ukraine – une catastrophe imminente

En Ukraine, 3,4 millions de personnes ont besoin d'une aide humanitaire en 2020.

Le conflit qui fait rage dans l’est du pays ne fait qu’accentuer les risques liés aux inondations dans les mines de charbon, au déversement de produits chimiques et à l’enfouissement de déchets toxiques.

Tous les jours, les zones situées le long de la « ligne de contact » continuent d’être bombardées. Des industries chimiques, des installations essentielles de traitement des eaux, d’eau, des services et infrastructures qui peuvent constituer un danger s’étendent tout le long de cette ligne. Les bombardements peuvent causer des dommages sérieux et le déversement de produits chimiques dangereux qui pourraient s’infiltrer dans le sol et contaminer les nappes phréatiques.

Tout incident survenant d’un côté de la ligne de contact aura très probablement des répercussions sur les populations et les infrastructures des deux côtés de la ligne. Quand il s’agit de catastrophes, il n’y a pas de discrimination.

Des vies sont en jeu. Les sources d’eau potable contaminées causeront des cancers et des maladies graves de l’estomac. La contamination des champs cultivés affectera le taux de récolte et l’élevage du bétail, tout en poussant la population aux migrations, réduisant ainsi davantage une main-d’œuvre essentielle pour la relance économique du Donbas.

 

 

 

 

 

Prévenir, Préparer, Protéger : le Consortium 3P

ACTED est l’un des membres et lead du Consortium 3P, crée en 2019 par un groupe d’ONG internationales et nationales présentes en Ukraine : ACTED, IMPACT Initiatives, Right to Protection, la Croix-Rouge danoise, la Croix-Rouge autrichienne et la Croix-Rouge ukrainienne. Le Consortium travaille activement pour réduire ces risques de catastrophe en atténuant les vulnérabilités et en renforçant les capacités de gestion des catastrophes au niveau local, avec le soutien de la Direction générale pour la protection civile et les opérations d’aide humanitaire européennes de la Commission européenne (ECHO).

En particulier, les partenaires du Consortium 3P s’attellent à améliorer les capacités de planification en à accompagner les dynamiques de réformes nécessaires, à préparer au mieux les unités d’intervention et les communautés à répondre aux situations de catastrophe industrielle, et à mieux protéger les populations en amont, pendant et après les catastrophes.

À Toretsk, une commune de plus de 70 000 habitants située à 5 km seulement de la ligne de contact, dans la région de Donetsk, les risques d’inondation de mines abandonnés constituent une menace imminente. ACTED et ses partenaires ont diffusé une vidéo d’information afin d’atténuer ces risques en informant en amont les populations concernées, et ainsi préserver la vie, les écosystèmes et les infrastructures de cette région fragile.