CDD | 12 mois | Mi-septembre

ACTED

Créée en 1993, ACTED est une organisation non gouvernementale internationale. Elle poursuit un double mandat de réponses d’urgence et de développement et intervient dans 40 pays profondément affectés par des conflits, catastrophes naturelles et/ou vulnérabilités socio-économiques. 7000 employés nationaux et 400 employés internationaux collaborent et permettent à ACTED de mettre en œuvre 500 projets par an avec des activités atteignant plus de 20 millions de bénéficiaires dans des zones difficiles d’accès.

ACTED intervient sur le dernier kilomètre de l’humanitaire en adoptant une approche allant au-delà de la réponse immédiate, afin de développer des opportunités de développement durable. Guidée par sa devise « Penser local, Agir global » ainsi que sa stratégie 3 Zéros (Zéro Exclusion, Zéro Carbone et Zéro Pauvreté), ACTED met les territoires au centre de son action et développe des activités adaptées aux besoins des bénéficiaires.

ACTED République centrafricaine

Depuis 2013, la République centrafricaine est confrontée à des épisodes de violence réguliers dus aux affrontements entre de nombreux groupes armés qui dressent les communautés les unes contre les autres.

La République centrafricaine oscille actuellement entre besoins d’urgence et de développement. Même si certaines régions et certaines des villes principales, notamment Bangui, la capitale, sont aujourd’hui engagées dans un processus de stabilisation, de nouveaux cycles de violence ont forcé de nombreuses personnes à se déplacer : ainsi, plus d’une personne sur cinq était déplacée ou réfugiée en République centrafricaine à la fin de 2017. Ces déplacements en masse ont affaibli la résilience des populations et généré des besoins très importants en termes d’accès aux services essentiels, comme l’eau, l’assainissement, l’éducation, l’alimentation et la santé, ainsi qu’en termes d’accès à l’emploi. Par ailleurs, les capacités administratives et institutionnelles du gouvernement pour intervenir voire même établir une présence sur l’ensemble du territoire ont été mises à mal par les nombreuses années de conflit et ses répercussions.

Positionnement / Stratégie d’ACTED dans le pays

Depuis son implantation dans le pays en 2007, ACTED est l’un des acteurs majeurs du soutien à la population Centrafricaine et constitue l’une des plus importantes ONG du pays par son volume financier, sa couverture géographique, et son rôle central au sein du système de coordination humanitaire. L’organisation met ainsi en œuvre près de 25 projets annuellement grâce au travail d’une équipe de près de 400 personnes dont plus de 30 expatriés, répartis dans 12 bases couvrant la majorité du territoire. ACTED est l’une des 10 ONG élues au Comité Exécutif de l’organe de coordination des ONG internationales (CCO) et participe à ce titre à l’Equipe Humanitaire Pays.

Les activités d’ACTED en RCA couvrent l’ensemble du spectre humanitaire, allant d’interventions d’urgence mobiles dans le cadre du Rapid Response Mechanism à d’ambitieux projets de développement par la relance économique ou l’appui à la société civile et la gouvernance. Malgré un contexte de réduction des financements la mission d’ACTED en RCA est actuellement en rapide croissance grâce à sa capacité à apporter des solutions novatrices et ambitieuses aux besoins humanitaires et à la crise actuelle. En particulier, les activités d’ACTED RCA porte sur les secteurs suivants :

  • Appui aux communautés par la construction d’infrastructures (marchés, ponts, espaces communautaires…)
  • Formation professionnelles aux ex-combattants pour assurer leur réintégration
  • Appui en Eau et Assainissement, suivant l’approche « Wash and Nut » (consistant à coupler l’appui nutritionnel à une assistance WASH : construction et réhabilitation de puits, réhabilitation d’Unités Thérapeutiques Nutritionnelles, formation à l’hygiène, formation des personnels soignants)
  • Programme de réponse rapide aux urgences (RRM) pour un appui suite à un choc en Articles Ménagers Essentiels (NFI), Eau et Assainissement et Sécurité Alimentaire
  • Education d’urgence pour les enfants déplacés
  • Réponses transfrontalières aux mouvements de population
  • Soutien aux populations vulnérables par des approches monétaires
  • Reconstruction de logements pour permettre aux déplacés de rentrer dans leur zone d’origine
  • Relance économique et soutien au secteur privé
  • Reconstruction d’infrastructures routières (ponts et routes)

Rôle et responsabilités principales

1. Représentation

  • Protéger et promouvoir la vision, la mission et les intérêts des partenaires du consortium face aux acteurs externes.
  • Représenter le consortium devant les donateurs et autorités gouvernementales en communiquant avec eux.
  • Assister aux réunions du gouvernement, des Nations Unies, des donateurs et présenter les activités en cours du consortium.
  • Assurer la visibilité du consortium parmi les humanitaires, donateurs et acteurs gouvernementaux tout au long du projet.
  • Gérer efficacement la coordination avec les autres acteurs (ONU, ONGs) intervenant dans le même secteur.
  • Assurer la continuité des activités de relations publiques du consortium, notamment les présentations formelles, reportages médias, mises à jour spécifiques aux projets et rapports régionaux et documenter les publications médiatiques concernant le consortium.
  • Superviser les opérations de communication du consortium notamment les visites médias, reportages photo, vidéos, etc…
  • Diriger l’évaluation et la diffusion des feuilles de positionnement, déclarations, rapport et publications sur les engagements et les plaidoyers humanitaires du consortium.

2. Coordination interne

  • Gérer efficacement les partenariats entre les différents acteurs du consortium pour assurer une collaboration harmonieuse.
  • Assurer une communication régulière et transparente/ouverte entre les différents partenaires du consortium.
  • Communiquer régulièrement avec les directeurs pays du consortium sur les activités des projets.
  • Définir et présider régulièrement (ex : mensuellement, trimestriellement) les réunions des comités de pilotage du consortium pour discuter des programmes et résultats financier, et partager les minutes et compte-rendu des points d’action.
  • Réaliser chaque semaine des inventaires avec les acteurs clefs du consortium.
  • Soutenir le développement et la gestion d’une stratégie cohérente du consortium avec tous les partenaires.
  • Promouvoir l’harmonisation des approches et méthodologies de tous les partenaires du consortium en développant et évaluant l’utilisation des outils communs, ainsi qu’en créant des opportunités pour le partage d’expérience et l’apprentissage.
  • Coordonner le développement des tous les outils techniques liés au projet du consortium (ToRs pour les consultant et évaluateurs, rapports ad hoc, rapport de capitalisation…).

3. Gestion des cycles de projet

Planification des projets

  • Définir les modalités et méthodologies de mise en place des projets (incluant, mais non limité aux spécifications techniques, identification et enregistrement des bénéficiaires, distribution et sensibilisation).
  • Organiser les réunions de coup d’envoi et de fermeture des projets.
  • Avec les chargés de projets des consortiums partenaires, planifier les différentes étapes de la mise en œuvre du projet et définir les priorités en organisant les activités et ressources pour atteindre les objectifs du projet.

Suivi de la mise en œuvre des projets

  • Superviser et contrôler le travail du consortium et des partenaires locaux, en s’assurent que les qualités et standards techniques sont connus et respectés durant la mise en œuvre des projets.
  • Aider les Chargés de projet de chaque partenaire dans la mise en œuvre de chaque aspect du projet.
  • Effectuer un suivi régulier des plans de travail, identifier et prévenir tous délais de manière ponctuelle et efficace.
  • Suivre la réalisation des projets, les taux de combustion du budget et assurer l’achèvement du projet dans les temps impartis.

Contrôle qualité des projets

  • Réaliser périodiquement des visites du terrain pour valider les rapports d’avancée, identifier les problèmes et obstacles à expliciter durant les réunions de gestion d’équipe du consortium et émettre des recommandations pour améliorer les projets.
  • Assurer que la progression des projets est évaluée efficacement grâce à une collecte régulière de données, des analyses des indicateurs et activités et documentée avec de véritables sources vérifiées.
  • Conseiller les chargés de projets du consortium pour accorder la mise en œuvre des projets avec les résultats des évaluations et des audits.
  • Conseiller et assister les révisions de projets conduits par les audits internes et externes et les équipes d’évaluation.
  • Coordonner et mettre en place un système de capitalisation des programmes en collaboration avec chaque point focal de chaque partenaire du consortium.

Grant Management

  • S’assurer que les obligations contractuelles sont atteintes en termes de résultats attendus du projet.
  • S’assurer que les activités sont mises en œuvre selon l’accord des donateurs et partenaires.
  • S’assurer que les règles et procédures des donateurs sont comprises et respectées par tous les acteurs, partager les informations et diriger des formations si nécessaire, sur les systèmes et processus de gestion du consortium.
  • Développer un planning de rapports qui est accepté de tous les membres du consortium.
  • Rendre compte à tous les membres du consortium en accord avec les donateurs et s’assurer que les requêtes d’ACTED sont respectées par tous et selon les délais impartis.
  • Collecter et consolider les rapports narratifs des membres du consortium à destination des donateurs.
  • Préparer la documentation pour toutes modifications de projet, notamment les révisions de budget, amendements ou extensions. S’assurer que de tels changements sont effectués en collaboration étroite avec les partenaires du consortium.
  • En collaboration avec les Responsable Finances pays, gérer et négocier tous les changements de budget, en accord avec les critères des donateurs et du HQ d’ACTED.

Qualifications et compétences requises

  • Au moins deux ans d’expérience terrain en gestion de programme et coordination, de préférence sur un projet
  • d’urgence et/ou dans un contexte de crise
  • Excellente expression orale et écrite (rédaction et relecture de rapports dans des délais courts)
  • Expérience en logistique appréciée
  • Expérience en gestion d’équipe
  • Capacité à travailler sous pression, dans des délais courts
  • Capacité à s’adapter à un contexte sécuritaire fluctuant (expérience dans une zone de crise très appréciée)
  • Capacité à travailler de manière indépendante
  • Forte capacité à travailler dans un contexte interculturel

Conditions

  • Salaire défini par la grille des salaires ACTED en fonction du niveau d’études, de l’expertise, du niveau de sécurité et du niveau d’expérience
  • Living allowance de 300 USD
  • Logement et nourriture pris en charge par ACTED : logement en guesthouse ou housing allowance (en fonction de la durée du contrat et du pays)
  • Billets d’avion aller-retour et Visa pris en charge par ACTED
  • Sécurité sociale, mutuelle (MSH) et assistance rapatriement (SOS International) pris en charge par ACTED

Rejoignez-nous

Envoyez votre candidature (CV et lettre de motivation) par mail (jobs@acted.org) ou ci-dessous, sous référence : CC/RCA

Veuillez noter qu'ACTED ne demande des frais à aucun stade du processus de recrutement.
Candidatez

    1 Je souhaite recevoir la lettre d’information d’ACTED, et être tenu au courant des nouvelles opportunités d’emplois et d’engagement proposées par ACTED.