Somalie Article

Encourager l’autonomie financière des populations touchées par la sécheresse

Aujourd'hui, en Somalie, nombreux sont ceux qui vivent avec moins d'un dollar par jour, du fait des répercussions que de longues années de conflit ont eu sur leur emploi. Ces familles n'ont alors pas les moyens de payer les frais de scolarité pour envoyer leurs enfants à l'école, ce qui nuit à leur instruction et les enferme dans un cercle vicieux.

L'histoire de Sadio : Survivre à la sécheresse avec une famille de neuf personnes

A 32 ans, Sadio est mère de sept enfants et vit dans un village près de Kismayo, en Somalie. Avant la sécheresse de 2011, Sadio et son mari possédaient une ferme qui leur permettait de subvenir aux besoins alimentaires de base de leur famille, tandis que l’excédent était vendu à Kismayo pour fournir un revenu. Cependant, la sécheresse a détruit toutes leurs récoltes, laissant la famille dans le dénuement.

Cela les a incités à déménager à Kismayo à la recherche d’autres sources de revenus et d’aide pour survivre à l’épouvantable sécheresse. Mais sans arriver à trouver un emploi décent, la famille dépendait des dons de parents et du peu de travail manuel disponible.

 

Sadio, bénéficiaire du projet de STREAM vendant des marchandises dans un magasin appartenant au groupe Danwadag à Kismayo. Le groupe a reçu une subvention de subsistance sous forme de capital de démarrage pour ouvrir et gérer l'entreprise.

Un jour, Sadio a rencontré l’une de ses connaissances au marché local en train de vendre du lait. Elle a été encouragée par son exemple et a commencé à acheter et vendre du lait dans le quartier, ce qui lui a permis d’avoir un peu d’argent pour nourrir sa famille.

Je gagnais très peu d'argent, parfois par jour et souvent moins. Mon but principal était de faire des économies pour démarrer ma propre entreprise.

Sadio

Malgré tout, la sécheresse de 2016-2017 a encore empiré la situation, laissant près de 6 millions de personnes, la moitié de la population du pays, exposés à des pénuries alimentaires et plus de 2,9 millions de personnes en grand besoin d’une aide alimentaire d’urgence. Sadio est devenue veuve, car elle et son mari ne pouvaient pas se payer les soins médicaux appropriés. Elle est ainsi restée seule à s’occuper de sa famille.

 

6 millions
de personnes en situation d'insécurité alimentaire

= 50% de la population de Somalie

2,9 millions
ont besoin d'aide alimentaire d'urgence

= 25% de la population de Somalie

Lorsqu'une femme est financièrement autonome, elle est indépendante

12 000 personnes ont reçu un soutien financier dans le cadre du programme de transferts monétaires d’ACTED/SADO, dont Sadio : financé par l’Union européenne, ce projet a permis de soutenir les populations touchées par la sécheresse à Kismayo pour répondre aux besoins immédiats de leurs familles.

L'argent que j'ai reçu m'a permis de rembourser une partie de mes prêts.

Sadio

Après avoir reçu les aides, Sadio a pu créer sa propre entreprise de vente de lait et a rejoint le groupe d’affaires de Danwadag avec 15 autres personnes de son village: elle a commencé à vendre du lait, des légumes et d’autres produits de base avec une subvention de 1 500 dollars comme capital. Grâce aux formations organisées, elle s’est familiarisée avec les bases de la gestion d’entreprise, la tenue de dossiers et la gestion de la clientèle, ce qui lui a permis d’approfondir ses connaissances en affaires.

Ces formations me donnent plus de connaissances et d'expérience dans l'exploitation et le maintien d'une entreprise prospère, que j'aurai peut-être à l'avenir.

Sadio

Sadio a ensuite été désignée pour exploiter l’entreprise du groupe Danwadag ; ce fut pour elle une opportunité d’accroître son expérience tout en développant ses compétences, et elle reçoit aujourd’hui un salaire de 2,5 dollars par jour. Pour Sadio, ce fut un tournant dans sa vie. Elle peut se permettre de couvrir les besoins fondamentaux de sa famille et d’envoyer ses enfants à l’école pour améliorer leur vie à leur tour.

 Le projet STREAM Consortium, Social Safety Nets, financé par l’Union européenne, renforce la résilience des familles et des communautés face à la sécheresse et autres aléas en améliorant l’accès au revenu, ce qui permet de renforcer et de diversifier les moyens de subsistance. Pour en savoir plus sur ce que STREAM fait pour faire face à la sécheresse en Somalie, vous pouvez regarder cette courte vidéo documentaire.

Cette publication a été réalisée avec le soutien financier de l’Union européenne. Son contenu relève de la seule responsabilité d’ACTED et ne reflète pas nécessairement les vues de l’Union européenne.

dapibus sem, quis, elementum Donec nec luctus