Myanmar

Interventions that prevent and mitigate the impact of gender-based violence : Strengthened capacities to formulate and implement multi-sectorial, rights based policies and interventions that prevent and mitigate the impact of gender based violence especially among the marginalized the vulnerable and young people”

Myanmar
mars 2021
août 2021

Ce projet pilote de 6 mois vise à promouvoir l'autonomisation des femmes par le biais d'activités génératrices de revenus spécifiquement destinées à répondre aux besoins critiques en matière de gestion de la santé menstruelle (MHM) dans les Etats de Kayah et de Rakhine. ACTED va soutenir la création d'une entreprise sociale/coopérative de 20 femmes tailleurs dans les deux zones, qui seront formées à la production, au marketing et à la vente de " Safepads ". 900 femmes recevront un kit composé de 4 Safepads et d'autres articles MHM essentiels. Ce projet pilote vise à recueillir des données socioculturelles et commerciales afin de mieux comprendre et de soutenir l'introduction durable de serviettes hygiéniques réutilisables produites localement, à la fois comme produits de consommation privée sur les marchés ouverts et comme articles essentiels à inclure dans les kits humanitaires NFI/dignité pour les femmes vulnérables en situation de déplacement ou de vulnérabilité. Tout au long du projet pilote, ces groupes recevront des formations techniques sur le développement commercial et contribueront activement à tester et à mieux comprendre la dynamique du marché, ce qui permettra de développer des entreprises sociales indépendantes et durables dirigées par des femmes lors de l'extension du projet.

Projets en cours

Interventions visant à prévenir et à atténuer l’impact de la violence fondée sur le sexe : renforcement des capacités à formuler et à mettre en œuvre des politiques et des interventions multisectorielles fondées sur les droits qui préviennent et atténuent l’impact de la violence fondée sur le sexe, en particulier chez les personnes marginalisées, les personnes vulnérables et les jeunes”.