ACTED Global ACTED

La crise du Nagarno Karabakh : ACTED lance un appel au soutien des communautés affectées

Les combats ont commencé le matin du 27 septembre 2020 dans la région du Haut-Karabakh dans le Caucase causant de lourdes pertes militaires et civiles efforçant les populations sur place à fuir leurs maisons.

L’appel de 1,5 million d'euros d’ACTED vise à garantir que les besoins de ces populations touchées par le conflit en termes de nourriture, d'abris, de préparation à l'hiver, de fournitures pour la prévention et le contrôle des infections de Covid-19 et de soutien psychosocial soient couverts jusqu'à la fin de l'hiver. L'aide bénéficiera à plus de 15 000 personnes touchées par le conflit dans/à partir du Nagarno-Karabagh.

Image: Sergei BobylevTASS via Getty Images
NAGORNO-KARABAKH - OCTOBRE 3, 2020: Véhicules endommagés par des tirs d'obus à Stepanakert.

Point d’actualité sur la situation :

Selon diverses sources, au moins 24 civils ont été tués, 121 blessés et plus de 500 propriétés privées ont été complètement détruites ou gravement endommagées.

Les villes de Stepanarket (50 000 personnes) et Vardenis (12 000 personnes) ont subi des bombardements aériens et des tirs d’obus, Stepanarket étant ciblée quotidiennement.

Les informations sur les déplacements de population sont actuellement peu claires, mais on estime que des milliers de personnes ont fui leurs foyers en raison des affrontements en cours. Ces personnes déplacées arrivent dans la ville de Goris.

Bien que les communautés voisines ainsi que la diaspora se soient rapidement mobilisées pour apporter leur aide, il est probable que beaucoup de ceux qui ont quitté leurs maisons manquent d’argent. A l’approche de l’hiver, de nombreuses familles manqueront également de vêtements chauds, de literie, de chaussures et de chauffage.

De plus, comme les familles sont obligées de se cacher dans des abris ou des sous-sols ou encore de rester dans des logements collectifs, les individus seront plus exposés au Covid-19, qui est très répandu dans cette région.

Ainsi, les populations locales seront confrontées à une triple menace : le conflit, leCovid-19 et l’hiver rigoureux. Le conflit localisé risque de se transformer en une crise humanitaire majeure.

La réponse d’ACTED :

Image: Sergei BobylevTASS via Getty Images
GORIS, - OCTOBRE 5, 2020: Les réfugiés du Haut-Karabakh séjournent dans un hôtel.

Pour répondre aux besoins des populations touchées par le conflit, ACTED restera flexible dans sa réponse. En travaillant directement et avec les organisations locales, le dispositif de réponse comprendra :

  • Une assistance en espèces dans les zones où les marchés fonctionnent encore pour répondre aux besoins alimentaires et non alimentaires de base
  • La distribution de produits d’hygiène essentiels et de masques/équipements de protection individuelle (EPI) pour réduire les risques face au COVID-19
  • Une aide à la location de logements pour les populations déplacées
  • Une aide afin de se préparer à la saison hivernale – encash ou en nature pour couvrir les frais de carburant, de vêtements ou de chauffage
  • Des services de soutien psychologique
  • Des campagnes d’information et de sensibilisation du public sur le risque sanitaire lié à l’épidémie de COVID-19
dapibus vulputate, ut massa fringilla adipiscing ipsum mattis felis